Le spécialiste du voyage responsable

Sayaboury J’irai dormir chez vous les éléphants

Et si lors de votre prochain voyage au Laos, vous veniez rencontrer Mae Dok, Mae Boun Nam, Suriya ou encore Mae Khoun, les éléphants heureux du Centre de Conservation des éléphants de Sayaboury ? Ce projet unique de tourisme responsable pour la protection des éléphants d’Asie se cache dans une forêt protégée du Laos, à seulement 120 Km au sud de Luang Prabang. ALLEZ-Y !!!

Imaginez-vous dans le Nord du  Laos, un des rares pays d’Asie du Sud-est épargné par le tourisme de masse. Ce territoire enclavé, devenu un carrefour stratégique pour le grand voisin chinois, semble toujours coupé du monde moderne. Ici, la vie est rythmée par le chant du coq et les méandres du Mékong, au milieu de la jungle tropicale, des rizières et des maisons en bambou sur pilotis. Vous rêvez en vous rappelant que le Laos était surnommé « le Pays au million d’éléphants »... Le réveil est brutal lorsque vous apprenez qu’il ne reste aujourd’hui que 450 éléphants domestiques et 300 éléphants sauvages dans tout le pays. Pendant votre voyage au Laos, les seuls éléphants que vous voyez sont ceux sur les brochures des horrifiants camps qui s’adressent aux touristes venus s’offrir leur tour de manège... Votre optimisme sans faille vous pousse à croire qu’il doit y avoir quelque chose à faire pour changer les choses, pour en parler, pour agir quelque part. La bonne nouvelle, c’est que OUI ! L’équipe franco-laotienne du Centre de Conservation des Eléphants de Sayaboury a décidé de tout mettre en œuvre pour protéger les éléphants du Laos. 

Le seul sanctuaire pour éléphants au Laos

L’histoire du projet remonde à 2001, lorsque deux Français créent l’ONG Elefant Asia qui deviendra en 2011 le Centre de Conservation des Eléphants de Sayaboury, intégrant leurs actions dans un projet touristique responsable. Dans les rues de Luang Prabang, ancienne capitale royale au charme inouï, le bureau du centre accueille les voyageurs intéressés et curieux. C’est ici que l’aventure commence.  

Céline, une Française dynamique, vous informe et vous sensibilise déjà avec passion. Elle vous guide, pour savoir quel séjour vous correspond. On ne va pas au centre juste pour voler une heure ou deux aux éléphants.

L’expérience dure au minimum 2 jours, au mieux 3, ou alors on prend le temps et on s’engage pour un éco-volontariat original d’une semaine. Le trajet depuis Luang Prabang est inclus dans le prix (2h30 de route) ainsi que les repas, le logement et les « activités ». Le centre peut accueillir entre 20 et 30 personnes à la fois, avec une dizaine de bungalows traditionnels simples mais charmants et un grand dortoir. Au cas où vous n’aurez pas compris dans quel genre d’endroit vous mettez les pieds, rappelez-vous qu’au centre : « Les éléphants ne sont pas là pour vous, vous êtes là pour eux ».


Observation, interaction douce et sensibilisation du public

A peine débarqué du bateau qui vous mène au site enchanteur, aux abords du lac Nam Tien, les gens s’activent dans tous les sens. Une vétérinaire, des volontaires, un manager belge, un coordinateur français, des biologistes espagnoles, des travailleurs sur les chantiers en construction, des guides, le staff en cuisine …

On vous parle tout de suite des éléphants, la situation est alarmante. Avec seulement deux naissances pour dix décès, l’éléphant d’Asie, emblème national du pays, est menacé d’extinction. Les raisons sont multiples : la déforestation intensive, les massacres durant la guerre du Vietnam et la mécanisation du travail forestier remplaçant celui des éléphants.

Mais alors que font-ils ici les éléphants ? Ils sont là pour attendre une naissance ou prendre une retraite bien méritée après une vie épuisante dans l’exploitation du bois ou le tourisme de masse. Et vous, vous n’êtes pas venu jusqu’ici pour leur monter sur le dos et leur faire faire ce qui vous amuse. Vous êtes invité chez eux, comme témoin privilégié de leur quotidien.


