Éthique, et toc !

A l'heure des grands nettoyages de printemps, sauvons la montagne !

By Laetitia Santos

Posté le 26 avril 2012

Du 1er mai au 1er septembre, "Mountain Riders" lance la chasse aux déchets pour une montagne propre. Objectif : faire encore mieux que les 45 tonnes collectées l’an dernier (ce qui ne veut pas dire "allez-y, jetez !").


Mountain Riders et le collectif européen de ramassage de déchets en montagne s’associent une fois de plus en 2012 pour mobiliser un max de bénévoles et mettre au propre la montagne après une saison hivernale chargée.

Sur les pistes ou les fronts de neige, sous les télésièges et partout ou vous aurez l’idée de fouiner, le challenge est de remettre la montagne à neuf après que des gros cracra aient balancé leurs cochonneries sans vergogne cet hiver, profitant des joies de la neige sans pour autant respecter l’environnement qui les leur offre !

Pour aider votre station préférée, l’asso toujours très fun Mountain Riders, qui veille sur nos montagnes comme un berger veille sur son troupeau, en appelle aux professionnels, aux sportifs, aux passionnés, aux locaux, aux saisonniers, aux vacanciers, aux écolos, aux courageux, aux bons samaritains, bref, à toutes les bonnes volontés pour les aider dans ce ramassage qui se fera dans la bonne humeur puisque chacun est convié à un grand repas ensuite, ambiancé par quelques animations prévues pour l’occasion.

Pour participer, rien de plus simple, choisissez un spot de ramassage, notez la date dans votre agenda et faites savoir que vous serez là en réservant par mail ou téléphone. Moutain Riders met à disposition tous les contacts nécessaires sur son site.

Ramasser est vital pour la montagne car chaque déchet pollue eau et sol et nombreux sont ceux qui mettent des siècles (voire millénaires) à se dégrader ! Comptez 4000 ans pour une bouteille en verre, entre 100 et 1000 ans pour une bouteille plastique, de 100 à 500 ans pour une cannette en alu, de 2 à 15 ans pour un simple mégot de cigarette ou 100 à 450 ans pour le papier d’un forfait de ski ! Les chewing-gum et les pelures de fruits, pareil, on ne s’en débarrasse pas comme ça ! De 2 à 5 ans pour le premier parasite et 6 mois tout de même pour une malheureuse peau d’orange. Fou, pas vrai ?

On compte sur vous pour répondre nombreux à la mobilisation et on vous laisse d’ores et déjà choisir le terrain de jeux que vous avez envie de protéger sur moutain-riders.org