Le spécialiste du voyage responsable

Pays basque Bilbao : du tourisme urbain à la découverte du Pays basque

Cette ancienne ville industrielle qui a connu une reconversion culturelle des plus impressionnantes, est aujourd’hui convoitée par les touristes pour un city-break. Mais peut-on réellement découvrir une ville en un week-end ? Son histoire, son développement urbanistique et culturel, l’identité basque, le patrimoine naturel ne valent-ils pas de s’y attarder un peu plus ?

Notre article « Bilbao, un renouveau urbanistique et culturel » souligne l’importance de l’activité portuaire et des chantiers navals dans l’histoire sociale et économique de cette ville. Nous choisissons donc aujourd’hui de nous rapprocher des paysages côtiers. 

L’océan jamais très loin

La construction du musée Guggenheim par l’architecte Franck Gehry, reflète l’histoire portuaire de Bilbao. Au bord du fleuve Nervión, il respecte l’héritage de cette ville via la construction d’un édifice à l’architecture moderne, dont la forme semblable à un bateau et les matériaux utilisés évoquent le passé industriel, le port, et la construction navale.

Ce projet culturel impressionnant donnant le ton, il est plus que naturel de découvrir cet océan qui, relié à la ville par un estuaire, fait partie intégrante de la culture locale. Car choisir c’est renoncer, l’idée n’est pas d’opter pour la côte plutôt que la ville mais de prolonger votre séjour si vous le souhaitez (et pouvez) pour encore plus de découvertes.

De l’urbain à la côte Basque

La plage la plus proche de Bilbao est connue sous le nom de « Playa Salvaje », de son vrai nom Barinatxe hondartza. Facile d’accès depuis la ville, elle est très prisée, notamment par les fans de surf. En descendant du métro à la station Bidezabal, vous entamerez ici une balade d’environ 1h sur un sentier aménagé vous conduisant à plusieurs plages.
Vous serez probablement surpris, au début de cette marche, par le paysage industriel d’un port qui peine à s’éloigner de notre vue. Un peu de patience et vous apprécierez les immenses plages en contrebas. Pour un accès plus rapide, vous pouvez descendre à la station Larrabasterra.

D’autres endroits valent cependant le coup de pousser un peu plus la balade. Un peu plus éloignées de Bilbao, mais tout de même très accessibles en voiture et en bus, voici trois idées d’excursions qui valent le détour !

Mundaka et Urdaibai

Situé dans la réserve de la biosphère d’Urdaibai, le charmant village de Mundaka attire chaque année de nombreux surfeurs avec une vague gauche considérée comme une des meilleures d’Europe. Hors saison, vous y trouverez un public familial et peu nombreux ainsi qu’une vaste plage à marée basse.

La vie du village se concentrant principalement aux alentours du port, vous apprécierez l’ambiance locale un pintxo à la main.

La Réserve de la Biosphère d’Urdaibai ravira les amateurs de nature qui découvriront un paysage façonné de falaises, de plages, de forêts et de maraîchages. En effet, cet espace naturel traversé par le fleuve Oka, est la zone humide la plus importante du Pays basque : un refuge pour de nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs cohabitant avec des poissons, des amphibies et des reptiles. Vous pourrez observer ces espèces depuis les miradors du centre ornithologique Urdaibai, situé en plein cœur de la réserve.

Ce centre d’observation et de recherche est géré par la société des sciences d’Aranzadi et aborde les questions relatives aux oiseaux, leurs migrations et leurs habitats. Les visiteurs peuvent ainsi apprécier leur visite de manière autonome, avec un audio-guide ou une visite guidée (sur rendez-vous).

San Juan de Gaztelugatxe

Ce nom vous dit quelque-chose ? Difficile à prononcer, il s’est fait connaître récemment par la série « Game of Thrones ». Qu’on soit fan ou non, il est difficile de nier un certain talent de leur part quant au choix des lieux de tournage !

Cette île attire ainsi des publics variés, tant par sa nouvelle aura que par sa signification religieuse ou sa beauté naturelle.

 

Signifiant « château-rocher », San Juan de Gatzelugatxe est une petite île dominée par une chapelle à son sommet. Pour atteindre cette île, il faudra passer un pont en pierre et franchir pas moins de 231 marches. Cet effort sera sans nul doute récompensé par la vue imprenable arrivé au sommet. Ceux qui le souhaitent pourront suivre la légende en sonnant la cloche trois fois avant de faire un vœu. Pour les autres, la vue sur un océan agité et le continent, suffira à vous combler. Les férus d’histoire pourront s’intéresser au passé houleux de cet endroit, oscillant entre religion, stratégie militaire et « chasse aux sorcières » lors de l’Inquisition.            

Lekeitio

Ce village de pêche, sur les flancs des montagnes Otoio et Lumentza offre un cadre magnifique propice à la balade. En longeant la côte jusqu’au phare de Santa Catalina, vous pourrez admirer la force des vagues en contrebas pour finir sur le spectacle apaisant offert à l’arrivée.

De retour vers la plage, vous découvrirez, au bon vouloir des marées, un petit chemin reliant la côte à une petite île. De quoi apprécier une splendide vue sur le village.

Dans le village, prenez le temps d’errer dans les ruelles, de déguster des fruits de mers et bons pintxos (spécialité du Pays basque) tout droit sortis de l’océan !

 

 

ARTICLE ÉCRIT PAR :
Adèle Boudier le
Laisser un commentaire