Le spécialiste du voyage responsable

Road-trip au pays du long nuage blanc Circuit dans le Sud de la Nouvelle-Zélande

Terre du Pacifique d’une beauté stupéfiante, l’île du Sud est un condensé de la diversité du monde. Avec ses paysages sauvages majestueux, on dirait que le ciel et la nature sont plus grands qu’ailleurs. En vélo, en train et en voiture, suivez-nous pour une boucle originale au départ de Christchurch.

De Christchurch au Lac Tekapo

Surnommée la « Cité des Jardins », Christchurch est une ville très agréable avec ses nombreux espaces verts. Partez tout de suite vous balader dans le Hagley Park et visitez son jardin botanique. Prenez ensuite la route pour le lac Tekapo, réputé pour sa couleur turquoise et ses eaux claires, contrastant avec les Alpes néo-zélandaises enneigées en toile de fond.

Lors d’un road-trip en Nouvelle-Zélande, les voyageurs pratiquent le plus souvent le camping et dorment dans les sites gérés par le fameux DOC, le Department of Conservation. D’autres optent pour l’expérience Woofing, en travaillant dans des fermes en échange du gîte et du couvert.

Circuit en vélo jusqu’à Oamaru

La Alps 2 Ocean Cycle Trail, A2O Cycle Trail, est un réseau de 300 km d’itinéraire cyclable pour rejoindre la côte, et la ville de Oamaru. Une belle aventure accessible à tous, sans grande difficulté permet de profiter de manière intense et libre des plus beaux paysages de l’île du Sud.

Vous longez le lac Pukaki, le lac Ohau, la rivière Waitaki et découvrez les vignobles de Kurow. La dernière étape est plutôt champêtre et réserve son lot de surprise avec d’impressionnantes formations calcaires, le site géologique d’Elephant Rock et le tunnel de Rakis Railway. 

Ville à part en Nouvelle-Zélande caractérisée par son architecture victorienne, Oamaru a l’originalité d’abriter une espèce endémique de petit manchot bleu. Il suffit de marcher près du rivage pour les apercevoir, parfois même, on peut les observer se balader sur la terre ferme. Ne manquez pas la visite du musée Steam Punk et découvrez ce mouvement artistique mêlant la mécanique à l’univers fantastique.

Train pour Dunedin

Un trajet en train est possible à bord du The Seasider. En fonction des disponibilités et de la saison, rendez-vous en train à Dunedin en longeant la côte. Vérifiez les horaires sur le site internet suivant : Dunedin Railways. Vous découvrez ainsi la très belle gare de Dunedin, construite au tout début du XXe siècle. Prenez le temps d’explorer cette ville d’origine écossaise réputée pour son architecture et abritant la première université du pays.

Route pour les Catlins

Coup de cœur pour le Sud-Est de l’île et plus particulièrement la région des Catlins avec ses falaises et ses longues plages sauvages, refuge des manchots, dauphins, otaries et autres lions de mer. Après les paysages infinis de prairies couvertes de moutons, vous arrivez à Te Anau, porte d’entrée vers le parc national de Fiordland. Ce site majestueux vous plonge dans une nature vierge et grandiose, que l’on découvre à bord d’une croisière dans les fjords de Doubtful Sound et de Milford Sound.


Cap au Nord vers Queenstown

Au bord du lac Wakatipu, entouré de majestueuses montagnes, Queenstown est le camp de base de nombreuses activités de plein air. On vous conseille de partir quelques jours à Glenorchy au bout du lac pour découvrir Camp Glenorchy, un hébergement d’exception, 100% durable.

Côte Ouest

Depuis Wanaka, franchissez le col de Haast au milieu de vaste forêts humides. A deux pas de l’océan, vous arrivez dans la région des glaciers de Fox et Franz Josef. Ils ont la particularité d’être situés très bas en altitude, à seulement 240m au-dessus du niveau de la mer.

Remontez plein Nord, en traversant la petite ville d’Hokitika, avant de rejoindre Punakaiki et le site naturel de Pancakes Rocks. Ces étranges rochers semblent s’empiler comme des crêpes face à la mer de Tasman.

Le coin secret : Continuez votre route plein Nord et faites un stop à Karamea, au Rongo Dinner B&B pour un déjeuner littéralement au bout du monde. La route s’arrête ici et fait place à des sentiers de randonnées le long de l’océan.

Revenez sur vos pas jusqu’à Westport, et prenez la direction de Nelson dans le Nord de l’île pour visiter le parc national Abel Tasman. Contraste saisissant avec le sud-ouest de l’île et ses fjords, le parc est réputé pour ses plages de sable blond et son climat agréable. On peut l’explorer à pied, en bateau ou en kayak. L’aventure continue plus loin dans la Baie d’Or, la Golden Bay, jusqu’à la pointe ultime et la côte sauvage de Farewell Spit et la plage de Wharariki.

Direction la région de Marlborough

Vous quittez la Golden Bay pour Kaikoura, sur la côte Est, en passant par Blenheim, capitale du vin du pays. Vous rejoignez l’océan sur une route panoramique jusqu’à Kaikoura. L’observation de la faune sauvage peut se faire depuis le rivage. Activité phare de la péninsule de Kaikoura : partez au large observer dauphins, baleines et autres cachalots géants. Un rêve d’enfant rendu possible grâce à l’agence exemplaire en la matière : Whale Watch Kaikoura.

Retour à Christchurch

Nouvellement ré-ouvert, embarquez à bord du train Tranzcoastal pour un trajet d’environ trois heures offrant des points de vue extraordinaires sur l’océan. Pour terminer en beauté, offrez-vous une balade en kayak au milieu des phoques et des dauphins Hector près d’Akaroa, au Sud de Christchurch, sur la péninsule de Banks.

ARTICLE ÉCRIT PAR :
Rédactrice le
Laisser un commentaire