Le spécialiste du voyage responsable

Escapade balinaise Circuit en Indonésie

L’Indonésie est un immense archipel formant une sorte de trait d’union entre l’océan Indien et l’océan Pacifique. Dans l’imaginaire du voyageur, la petite île de Bali a toujours été un rêve, une source d’évasion faite de plages, de surf et de farniente. Mais « l’île des Dieux », pour ceux qui l’explorent quelque peu, c’est surtout une nature luxuriante, un art de vivre unique au monde et des rencontres marquantes. Tout est beau à Bali, l’architecture des temples sacrés, les cérémonies des balinais vêtus de leurs costumes traditionnels, les volcans aux formes parfaites, les rizières étincelantes… Nous partageons avec vous une idée d’itinéraire ainsi que nos bons plans pour découvrir Bali en version authentique !

Arrivée à Denpasar

Vous avez le choix à l’aéroport entre une exemption de visa vous permettant de séjourner gratuitement pendant 30 jours en Indonésie ou un visa touristique (VOA - 35 $), qui vous donne 30 jours et peut être prolongé d’un mois supplémentaire, idéal pour les voyageurs au long cours. Sans attendre, vous naviguez sur le site internet de RefillMyBottle et téléchargez l’application pour connaitre les nombreuses Refill Stations tout autour de l’île pour remplir votre bouteille d’eau et participer ainsi à la réduction de consommation de bouteilles individuelles en plastique. On vous en parle par ici.

Direction Ubud

A peine arrivés, nous évitons le Sud de Bali. Les stations balnéaires trop urbanisées ont perdu de leur charme. En moins de deux heures de route, vous arrivez à Ubud, capitale artistique et culturelle de l’île. Cette petite ville charme toujours les voyageurs et cache dans ses environs quelques pépites. Nous vous conseillons d’y rester au moins 4 nuits.

Prenez un cours de cuisine, faites un tour au marché, visitez le palais royal, assistez à un spectacle de danse traditionnelle et allez-vous régaler dans un warung familial le soir venu : Putu’s Wild Ginger. A 15Km au Sud d’Ubud, la Green School organise des visites guidées de l’établissement chaque jour. Remarquable tant par son architecture que par son projet éducatif, l’école possède également une ferme, la Kul Kul Farm, qui propose des ateliers sur la permaculture. Retrouvez les bons plans Tao dans notre dossier.

Les environs d’Ubud

En séjournant plusieurs jours à Ubud, vous pouvez partir à la journée explorer les campagnes environnantes. Avec l’association Happy Hearts, vous découvrez en side-car les plus beaux sites des alentours, accompagnés par un guide local qui sera votre pilote pour la journée. En participant à cette activité, vous soutenez une association qui lutte pour l’intégration des personnes handicapées à Bali. Un beau programme vous attend entre la Monkey Forest d’Ubud, les rizières de Tegalalang, les temples sacrés de Tirta Empul et Gunung Kawi...

Toujours plus de rizières

Vous quittez Ubud pour vous enfoncer dans la belle campagne balinaise et ses fameuses rizières en terrasse. Véritable philosophie de vie, la culture du riz a même été inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, pour sa gestion durable, notamment à Jatiluwih.

Faites ensuite une halte au splendide temple de Batukuru, exemple de grâce et d’élégance architecturales des temples hindous de l’île. En fin de journée, on vous conseille d’aller directement au paradis, en séjournant à Bali Eco Stay, au minimum deux nuits. Cet hébergement est un havre de paix posé au cœur d’une nature intacte. Notre coup de cœur à Bali, sans hésitation.

Continuez votre route en direction du Nord sur une des plus belles petites routes de l’île, idéal en deux roues. Belimbing et Papuan abritent des rizières incroyables, moins connues que celles de Jatiluwih et pourtant d’une beauté absolue. Vous atteignez progressivement la côte Nord de Bali.

Pemuteran

Dans le Nord-ouest de l’ile, ce petit village de pêcheurs est à l’opposé de ce que l’on trouve sur les côtes Sud de Bali. Ici, vous ne trouverez que des pensions familiales et quelques hôtels confortables mais rien de superficiel ni aucun gros complexe hôtelier. Depuis la plage de sable noir de Pemuteran, on voit d’un côté un massif montagneux très aride et de l’autre, Java et le volcan du Kawah Ijen. Quand il pleut sur Bali, le temps est souvent au beau fixe à Pemuteran qui jouit d’un climat presque méditerranéen.

Dormez au Sunia Loka, un hôtel charmant à deux pas de la plage. Sur place, vous aurez tous les bons plans pour faire de la plongée, participer au projet Bio-Rock de régénération de la flore marine ou partir randonner dans le parc national de Bali Barat.

