Le spécialiste du voyage responsable

Les Carnets de Traverse Tanger en hiver

Julie, des "Carnets de Traverse", a vécu Tanger en hiver, accompagnée par une amie originaire de la ville-carrefour. Elle en ramène un mini-carnet de voyage ponctué de bribes littéraires.

Tanger au Maroc pourrait se résumer à cette citation de Clémence Bouloque, auteur du Goût de Tanger : "Les continents s’y frôlent, les eaux s’y rejoignent, les destins s’y cotoient. Candidats au départ, passeurs ou exilés se retrouvent à Tanger, dans une étrange proximité – tous ont rêvé, tous ont eu, ou ont encore, un ailleurs en tête." Truman Capote lui-même la décrit avec affection dans ses Impressions de voyage : "Couronné de collines, tourné face à la mer, ce promontoire haut et blanc, qui semble se faire une traîne de toute la côte africaine, est une ville internationale au climat excellent, huit mois sur douze ; en gros, de mars à novembre. Des plages magnifiques de sable doux comme du sucre en poudre, et de brisants."

Julie, la bloggeuse de talent des Carnets de Traverse, semble être du même avis. Accueillie dans cette ville cosmopolite pleine de vie, de soleil et de musique, par une amie tangérine, elle a déambulé dans la médina, le long de la corniche, sur le port. Elle a goûté un couscous traditionnel aux 7 légumes partagé dans le cocon d’une famille, a pris un thé à la menthe en terrasse, reniflé l’odeur du poisson frais à peine libéré des filets, s’est réchauffée avec une bissera, célèbre soupe de fèves.

Et tout ça, ça donne Un jour à Tanger, le premier volet d’un mini-carnet de voyage lumineux qui réchauffe les coeurs en hiver…

A lire : plongez-vous dans ce mini-carnet de voyage, Un jour à Tanger.

Retrouvez la collection de coins de paradis de Julie sur son blog www.carnets-de-traverse.com/blog/

ARTICLE ÉCRIT PAR :
Fondatrice le
Laisser un commentaire