Le spécialiste du voyage responsable

Classement Il faut être Danois pour être heureux !

Comment mesure-t-on le bonheur et qui nage vraiment dedans ? Pour répondre à ces questions, il suffit de lire le classement par pays du second World Happiness Report de l’ONU. Le champion de cette étude : le Danemark, où les habitants seraient les plus heureux.

A la question « Êtes-vous heureux ? », 49 % des Danois répondent par la positive, ce qui hisse le pays en tête du classement établi pour la seconde année consécutive par l’ONU. Mais le Danemark n’est pas le seul à nager dans le bonheur et est suivi de près par ses voisins scandinaves. Le Top 5 étant composé de la Norvège, de la Suède, des Pays-Bas et de la Suisse. Plus loin derrière, la France n’arrive qu’en 25e position. Sur 156 nations étudiées, on retrouve en toute fin de liste l’Afrique subsaharienne : Rwanda, Burundi, République centrafricaine, Bénin et Togo.  

Selon le rapport, le bonheur se mesure selon 6 critères de base. Tout d’abord, le revenu par habitant et l’espérance de vie en bonne santé. Puis l’étude se concentre sur des données plus subjectives comme la générosité et la capacité de pouvoir compter sur quelqu’un. Pour finir, la liberté de choix et l’absence de corruption.  

Face à ces critères, la conclusion est indéniable : le Danemark en connaît un rayon question bonheur. Alors que 86 % des Français pensent "qu’il peut arriver à n’importe qui de tomber dans la pauvreté au cours de sa vie", seuls 61 % des Danois se sentent menacés par cette possibilité. Dans le même ordre d’idée, avec un taux de chômage très bas (4,9 %), les habitants ne ressentent que très peu d’insécurité liée au travail. La protection sociale est aussi un déterminant majeur pour participer à la joie de la nation et 86 % des Danois sont satisfaits par leur système. Autre chiffre intéressant, alors que le taux de délinquance au Danemark est l’un des plus élevés en Europe, une très large majorité des habitants ne se sent absolument pas menacée. Le sentiment de sécurité en général serait donc une des clés du bonheur.    

Qualité de vie et bonheur se conjuguent donc invariablement alors que l’ensoleillement n’entre pas en ligne de compte contrairement à ce que l’on pourrait croire puisque les pays nordiques raflent les trois premières marches du podium pour 2013. A noter que l’objectif de ce rapport est notamment de pousser les États à prendre en compte le bonheur dans leur politique et à engager des actions en faveur d’un développement plus durable

ARTICLE ÉCRIT PAR :
Alice Mariette le
Laisser un commentaire