Le spécialiste du voyage responsable

20 citations inspirantes Khalil Gibran : "Nous, les errants, trouvons notre maturité, notre épanouissement, en nous dispersant à tous vents"

« Le Prophète » est sans conteste le plus beau chef-d’œuvre du poète libanais Khalil Gibran, publié en 1923, une ode à la vie et à l’accomplissement de soi. On dit même que l’ouvrage serait le plus lu après la Bible. Pas étonnant, tant il aborde avec simplicité et délicatesse l’universalité de l’Homme sur des thèmes tels l’Amour, la liberté, les enfants, la douleur, le travail, la raison, la passion... Voici en 20 citations amoureusement sélectionnées par Babel dans une nouvelle édition parue chez Marabout et illustrées de 12 dessins de Gibran, le déroulé de cet ouvrage que tout Homme devrait avoir sur un coin de sa table de chevet...

- "Ce n’est qu’à l’heure de la séparation que l’amour se découvre à lui-même dans toute sa profondeur"

- "Lorsque l’amour te fait signe, suis-le, Même si ses chemins sont escarpés et malaisés"

- "Tout ce que tu possèdes sera donné un jour ; Donc donne dès maintenant, pour que la saison du don soit la tienne et non celle de tes héritiers"

- "Plus la désolation creuse ton être, plus tu peux y accueillir de la joie"

- "Quand tu es plein de tristesse, regarde de nouveau dans ton coeur et tu verras qu’en fait, tu pleures sur ce qui a fait tes délices"

- "[La joie et la peine] sont inséparables. Elles vont ensemble et, lorsque l’une des deux est assise à ta table, n’oublie pas que l’autre est endormie sur ton lit. En vérité, tu oscilles comme les plateaux d’une balance entre ton chagrin et ta joie. C’est seulement lorsque tu as le coeur vide que tu t’immobilises, en équilibre"

- "Qu’avez-vous donc dans ces maisons ? (...) N’avez-vous que le confort et l’obsession de ce confort qui s’introduit furtivement chez vous en invité, avant de devenir un hôte qui vous reçoit, et enfin votre maître ?   (...) En vérité, l’obsession du confort assassine toute passion dans votre âme, avant d’en suivre les funérailles en ricanant."

- "On ne peut séparer le juste de l’injuste, le bon du méchant"

- "La raison, si elle gouverne seule, est une force qui réprime ; et la passion, si l’on n’y prend pas garde, est une flamme qui brûle tout jusqu’à se détruire elle-même. Laisse donc ton âme exalter ta raison et la porter au niveau de ta passion, pour l’entendre chanter. Et laisse-la diriger ta passion avc raison, afin que ta passion survive, ressuscitant chaque jour, comme le phénix qui renaît de ses cendres. (...) À coup sûr, vous vous garderiez de faire plus d’honneur à l’un qu’à l’autre ; car avoir plus d’égards pour l’un vous coûterait l’affection et la confiance des deux. (...) Vous devez vous aussi vous reposer dans la raison et agir avec passion"

- "[La douleur] Elle est ce poison amer par lequel le médecin qui est en vous soigne votre moi malade"

- "L’âme n’avance pas en ligne droite, elle ne croît pas comme le roseau. Elle se déploie, comme un lotus aux pétales innombrables"

- "[Le maitre] S’il est vraiment sage, il ne t’invite pas à entrer dans la demeure de sa sagesse personnelle, mais t’emmène plutôt jusqu’au seuil de ton propre esprit"

- "Ton ami est la réponse à tes besoins. Il est le champs dans lequel tu sèmes avec affection et ou tu moissonnes en rendant grâces"

- "La pensée est un oiseau des grands espaces, qui dans une cage de mots peut sans doute déployer ses ailes, mais sans réussir à s’envoler"

- "Lorsque tu rencontres ton ami au bord de la route ou sur la place du marché, fais en sorte que l’esprit qui est en toi anime tes lèvres et commande ta langue. (...) Car son âme gardera en elle la vérité de ton coeur comme on garde en mémoire le goût du vin"

- "Qu’aujourd’hui englobe le passé avec tes souvenirs, et le futur avec tes attentes"

- "Bien souvent, en te refusant tout plaisir, tu ne fais qu’accumuler le désir dans les replis de ton être. Qui sait si ce qui te semble omis aujourd’hui n’est pas en attente pour demain ?"

- "Qui peut séparer sa foi de ses actions, sa croyance de ses occupations ? (...) Ta vie quotidienne est ton temple et ta religion. Chaque fois que tu y pénètres, prends tout ton être avec toi"

- "Ce que j’ai trouvé est plus grand que la sagesse. C’est la flamme de l’esprit en vous, se nourrissant toujours plus d’elle-même, Tandis que, indifférents à sa croissance, vous déplorez la flétrissure de vos jours."

Nous concluerons avec cette magnifique citation pour laquelle tout coeur voyageur palpitera plus que de raison : "Nous, les errants, toujours à la recherche du chemin le plus solitaire, ne commençons jamais une journée là où s’est achevée pour nous la précédente ; et jamais le soleil à son lever ne nous trouve là où il nous a laissés à son coucher. Même lorsque la terre dort, nous voyageons. Nous sommes de la graine de plantes persistantes, et nous trouvons notre maturité, notre épanouissement, en nous dispersant à tous vents."

ARTICLE ÉCRIT PAR :
Fondatrice / Responsable Éditorial le
Laisser un commentaire