Le spécialiste du voyage responsable

Danemark Copenhague, 1ère ville zéro-carbone au monde d'ici 2025 ?

L’ambition est de taille et pourtant, tout porte à croire que la capitale danoise va tenir la sacrée promesse qu’elle vient de faire au monde : être ultra-verte en à peine plus de 10 ans au point de ne plus émettre une seule vapeur de CO2 ! La preuve en quatre points bien malins, même pas utopistes !

Des Eco-villages côté privé

Les éco-villages, vous en avez déjà entendu parler ? Il s’agit de villages engagés qui font le maximum pour que la vie y soit saine et l’énergie pas gaspillée. Architecture respectueuse de l’environnement, verdure un peu partout, panneaux solaires en guise de toiture, eau de pluie filtrée, déchets transformés, troc de vêtements et de jouets, les initiatives pour recycler, économiser ou encore préserver sont nombreuses. Celle qu’on leur jalouse ? La location d’un lopin de terre alentour à cultiver soi-même pour un euro symbolique le mètre carré. Celle qui nous fait un peu flipper ? Savoir qu’à Torup, un de ces éco-villages parmi la vingtaine que compte déjà le Danemark, la plupart des petiots sont nés chez eux. Ça a comme un petit côté sectaire ou c’est nous ?

Des vélos côté transports

Il n’y a pas qu’à Amsterdam que la petite reine est à l’honneur. A Copenhague aussi les adeptes du vélo sont nombreux et en 2010, déjà 36% des Danois déclaraient aller au boulot à vélo. La ville est plate, le réseau de pistes cyclables est très dense, c’est un moyen rapide, agréable et non-polluant pour se déplacer, bref, le vélo est et se veut encore davantage le transport-phare de la capitale au point de rendre la voiture totalement dépassée.

Des fermes pédagogiques côté éducation

L’éducation, c’est la base du développement. Et du développement durable ! Si les Danois sont déjà très sensibilisés à la chose, des fermes pédagogiques éduquent dès le plus jeune âge les petites têtes blondes aux joies de la terre et des légumes frais de saison, au goût sain et véritable, à la nature et aux animaux... Notons que leur démarche est bien réfléchie car pendant que leurs enfants font des roulé-boulé dans les foins non traités, papa et maman peuvent profiter d’une bière bio brassée de façon artisanale. 33% des caddies danois sont d’ailleurs bios au moment des courses, un record dans le monde !

Des hôtels responsables côté tourisme

Aujourd’hui, 63% des hôtels à Copenhague sont certifiés green. Là aussi, le chiffre est plutôt remarquable. Ampoules à basse consommation ou panneaux solaires, sensibilisation au gâchis d’eau dû à l’utilisation immodérée des serviettes de bain, prêt de bicyclettes et parfois même location de voitures électriques... Les mesures se multiplient et les établissements aussi. 100%, pour une fois, on se dit que c’est faisable !

Décidément, les pays scandinaves et le Danemark tout particulièrement s’affichent sacrément en avance sur leur temps côté développement durable. A moins que ça ne soit nous et le reste du monde qui soyons en retard ! Pas étonnant en tout cas que les Danois soient les plus heureux du monde en faisant si gaffe à leur bien-être et à celui de la planète ! En 2015, les émissions de carbone de la capitale danoise auront chuté de 20% et en 2025, le CO2 ne sera plus qu’un mauvais souvenir là-bas. Une grande première dont les autres capitales devraient prendre exemple. Appelez-la E-Copenhague désormais !


Plus d’infos sur http://www.visitcopenhagen.com/green

ARTICLE ÉCRIT PAR :
Fondatrice le
Laisser un commentaire