Le spécialiste du voyage responsable

Lorient Une toile sous les étoiles

À Saint-Barth, il n’y a qu’un unique cinéma, vieux de plus de 30 ans, et il est de plein air ! Régulièrement les vendredis, dans l’enceinte de la cour d’école, l’association de quartier AJOE projette un film sur grand écran et sous les étoiles. Simple et convivial pour une séance pleine de charme...

Des chaises en plastique disposées en rangées désordonnées un peu partout dans cet ancien cour de tennis qui accueille aujourd’hui des parties de volley ou de hockey sur béton, des hot dog et popcorn maison confectionnés par les membres de l’Association des Jeunes Ouvriers et Étudiants, un projecteur, numérique depuis 2012 qui se reflète sur un écran tendu sur un pan de mur et hop, le tour est joué ! On est bien loin du luxe qui colle en permanence à la peau de Saint-Barth ! Ici, la bonne franquette est de rigueur… et c’est tant mieux !

Bien pelotonné dans sa petite laine pour supporter deux heures de fraîcheur à la tombée de la nuit, on mord dans une saucisse coincée dans son pain frais, on papote avec son voisin, on s’imprègne de l’ambiance populaire et bon enfant où jeunes et moins jeunes s’installent sous les étoiles pour profiter du blockbuster du moment.

Ce cinéma, on le doit aux frères Gréaux, deux passionnés de septième art qui s’étaient procurés un projecteur argentique auprès du centre culturel de la Guadeloupe pour pouvoir en profiter sur l’île de Saint-Barthélemy. Trente ans plus tard, l’association AJOE compte une quarantaine de bénévoles, 5000 spectateurs à l’année et des activités diverses et variées financées par les recettes du cinéma comme le dessin, la danse, le pilate, une école de football et une autre de surf, du beach volley, de la boxe... 

6 € pour les + de 14 ans, 4 € pour les autres, voilà en plus des petits prix comme on en fait trop peu sur l’île.

Pour connaître le prochain film projeté, rendez-vous sur leur page Facebook !

ARTICLE ÉCRIT PAR :
Fondatrice / Responsable Éditorial le
Laisser un commentaire
Commentaires
  • Nathalie 15/04/2017 à 10:45

    Merci d'apporter une autre image de Saint Barthélémy authentique et qui reflète un côté de la vie locale.