Le spécialiste du voyage responsable

Kilifi "Distant Relatives", Kenyans je vous aime !

C’est en traversant l’Afrique de l’Est que Tom, le Zimbabwéen et Romain, le Français, sont tombés amoureux du Kenya. Arrivés au Cap, les deux amis s’installent à Kilifi, un village situé entre Mombasa et Malindi, pour fonder "Distant Relatives", un écolodge au plus près de la communauté.

Pensé et construit en 2012, Distant Relatives est le lieu idéal pour vivre au plus près des habitants de la côte kenyane. Plusieurs options d’hébergement s’offrent aux visiteurs. En dur, des chambres individuelles, des bandas pour 5 ou encore un dortoir et coté jardin, des tentes safaris ou un camping. Autour de la piscine, sur le terrain de beach-volley, au bar ou dans la cuisine communale, les espaces collectifs sont nombreux. Il ne faudrait pas oublier la plage, à 400 mètres de là !

Tout créer, tout recycler

« Nous appliquons un modèle expérimental de conscious-living », explique Romain Mari, diplômé en gestion de l’environnement. « Cela veut dire que nous mettons en place des idées pour vivre plus harmonieusement avec la communauté ». Exit donc les resorts all-inclusive, ces lieux « où il n’y a pas d’échanges avec l’autre ».

« Nous sommes arrivés ici avec un sac à dos, c’est tout » se souvient Romain qui, avec Tom et une équipe de menuisiers ont bâtis le lieu de A à Z. Le bois est local, « nous utilisons une espèce invasive, le margousier, comme ça nous n’avons aucun scrupule à le couper ! ». Lits superposés, tables et chaises, tout est fait maison et à la main. Même le canapé du salon à son histoire : « nous avons récupéré une pirogue de Tanzanie, nous l’avons coupée en deux, et voilà le canapé ! » lance le gérant, dont la philosophie pourrait se résumer à « tout recycler, tout réutiliser ».

Quelle que soit la difficulté, chez Distant Relatives, on essaye d’y trouver une solution ingénieuse. Et les exemples ne manquent pas. Faute d’être recyclées, les bouteilles en verre sont coupées ; miracle, elles deviennent des verres ! « Nous les utilisons au bar, nous les donnons aux habitants des environs quand il y en a trop et qui sait, peut-être que nous les vendrons un jour » lance Romain. Ennemis jurés des plages, les pneus sont utilisés pour bâtir des murs de rétention. « Depuis 2012, nous avons dû en utiliser au moins mille ».

Alors que les toilettes sèches permettent de faire du compost, les eaux de douche - dont certaines s’ouvrent sur une forêt de bambous - permettent d’arroser les plantes : «ainsi, chaque lavabo arrose une partie du jardin ». Pour ne pas polluer les sols, Distant Relatives incite les hôtes à utiliser du savon naturel fabriqué localement. Quid du prochain challenge ? Les gérants, qui cherchent une solution pour collecter le méthane formé dans les cuves des toilettes sèches, souhaitent produire leur biogaz. « C’est assez facile et il y a beaucoup d’experts au Kenya, la technologie est là, il faut qu’on s’y mette » avoue Romain.

Jamais sans la communauté

 

« De nos 15 - 20 employés, 80 % vivent à moins de 200 mètres du lodge » explique Romain. Certains ouvriers qui ont posé les fondations sont encore là. L’un d’entre eux, « qui a commencé en poussant des brouettes, est même devenu manager ». Distant Relatives revendique son implantation au coeur même de la communauté. « Le terrain est bordé par une forêt communale qui appartient aux gens du village, pas à nous »  poursuit Romain.

De nombreuses activités sont proposées au visiteur pour lui donner la chance de découvrir les environs. Partez, aux côtés de Saidi, un guide de la région, en promenade dans le village de Kilifi à la découverte de la faune et de ses baobabs sacrés. Le Wild Living Eco tour permet de découvrir le travail de la WWF et d’Oxfam, un véritable conservatoire de la nature qui collecte l’huile des baobabs pour faire des produits cosmétiques. Pour finir pourquoi ne pas participer à un diner dans le village situé à 10 minutes à pied du lodge ? Avec une vue imprenable sur la lagune, Romain, Tom et les hôtes se retrouvent autour de plats traditionnels et d’une bière. Ambiance kenyane assurée.

Distant Relatives Ecolodge & Backpackers
P.O. Box 126,
Postal code 80108,
Kilifi, Kenya
Email : [email protected]
Tél. : + 254 770 885164 or + 254 787 535145
Tarifs : Camping 500 ksh = 5 €
Dortoir 1000 ksh = 10 €
Banda 5 lits 8000 ksh = 80 €
ARTICLE ÉCRIT PAR :
Rédactrice Voyage / Photographe le
Laisser un commentaire

PHOTOS

Distant Relatives - Kilifi Ecolodge & Backpackers - Kenya
Distant Relatives - Kilifi Ecolodge & Backpackers - Kenya
Distant Relatives - Kilifi Ecolodge & Backpackers - Kenya
Distant Relatives - Kilifi Ecolodge & Backpackers - Kenya
Distant Relatives - Kilifi Ecolodge & Backpackers - Kenya
Distant Relatives - Kilifi Ecolodge & Backpackers - Kenya
Distant Relatives - Kilifi Ecolodge & Backpackers - Kenya
Distant Relatives - Kilifi Ecolodge & Backpackers - Kenya
Distant Relatives - Kilifi Ecolodge & Backpackers - Kenya