Le spécialiste du voyage responsable

Bouquin "Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire", de Jonas Jonasson

Un road book boosté au vitriol qui vous fera traverser bien des contrées et revivre avec originalité l’histoire internationale de ces 100 dernières années.

Vous pensiez que le froid gelait les zygomatiques des Suédois ? Qu’ils n’étaient bon qu’à pondre des thrillers façon Stieg Larsson et sa trilogie Millénium ? C’est que vous n’avez pas encore lu Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, signé de la plume de Jonas Jonasson, trempée et retrempée dans un encrier d’humour noir. Un récit qui nous emmène sur les routes du monde en compagnie d’un centenaire expert en explosif qui a traversé le XXe siècle en cotoyant les grands de ce monde et en expérimentant la vida loca dans leur patrie, de l’Espagne de Franco à la Corée du Nord de Kim Il-sung, en passant par la Russie de Staline, les Etats-Unis de Truman, la Chine de Mao et quelques escales dans l’Himalaya, à Bali, en Iran...

Certes, on nous ingurgite de l’absurde à haute dose afin d’offrir à notre héros, Allan Karlsson, une destinée aux milles vies mais le récit est tellement bien déroulé que plus il y en a, plus on jubile. Ne vous fiez pas à la couverture peu avenante, un vent de folie nordique s’empare de nous à la lecture et dès les premières lignes, on sourit de plaisir en suivant les tribulations caustiques de notre centenaire en pantoufle qui s’est fait la malle par la fenêtre de sa maison de retraite le jour où il doit justement souffler ses 100 bougies. Car oui, “quand la vie joue les prolongations, il faut bien s’autoriser quelques caprices."

Un leitmotiv duquel s’ensuit une cavale irréaliste, au départ solitaire mais à laquelle viennent très vite se greffer plusieurs comparses bien dessinés. On découvre alors la course poursuite d’Allan en 2005 tandis que l’on revit en parallèle sa fabuleuse destinée d’artificier inculte et apolitique à qui le destin en a réservé de sacrées !

Le baratin est gros mais on en redemande, les faits historiques sont revus et corrigés avec une géniale inventivité tandis que les portraits des personnages illustres décapent à tout va, le burlesque nous sort de notre petite vie bien rangée et nous emmène loin fanfaronner sur les routes du monde. 

Un vrai régal ce voyage !

ARTICLE ÉCRIT PAR :
Fondatrice le
Laisser un commentaire
Commentaires
  • Léti de Babel Voyages 08/08/2011 à 14:11

    Je te le conseille vivement Clara, c'est une super lecture, drôle et fraîche, tu vas passer un excellent moment !

  • Claracl 08/08/2011 à 13:53

    Ça m'a l'air pas mal du tout ! Moi qui adore lire, cet article m'a séduite :D