Babel Plans

Bouquiner en toute quiétude au Dar Cherifa

By Laetitia Santos

Posté le 26 décembre 2010

S'il est un endroit hors du temps, c'est sans nul doute le Dar Cherifa, ce café littéraire perdu dans le dédale des ruelles de la médina de Marrakech, où il fait bon bouquiner en sirotant un thé à la menthe.


Dar Cherifa. La maison sainte en arabe. Et l’endroit est fort bien nommé car ici, les murs semblent être empreints d’une douce spiritualité. Il aurait été déplorable qu’ils tombent dans l’oubli mais c’était sans compter Abdellatif Ait Ben Abdellah, qui a restauré cet endroit plusieurs fois centenaire et en a fait un café littéraire, lieu d’échanges et de culture, qui ravira forcément votre sensibilité.

La plus vieille habitation marrakchi

On pénètre dans l’enceinte du Dar Cherifa après s’être perdu dans les ruelles sombres du quartier Mouassine, après avoir sonné et attendu - parfois plusieurs minutes ! - derrière la secrète porte ouvragée du 8, derb Cherfa-Lakbir, et après que l’hôte des lieux vous ait invité à entrer. Osez dire que vous souhaitez vous installer boire un thé quand la porte s’ouvrira devant vous, vous n’allez pas le regretter...

Car le Dar Cherifa est une construction datant de la fin du XVe siècle, la plus vieille rencensée dans la médina semble-t-il, qui en impose tant par sa majesté que par sa tranquilité. Au sortir des artères grouillantes et bruyantes des souks, l’endroit vous apaisera et vous procurera une sensation de quiétude sans précédent au coeur de celle que l’on appelle Perle du Sud.

Stuc, bois de cèdre, tadelakt et autres faïences colorées, voilà les matériaux traditionnels qui constituent les arabesques, les colonnes et l’architecture générale du riad et de son patio.

C’est ici qu’habitait le Fkih Jimmi, alias Said ben Mohamed ben Ahmed Jimmi, un imam de grande notoriété de la fin du XIXe siècle, avant que la maison ne soit laissée à l’abandon. Considéré comme un puit de science, l’homme cultivait la poésie et la littérature. Quelle meilleure reconversion donc, pour cette maison où a également été célébrée l’inscription de la place Jemaa El Fna au Patrimoine mondial oral de l’Unesco fin 2001, que celle qui lui a été imaginée par son actuel propriétaire ?

Un lieu de culture et d’échanges

Si en tant que visiteur chanceux, il est bon de venir s’affaler dans les moelleux canapés pour feuilleter un des bouquins d’art qui remplissent les bibliothèques alignées là tout en sirotant un jus frais ou un thé, les artistes marocains eux, savent que cette adresse est une petite veine pour eux !

Car ici se tiennent très régulièrement des expositions de peinture, de sculpture, des ateliers de céramique ou de calligraphie, des concerts, des soirées littéraires et d’autres durant lesquelles des conteurs viennent réchauffer les vieilles pierres et les coeurs. Il y a toujours des toiles accrochées, des livres éparpillés, quelqu’un pour discuter...

Au coeur de la ville rouge, le Dar Cherifa est donc un véritable acteur de la vie culturelle marocaine, un lieu authentique où l’on échange, où l’on crée, où l’on se ressource. Où l’on cale une petite faim même car, entre 12h et 16h, on vous servira une collation composée notamment de salades traditionnelles.

Vous l’aurez compris, s’il y a un endroit à ne pas louper lors d’une escapade à Marrakech, c’est bien ce superbe riad, appréciable autant pour sa beauté et son calme que pour l’action qu’il mène dans le monde des arts.

Dar Cherifa

Un restaurant, un café littéraire, un centre culturel, c'est tout cela à la fois le Dar Cherifa. Le tout dans une maison traditionnelle faîte de dentelle de stucs et de bois sculpté...

Coordonnées

+212 5244-26550

[email protected]

https://marrakech-riads.com/restaurant-dar-cherifa/

8 Derb Chorfa El Massaoudienne, Marrakech, 40034, Marrakech-Safi ⵎⵕⵕⴰⴽⵛ-ⴰⵙⴼⵉ مراكش-أسفي, MA