Direction Munduk

Depuis Pemuteran, pour rejoindre le Nord-est de Bali, nous n’aimons pas vraiment la route côtière, nous avons été vraiment déçus par Lovina, où la plupart des voyageurs s’arrêtent le long de la côte. Nous vous conseillons de prendre les chemins de traverse, les petites routes de montagne, au cœur des plantations de café, de cacao, de clous de girofles et d’arbres fruitiers.

Faites étape pour la nuit à Munduk, petit village perché sur une crête offrant certainement une des plus belles vues de l’ile. Séjournez à Munduk Modik Plantation, un fabuleux hébergement que nous adorons chez Babel. Il y a plein de possibilité de randonnées dans les environs et de balades vers des cascades sauvages. Continuez ensuite votre route en direction du volcan Batur, une merveille naturelle incontournable. De là, vous rejoignez la côte Nord et continuez jusqu’à Amed, encore un de nos coups de cœur !

Amed

Ce petit village de pêcheurs séduit de plus en plus les voyageurs. Amateurs de plongée, vous serez comblés. Vous pouvez partir en initiation dans les eaux cristallines de la baie d’Amed et obtenir votre Padi, chez Bali Fab Dive par exemple. Cette équipe francophone passionnée connait le coin comme sa poche.

Si nous aimons Amed c’est aussi pour son coucher de soleil, un des plus marquants du voyage, avec la silhouette du volcan Agung, le plus haut sommet de l’ile, surplombant une baie ensorcelante. Mais ce que nous préférons à Amed, c’est l’équipe de Peduli Alam qui agit depuis plusieurs années pour lutter contre la pollution plastique.

Dans un village isolé comme Amed, ramasser les déchets ménagers et instaurer le tri sélectif est un combat de tous les jours mené par la dynamique équipe de l’association. Faites un tour dans leur boutique d’artisanat éthique.

En quittant Amed, suivez la route de la côte et admirez au large le spectacle inouï du ballet des bateaux de pêcheurs de retour de Lombok. Faites absolument un arrêt à Tirta Gangga pour découvrir son magnifique palais royal. Plus loin, pour les plus courageux, montez les 1700 marches menant au temple de Lempuyang, vous ne le regretterez pas.

Sur le chemin du retour à Ubud, on vous garde une surprise sur la route : le village de Sidemen. Découvrez-le par vous-même comme ça a été le cas pour nous. Vous trouverez certainement la plus grande tranquillité balinaise de toute l’île !

 

5 CONSEILS POUR UN VOYAGE RESPONSABLE A BALI

- Prenez le temps de découvrir l’ile de Bali. Au lieu de faire le tour en une semaine,  immergez-vous, passez plusieurs nuits au même endroit, le temps de nouer le contact avec les balinais. Prenez le plus souvent un guide local sur place pour en apprendre d’avantage sur la riche culture balinaise, les coutumes, les traditions.

- Essayez d’éviter le pic touristique du mois d’aout et privilégiez les intersaisons, mai/juin et septembre/octobre. Voyager pendant la mousson de novembre à avril est aussi envisageable, vous aurez des prix réduits et il ne pleut pas toute la journée. Pensez toujours à regarder les dates de festivals et autres évènements qui se déroulent sur l’ile. Festival de cerf-volant, de jazz, de littérature, de danse, ou grand évènement religieux, il se passe toujours quelque chose à Bali. 

- Pour ceux qui souhaitent se prélasser sur des plages de sable blanc, direction Nusa Penida, une ile miraculeusement épargnée du tourisme de masse qui offre des fonds marins incroyables : immenses poisson-lune (Mola-Mola) et raies Manta géantes.

- Essayez d’apprendre quelques mots de bahasa indonesia, c’est une langue très accessible. L’alphabet est le même que le nôtre, la prononciation n’est pas trop difficile et surtout il n’y a ni conjugaison ni accords avec le féminin/masculin ! Le plus dur est peut-être de dire bonjour, une formule qui évolue au fil de la journée :
Bonjour (le matin) : Selamat Pagi
Bonjour (à midi) : Selamat Siang
Bonjour (l’après-midi) : Selamat Sore
Bonsoir (dès qu’il fait nuit) : Selamat Malam
Bonne nuit : Selamat Tidur !

- Avant ou après le séjour, informez-vous, renseignez-vous, lisez, le Guide Tao sur Bali-Lombok mais aussi l’article de Zoé de Shanti Travel et les excellents articles sur le site internet très fourni de notre partenaire Bali Autrement.

ARTICLE ÉCRIT PAR :
Rédactrice le
Laisser un commentaire