Un hébergement original, entre détente, implication et apprentissage

En quelques jours, vous apprenez beaucoup sur les éléphants. Votre guide anglophone partage toutes les infos sur les projets du centre et les comportements de chacun des 12 éléphants. Les différentes initiatives avant-gardistes sont épatantes : programme de socialisation, d’enrichissement et de reproduction. Vous visitez le petit musée dédié, la nurserie et l’hôpital. Les interactions avec les éléphants sont nombreuses : vous marchez à côté d’eux dans la forêt et rencontrez leurs mahouts respectifs, vous les regardez prendre leurs deux bains quotidiens, vous les nourrissez et réalisez qu’ils mangent au moins 300kg de végétaux par jour… Les voyageurs contemplatifs apprécieront les plateformes d’observation, dont une située dans un arbre !

Le centre fait de nombreux efforts pour réduire son impact sur le site. Des panneaux solaires fournissent de l’électricité de 18h à 22h environ, pour recharger vos appareils et éclairer le restaurant convivial. L’eau provient du lac, puis est filtrée. Les repas sont préparés avec les produits locaux du potager ou des villages environnants. Deux cochons s’occupent des déchets végétaux. Zéro plastique sur le site et le papier pour les documents de communication est produit à partir d’excréments d’éléphants. Pour les matériaux de construction, d’anciennes maisons laotiennes en bois sont transportées et remontées sur place. Le staff vient des environs, leur condition de travail et leur rémunération sont supérieures au standard laotien. Le centre représente un véritable levier de développement local pour la province de Sayaboury. 


Quel avenir pour ce projet ?

Il n’y a pas suffisamment de forêts protégées au Laos pour remettre les éléphants en liberté sans qu’ils soient menacés par l’homme. Sans ce centre, on peut se demander si cette espèce existera toujours au Laos dans 10 ou 20 ans. Dans ce projet, tous les efforts sont mis au service des éléphants. L’argent que vous payez pour séjourner au Centre de conservation des éléphants contribue directement à la protection de cette espèce en voie de disparition.

Ce lieu de vie est aujourd’hui un projet touristique rentable, preuve de la demande croissante pour un tourisme responsable. Pour protéger davantage d’éléphants et en acquérir d’autres - de 30 000 à 70 000 € l’éléphant ! -, le centre a besoin de visiteurs et souhaite étendre son terrain de 100 à 400 hectares environ, pour offrir suffisamment de forêt et de ressources à ses éléphants.

 

Elephant Conservation Center
Nam Tien Protected Area
Sayaboury, Laos

Email : [email protected]
Tél. : +856-20-96590665
Tarifs : - Découverte 2 jours / 1 nuit : 205 USD/personne
- Exploration 3 jours / 2 nuits : 265 USD/personne
- Éco-volontaire 7 jours / 6 nuits : 495 USD/personne

ARTICLE ÉCRIT PAR :
Rédactrice le
Laisser un commentaire

PHOTOS

Centre de Conservation des Éléphants de Sayaboury au Laos
Centre de Conservation des Éléphants de Sayaboury au Laos
Centre de Conservation des Éléphants de Sayaboury au Laos
Centre de Conservation des Éléphants de Sayaboury au Laos
Centre de Conservation des Éléphants de Sayaboury au Laos
Centre de Conservation des Éléphants de Sayaboury au Laos
Centre de Conservation des Éléphants de Sayaboury au Laos
Centre de Conservation des Éléphants de Sayaboury au Laos
Centre de Conservation des Éléphants de Sayaboury au Laos
Centre de Conservation des Éléphants de Sayaboury au Laos
Centre de Conservation des Éléphants de Sayaboury au Laos
Centre de Conservation des Éléphants de Sayaboury au Laos
Centre de Conservation des Éléphants de Sayaboury au Laos
Centre de Conservation des Éléphants de Sayaboury au Laos
Centre de Conservation des Éléphants de Sayaboury au Laos
Centre de Conservation des Éléphants de Sayaboury au Laos
Centre de Conservation des Éléphants de Sayaboury au Laos
Centre de Conservation des Éléphants de Sayaboury au Laos
Centre de Conservation des Éléphants de Sayaboury au Laos
Centre de Conservation des Éléphants de Sayaboury au Laos
Centre de Conservation des Éléphants de Sayaboury au Laos
Centre de Conservation des Éléphants de Sayaboury au Laos
Centre de Conservation des Éléphants de Sayaboury au Laos
Centre de Conservation des Éléphants de Sayaboury au Laos