Le spécialiste du voyage responsable

3 balades nature et sans efforts à Saint-Barth

L’île de Saint-Barthélemy est un promontoire volcanique posé en pleine mer des Caraïbes. Seulement 24 km2 au total, îlets inclus, mais tellement escarpés que l’on croit découvrir de nouveaux recoins sans arrêt. Pour des escapades nature à vivre à pied, voilà trois idées de balades que l’on a adoré. Sensations de bout du monde garanties sans grands efforts…

1 - De Flamands à Colombier

Durée : 1h aller-retour si vous vous extasiez pas mal + le temps de farniente et de baignade !

Au bout de la plage des Flamands commence un sentier de randonnée qui vous mènera jusqu’à l’anse de Colombier et sa plage, très peu fréquentée car accessible uniquement après trente minutes de marche à pied ou par bateau pour ceux qui auraient la chance d’en avoir un à dispo !

Un joli panneau de céramique coloré est d’ailleurs là pour vous ouvrir la voie. Une pente douce vous fait prendre de la hauteur, progresser en balcon suspendu au-dessus des flots, les maisons colorées de Flamands dans votre dos, au beau milieu d’une épaisse végétation tropicale où les cactus géants dressent fièrement leurs piquants. Une tortue de terre traverse devant vous, des pélicans donnent une allure de monde perdu à l’endroit tandis qu’ils déploient leurs ailes au-dessus de vos têtes, des ameives de plee, le lézard local, font bruisser les bords du sentier tandis que des Fous plongent telles des fusées pour pêcher. Les flots battent la falaise rocheuse, bref, la nature déploie ici son côté sauvage pour notre plus grand bonheur. Une fois arrivés à la plage de Colombier, il n’y a plus qu’à profiter ! 

Bien que la baie soit abritée, le sable peut parfois venir vous enquiquiner. Pas grave, il suffit de plonger dans l’eau claire, de chahuter dans quelques vagues, de vous adonner au snorkelling, et de contempler cette côte sauvageonne où seule l’ancienne propriété de Rockfeller domine de toute sa hauteur, pour se dire que l’on vit un doux moment de vie… On vous suggère aussi une arrivée en catamaran jusqu’à Colombier, ça vaut la balade !

2 - Pointe au Toiny

Durée : 1h là aussi, séance photos panoramiques incluse + méditation sur banc en fin de balade face au couchant

Voilà une balade à prévoir en fin d’après-midi, quand le soleil descend et vient raser l’océan de son intense orangé typique des couchers.

Depuis les hauteurs, on démarre du très chic hôtel Toiny, on descend la route bitumée sur quelques mètres et voilà que l’on se retrouve à l’extrême pointe du Toiny, rocheuse, désertique, balayée par les vents. Au moment de quitter la route, on contourne la pointe rocheuse par la gauche, on grimpe jusqu’à son sommet escortés par quelques cabris seulement et de là, voilà que l’on domine la mer à plus de 180 degrés dans un panorama absolument bouleversant. Pas un individu à la ronde, seul le bêlement de quelques chèvres et les flots à perte de vue, battus par les vents. Beauté minérale et austère qui n’est pas sans nous rappeler la terre d’Islande…

Prévoir une petite heure pour en faire le tour et revenir par la plage privée de l’hôtel Toiny. Ne pas se priver de s’installer un long moment sur le large banc posé face à l’océan qui invite à la méditation les yeux plongés dans l’eau…

3 - Panorama et piscines naturelles de Grand Fond

Durée : comptez 1h aller-retour sans trainer, et ajoutez à cela le temps du bain et de la rêverie.

Sur la route qui fait face à l’océan au niveau de Grand Fond, un sentier est indiqué et commence par un chemin entouré de campagne. Celui-ci nous conduit jusqu’à la plage de galets et il nous faut alors prendre à droite pour rejoindre la falaise et commencer l’ascension tranquillement. On prend petit à petit de la hauteur, on contemple d’abord la plage dans son ensemble, on poursuit, toujours plus haut pour jouir d’une vue incroyablement dégagée sur Saint Kitts, Saba, Anguilla et Saint-Martin. Les îles se découpent sur l’horizon, majestueuses, un voilier vient animer lentement ce paysage qui nous plonge tout entier dans l’océan.

Un chemin nous sort de notre rêverie et nous invite à descendre jusqu’au niveau de l’eau. Là, deux piscines naturelles s’offrent aux baigneurs, protégées des vagues impétueuses par une belle ceinture rocheuse. Les teintes de la roche contrastent avec le turquoise de l’eau, la palette est incroyable et la baignade donne un coup de fouet à cette balade de santé.

Après les piscines et une remontée sur les hauteurs de ce promontoire rocheux, le panorama se fait de plus en plus dégagé. On s’assoit sur un rocher et on reste là à contempler l’immensité. Quand vous apercevez la plage de Grande Saline au loin et en contrebas, il est temps pour vous de revenir sur vos pas…

ARTICLE ÉCRIT PAR :
Fondatrice / Responsable Éditorial le
Laisser un commentaire
Commentaires
  • Olivia 09/02/2017 à 20:33

    Un bel article qui donne envie d'y être... :)