Le spécialiste du voyage responsable

Katmandou Kar.ma Coffee : l’arabica de l’Himalaya

Au Népal, le thé se fait progressivement voler la vedette par une autre boisson qui commence à séduire de plus en plus les Népalais et les habitants de Katmandou : le café. Les grains d’Arabica poussent ici entre 900 et 1800m d’altitude sur un terrain pittoresque, au pied de la grande chaîne de l’Himalaya. À l’image de sa géographie et son climat, le café népalais est unique et Kar.ma Coffee nous le fait goûter sous toutes les formes !

Dans un pays aux ressources essentiellement agricoles, la culture du café est arrivée comme une aubaine pour diversifier la paysannerie locale. L’aventure des plantations est encore récente. L’histoire remonterait à 1938, lorsqu’un moine, Mr Hira Giri, aurait ramené de Birmanie des grains de café, avant de les planter pour la première fois dans un petit village du district de Gulmi. Il faudra ensuite attendre environ 40 ans, que le bouche à oreille fonctionne, pour que les premières productions soient officiellement commercialisées. Ce nouveau secteur est porteur pour les petits producteurs qui doublent ou triplent leur revenu comparativement aux cultures traditionnelles de millet ou de maïs.

100 % Himalaya High Altitude Coffee

À Katmandou, pour bien commencer la journée, nous souhaitons boire un bon café, local, et éviter à tout prix le Nescafé instantané importé qui envahit les restaurants du quartier touristique de Thamel. Direction Patan, à 20 minutes du centre-ville de Katmandou en taxi ou en bus. Près des institutions internationales, sur Jhamsikhel Road, nous avons entendu parler d’un café pas comme les autres, situé dans l’enceinte d’un centre culturel. Le Kar.Ma Coffee est devenu connu pour son fonctionnement original : on paie la somme que l’on veut pour sa tasse de café.

Au 2e étage du Gyan Mandala, qui abrite entre autres une école de yoga, le conservatoire de jazz, et quelques agences de voyages d’aventure, l’endroit est au calme. Le décor et l’ambiance invitent à la fois à la détente, à la créativité et aux rencontres. Les tables en bois occupent l’intégralité du balcon transformé en terrasse. À l’intérieur, la cuisine ouverte ressemble à un atelier ludique où se niche à droite à gauche de l’artisanat. Au milieu de cette pièce chaleureuse, sur une grande table en bois, sont disposés les gâteaux du jour, petites truffes au chocolat, cookies sortis tout droit du four, thé de rhododendrons ou autres boissons alternatives pour ceux qui souhaitent autre chose que du café. Les prix sont raisonnables, oscillant entre 1,5 et 4 € maximum. Pour le café, c’est à vous de choisir ce que vous voulez laisser dans la boite près de la porte, la fameuse Karma Chicken.

Voir sa tasse de café différemment

Plusieurs évènements se tiennent tout au long de l’année : ateliers, concerts, comme lors des vendredis « cafés, gâteaux et vin chaud ». Bien plus qu’un simple café, ici c’est un lieu de rendez-vous où tout le monde se mélange : jeunes népalais, familles, expatriés, et voyageurs curieux.

C’est aussi une très belle histoire autour de la culture du café. « Le café est bien plus qu’une boisson, c’est un art que l’on célèbre ensemble » explique Brigitt Lienhart Gyawali. Cette Autrichienne, installée depuis plus de dix ans à Katmandou, a créé Kar.Ma Coffee en 2012. Les grains, achetés directement à la source, sont issus d’une seule origine pour maintenir la qualité et le même goût. En travaillant avec des petits producteurs de Bayauli, à l’ouest de Pokhara, Kar.Ma leur offre la possibilité de commercialiser leur production. Travailler ensemble, main dans la main pour devenir plus fort et montrer aux autres ce que le Népal a à offrir, voilà clairement l’objectif affiché. Aujourd’hui, ce sont plus de 60 familles qui bénéficient de ce projet. Lorsque que les grains arrivent jusqu’à Kar.Ma coffee, l’équipe fait des miracles pour les valoriser. En utilisant seulement des méthodes de torréfaction inventive, le café révèle son goût unique.

Un artisanat éthique, une équipe engagée

Tous les déchets générés sur place sont recyclés de manière originale. À l’extérieur, sur le balcon, on voit que le marc de café fermenté sert à alimenter une plante biogaz. Par ailleurs, le marc est donné à qui veut s’en servir de composte.

Des grains de café usagés servent à la fabrication de cosmétiques, de bougies. Les filtres sont transformés en lampes, en carnets. Gommages, savons, ustensiles de café, tasses en céramiques, cuillères en cuivre, c’est l’endroit idéal pour faire des cadeaux originaux et éthiques. Pour promouvoir un artisanat local qui n’a pas de vitrine, Kar.Ma Coffee revend également des produits d’autres créateurs : quelques foulards ou encore les serviettes hygiéniques écologiques de l’association Dharti Mata Sustainable Workshop. Les meubles, accessoires, tables, lampes sont des créations de Brigitt, la gérante du café. Fabriqué à base de bois de manguier et de matériaux recyclés, la plupart du mobilier exposé dans le café est à vendre.

Kar.Ma Coffee a pour objectif de faire connaitre le café népalais mais aussi de soutenir les communautés locales, et pas seulement les producteurs de café. Former leur staff et leur donner confiance pour améliorer leurs opportunités d’avenir. Kar.Ma Coffee est par ailleurs engagé dans plusieurs projets solidaires de soutien à différentes communautés, avec les femmes de Kokhana par exemple, qui travaillent le bois, pour les former au métier de charpentier ou de décoratrice.  

Pour aller plus loin dans l’expérience autour du café, renseignez-vous auprès de Brigitt qui vous en dira plus sur des activités et voyages thématiques originaux à travers le pays. À la rencontre des petits producteurs, pour aider en fonction de la saison ou simplement pour visiter leur chaîne de production et bien sûr pour déguster l’excellent café bio du Népal !

Kar.ma Coffee
Jhamsikhel, Moksh Complex, Gyan Mandala
Patan
Tél. : (+977) 9843 767 232
ARTICLE ÉCRIT PAR :
Rédactrice le
Laisser un commentaire