Le spécialiste du voyage responsable

Barranquilla Richesses culturelles et naturelles au Nord de la Colombie

Barranquilla est située entre Carthagène et Santa Marta, autant dire que ces deux cités voisines lui feraient presque de l’ombre. Quatrième ville la plus peuplée du pays mais grande oubliée des Caraïbes pour le tourisme... Et pourtant, Barranquilla est historiquement surnommée la "Porte d’or de la Colombie", un surnom dû à son port, l’un des plus importants de Colombie. Installée sur les rives du fleuve Magdalena, le plus grand du pays, Barranquilla vit au rythme de l’eau. Découvrez avec nous cet endroit où il fait bon de vivre, s’y poser quelques jours et siroter un bon jus de fruits dont seuls les Colombiens ont le secret.

La dolce vita colombienne

Prenez le premier taxi jaune caractéristique du pays et demandez au chauffeur de vous emmener au "Barrio de la flores", quartier de pêcheurs qui ne paye pas de mine aux premiers abords. Ici règne le rythme afro-caribéen ! Qu’importe le restaurant sur pilotis avec vue sur le rio Magdalena que vous choisirez, vous pourrez déguster les plats typiques des Caraïbes à base de poisson et fruits de mer et de riz à la noix de coco comme la fameuse soupe sancocho.

Zone de climat tropical, Barranquilla est rafraichie par les douces alizés qui traversent le département de l’Atlantico. Mais sous ses latitudes, faites attention avant de prendre votre billet car il existe deux saisons des pluies entre mai et juin et août novembre. Ca tombe bien, le Carnaval c’est fin février, début Mars !

Le Carnaval de Barranquilla

Barranquilla est surtout reconnue, en Colombie et partout dans le monde, pour la plus ancienne fête folklorique et culturelle du pays... Le Carnaval de Baranquilla qui s’y tient chaque année.

Avec ses plus de cinquante manifestations autour de la ville et ses villages, ses cinq-cent groupes folkloriques et artistes internationaux, sans oublier tous les habitants qui participent à ces célébrations, le carnaval de Baranquilla est un réel chef d’oeuvre du patrimoine local. C’est en 2008 qu’il a été mis à l’honneur et fut inscrit au patrimoine immatériel et culturel de l’humanité par l’UNESCO, il est considéré comme le troisième carnaval le plus important au niveau mondial, derrière celui de Rio de Janeiro et celui de Venise.

Venez donc vivre ce déchainement de passion, de couleurs, de costumes, de liesse et d’allégresse dans toute les rues de la ville. Tous les prétextes seront bons pour faire la fête avec vos amis, votre compagnon et les locaux. Vous découvrirez l’essence même de la cumbia colombiana, la danse traditionnelle de Colombie, un mélange de rythmes afros, amérindiens et bien sûr hispaniques. Le métissage même du pays se retrouve dans cette danse adorée des Colombiens !

Escapade littéraire à Aracataca

Symbole du mouvement litteraire du réalisme magique, fierté nationale voire de tout un continent à l’instar d’autres écrivains que sont Sepulveda,  Fernando Coelho... Gabriel Garcia Marquez, prix nobel de littérature en 1994 est né non loin de Barranquilla, à Aracataca, un village au nom tout aussi subtile que ses oeuvres littéraires. C’est un petit crochet dans les terres en direction de Santa Marta mais nécessaire pour s’imprégner d’une icône de la culture colombienne. Un musée en son nom a été érigé et vous vous rendrez immédiatement compte que tout vit autour de leur écrivain ; peintures murales, noms de restaurants lui faisant références !

D’ailleurs pour les plus passionnés qui connaissent évidemment son oeuvre majeure, "Cent ans de solitude", la majeure partie du roman et de l’histoire de la famille Buendia se déroule à Macondo, librement inspiré de son village natale Aracataca ! Allez y faire un tour avant de repartir pour Santa Marta et sa sierra Nevada !

Parc Naturel de l’île Salamanca

Un écosystème déclaré "Réserve de la Biosphère" par L’UNESCO... Une des richesses naturelles les plus exceptionnelles de la région caribéenne !

En effet l’île de Salamanca à quelques kilomètres de Barranquilla en direction de Santa Marta, sur la municipalité de Cienaga, est dotée de paysages aquatiques combinés à des plages, des lagunes ainsi qu’à une forêt de palétuviers, ces arbres tropicaux capables de prospérer le long des rivages marins.

Outre le fait que l’île soit un endroit idéal pour l’observation des tortues, nous pouvons trouver ici plus de trente-cinq espèces de reptiles, une centaine d’invertébrés et plus de deux-cent espèces d’oiseaux ! Autant dire que l’île de Salamanca porte bien ses titres de réserve biosphère et zone d’importance mondiale.

ARTICLE ÉCRIT PAR :
Rodrigo de Dream Voyager le
Laisser un commentaire