Lyon

CEVIED Voyages

Le voyage par la rencontre

Depuis 1971, le CEVIED propose des voyages solidaires et responsables aux quatre coins du monde, qui ont pour principal objectif la rencontre et l’échange avec les populations locales pour une autre découverte du pays.

Découvrir le partenaire

Expertise et savoir-faire

Le Cevied est né de la volonté de militants engagés dans la coopération internationale de faire découvrir la réalité des pays en développement. Cette conception d'un tourisme solidaire se démarque du tourisme de masse, dont les effets négatifs commencent à être connus dès la fin des années 60.

D'abord tournée vers l'Afrique, l'association s'est développée et propose à présent des voyages en Afrique mais aussi en Asie, en Europe, au Moyen-Orient, en Amérique latine et en Amérique centrale.

Les bénévoles, qui sont tous de grands voyageurs, occupent une place importante puisqu'ils conçoivent les voyages en partenariat avec des acteurs et guides locaux.

De nombreuses destinations

Le CEVIED propose de voyager dans une quarantaine de pays, et ce sur quatre continents. Vous trouverez certainement votre bonheur parmi toutes ces destinations !

Pour chaque voyage, vous serez accompagnés par un guide. Pour la plupart des destinations, votre guide sera un partenaire local et francophone ; pour quelques autres, votre guide sera français avec une très bonne connaissance du pays.

Les voyages sont prévus à dates fixes, pour des petits groupes allant de 4 à 12 personnes maximum. Tous les voyages sont possibles à la carte pour des familles, groupes d'amis, associations ou pour les comités d'entreprise.

Une association engagée

Le CEVIED s'engage sur quatre objectifs lors de la conception de ses voyages :

Placer la rencontre au cœur des voyages : en ayant des échanges approfondis avec des acteurs locaux (communautés, associations, institutions…) mais également en découvrant les modes de vie des habitants (hébergement, nourriture, manifestations…)

• Faire en sorte que les retombées économiques du voyage bénéficient de manière durable aux populations locales, sans se substituer aux activités existantes ou les mettre en péril, dans un souci de juste rémunération (transports locaux, petits hébergements ou chambres chez l'habitant, guides locaux…). Il n'est pas demandé une contribution financière spécifique à des projets de développement, mais le CEVIED incite les voyageurs à soutenir volontairement des initiatives locales.

Comprendre le contexte économique, politique et culturel des pays visités, notamment sur les questions de développement local et de droits humains.

Favoriser la convivialité et l'échange entre les participants d'un voyage via des petits groupes de 4 à 12 voyageurs maximum, qui se seront rencontrés avant le voyage lors d'une réunion de préparation.

Sources: P. Pavy
Sources: F. Collineau
Sources: M. Lacour