Société

Carros de cesto, où comment dévaler les pentes de l'île à la madérienne

By Coline Willinger

Posté le 31 janvier 2012


À Madère, il existe une curieuse attraction qui, bien qu'elle fasse actuellement le bonheur des touristes, est une véritable tradition locale qui remonte à 1850. Cette attraction, ce sont les Carros de Cesto, que l'on pourrait littéralement traduire par « voitures-paniers ».

Assis dans un grand panier en osier monté sur des patins de bois et muni d'une banquette, ces ingénieux moyens de transports ont été mis au point par les Madériens pour descendre en toute sécurité les pentes abruptes de leur île et c'est à Monte, au pied de l'église, que perdure aujourd'hui la tradition.

Monte, c'est un charmant petit village situé à plus de 550 mètres d'altitude qui surplombe Funchal, la capitale. Un téléphérique permet de se rendre jusque là-haut depuis le bord de mer. Mais pour redescendre à Funchal, autant faire dans l'original. On peut donc choisir de se régaler avec ce qui est devenu un « attrape-touriste » des plus ludiques qui nous permet de faire un petit bout de chemin dans des paniers prévus pour deux.

On regarde défiler la vue sans efforts tandis que les Carreiros de Monte, des petits costauds tout de blanc vêtu portant un canotier et de solides bottes aux semelles en caoutchouc, guident ces carros de cesto, deux par deux, dans les pentes et les virages, accélérant ou ralentissant en fonction de la circulation et des sensations recherchées par les passagers. Comptez environ 20€ pour une personne et 25 si vous êtes en duo.

Un transport doux pour dévaler les pentes de Monte à la manière des gens fortunés d'autrefois et ainsi goûter à un court pan de l'histoire madérienne.