Le spécialiste du voyage responsable

Bhoutan Petit pays deviendra grand (car 100% bio !)

En ces temps de crise et de global gâchis, le Bhoutan, ce petit royaume niché en plein coeur de l’Himalaya, voit les choses en grand en planifiant de devenir le 1er pays 100% bio.

Non content de devenir un modèle pour les Nations Unies avec son ambitieuse quête du "Bonheur National Brut" depuis 1972 en s’appuyant sur les principes fondamentaux du développement durable, le Bhoutan s’attaque désormais à un nouveau champ d’action : devenir le premier pays au monde à vivre d’une agriculture 100% biologique

Ce pays surnommé "terre du dragon", compte près de 700 000 habitants et sa superficie ne dépasse pas les 46 500 km². Sur ce territoire partagé entre l’Inde et la Chine, s’étalent seulement 3% de terres cultivées. Et comme la petitesse n’empêche pas la grandeur, ses richesses agricoles sont inestimables. Pour exemple, le Bhoutan fournit le Japon en champignons rares et les Etats-Unis en riz rouge. Autant de produits estampillés luxe qui seraient cultivés sans fertilisants, ni produits phytosanitaires. Réduisant ainsi les coûts d’importation, il supprimerait par la même occasion et de manière progressive les produits chimiques agricoles pour la culture des aliments de base de la population locale (pommes de terre, blé et fruits). 

Cette quête de l’économie verte s’inscrit dans le respect d’une culture à croyance bouddhiste qui "nous demande de vivre en harmonie avec la nature". Le ministre de l’agriculture, Pema Gyamtsho s’explique dans les colonnes du Monde : "Le Bhoutan a décidé de s’engager dans une économie verte à la lumière de l’extraordinaire pression que nous exerçons sur la planète". La Soil Association, organisme britannique bio, salue cette initiative qui va "fournir au pays la réputation d’une alimentation de grande qualité biologique ce qui, à long terme, lui donnera un avantage sur le marché et la possibilité de pratiquer des prix élevés." 

D’ici 2015-2020, le Bhoutan pourrait devenir le premier pays 100% bio, suivi de près par Niue, une île autogérée dans le Pacifique sud qui serait son seul concurrent à ce jour. 

ARTICLE ÉCRIT PAR :
Rédactrice ciné/voyage le
Laisser un commentaire