Le spécialiste du voyage responsable

Laos Un pays avant-gardiste en matière d'écotourisme

Le Laos joue à fond la carte de l’écotourisme et met en place toute une approche alternative bien maline. Les plus aventureux seront heureux.

Saviez-vous que le Laos est un exemple en matière d’écotourisme ? Le pays est en train de mettre progressivement en place un secteur écotouristique impressionnant qui à la fois protège l’environnement, implique les populations locales et propose aux voyageurs des excursions authentiques en petits groupes au coeur d’une nature généreuse. A tel point que l’AFP vient de consacrer un article au pays pour le faire remarquer. Bien joué !

Si le Laos s’est ouvert au tourisme dès les années 90, se tourner vers une approche plus respectueuse de son propre territoire n’était pas gagné. Il n’y a qu’à voir l’exemple de la Thaïlande sa voisine, où le tourisme de masse domine si l’on ne cherche pas plus loin que le bout de son nez. Mais le pays a toujours plus ou moins eu "conscience que le tourisme, s’il n’est pas correctement géré, peut avoir de nombreuses conséquences négatives" rapporte Steven Schipani, un Américain chargé des programmes de tourisme en Asie du Sud-Est pour la Banque asiatique de développement. Et cela semble plus vrai que jamais.

Ainsi, le Laos a créé son propre site officiel consacré à l’écotourisme et y répertorie les hébergements, parcs et activités respectueux de l’environnement et des peuples.

20 parcs nationaux étendent leurs richesses naturelles sur 14% de ce petit territoire où l’aventure authentique est encore possible. Le parc de Nam Ha sert d’ailleurs de modèle à cette forme de tourisme alternatif : en partenariat avec l’UNESCO, des dizaines de villages se sont implantés là, des ethnies différentes se cotoient et ensemble, ils se chargent de l’entretien des sentiers, éveillent les papilles des voyageurs à la cuisine locale, les hébergent pour la nuit et les guident au coeur de la forêt pour d’inoubliables treks. Le tout pas plus de deux fois par semaine et par groupe de huit grand maximum. En échange, ils perçoivent un salaire correspondant à plus d’un tiers du prix du trek et chacun oeuvre pour la conservation de son propre pays.

Et dans tout le Laos, des initiatives semblables voient le jour : des villageois sont formés à l’accueil de visiteurs sans devoir modifier aucune de leurs habitudes ancestrales, des bandes dessinées invitent les voyageurs à respecter les lieux de culte et à ne pas prendre de photos sans autorisation, Vientiane et Louang Prabang se dotent de structures adaptées à des flux de personnes plus importants mais pas moins respectueux pour autant...

A ce rythme là, le Laos va devenir leader en matière d’écotourisme et on ne peut que s’en réjouir !


Découvrez le meilleur de l’écotourisme au Laos, sur le site officiel du pays.

ARTICLE ÉCRIT PAR :
Fondatrice / Responsable Éditorial le
Laisser un commentaire

PHOTOS

Laos
Laos
Laos
Laos
Laos
Laos
Laos
Laos
Laos
Laos
Laos
Laos
Laos
Laos
Laos
Laos
Laos
Laos
Laos
Laos
Laos
Laos
Laos
Laos
Laos