Babel Plans

De ferme en ferme en Haute-Normandie

By Cécile Le Maitre

Posté le 23 avril 2015

Envie d’une sortie nature avec les enfants ? Le week-end prochain, dans une vingtaine de départements, des agriculteurs passionnés et engagés ouvrent leurs portes et vous accueillent dans leur ferme. En Haute-Normandie, ce ne sont pas moins de 21 exploitants qui participent à l’opération. C’est l’occasion de découvrir le visage agricole de la région, souvent oublié derrière les fumées des raffineries et autres usines qui bordent la Seine du Havre à Rouen.


Découvrir la Haute Normandie rurale, durable et solidaire

Pour beaucoup de visiteurs, la Haute-Normandie se résume aux falaises d’Etretat et au village de Giverny. Pourtant, entre ces deux extrémités de la région, se trouve un patrimoine naturel riche et diversifié. Du Pays de Caux, qui s’étend entre terre et mer, au Pays de Bray, proche de la Picardie, en passant par les boucles de Seine et les vallées de l’Eure, c’est un grand terroir que l’opération De ferme en ferme vous invite à parcourir. Les agriculteurs participant à ces portes ouvertes sont tous engagés dans une démarche de développement durable et solidaire de l’espace rural haut-normand, avec le soutien de l’association Les Défis Ruraux, qui coordonne l’opération et a pour objectif d’améliorer les comportements et les pratiques de chacun pour préserver l’environnement et maintenir du lien social dans les campagnes. Un accompagnement, sous forme de conseils et de formations, est proposé aux agriculteurs qui souhaitent développer des systèmes d’élevage herbagers, réduire leur consommation d’intrants chimiques et d’énergies fossiles et favoriser la biodiversité sur leur exploitation. L’association travaille également à la mise en place de circuits courts de production et de distribution (AMAP, marchés, ventes à la ferme, etc), ainsi qu’à la valorisation des produits locaux auprès des organismes de restauration collective. Elle accompagne aussi des porteurs de projets pour la création d’activités professionnelles en milieu rural.

Quatre idées de visites originales en Pays de Bray

Ce week-end, en plus de faire découvrir leur activité, certaines fermes proposeront des animations pédagogiques et ludiques par le biais d’associations partenaires. Vous pourrez par exemple vous initier à la reconnaissance des plantes sauvages comestibles et déguster de délicieuses préparations réalisées avec ces plantes, grâce l’association Trésors de jardin à la ferme Le Clos du bourg, située près de Neufchâtel-en-Bray. D’ailleurs, on ne saurait que trop vous conseiller de visiter cette exploitation cidricole et maraîchère, qui a la particularité d’être organisée en SCOP. Pour en savoir plus sur ce projet coopératif au sein d’une exploitation agricole, il faudra vous rendre à la ferme à 15h samedi ou dimanche. Bien entendu, vous pourrez également visiter la cidrerie, goûter les produits et en acheter si vous le souhaitez.

À quelques kilomètres, ne manquez pas non plus la ferme maraîchère A tout bout de champ, qui travaille avec des ânes de trait. Tout proche, se trouve la Ferme du Val-de-Bures, où vous pourrez découvrir l’élevage de chèvres mais aussi apprendre à faire du pain et le cuire dans le four à bois, ou encore occuper vos bambins par une promenade à poneys. Et pour compléter ce petit tour en Pays de Bray, allez à la rencontre de la fée de l’Asinerie de Gaillefontaine. Angélique et Christophe Gauffre vous dévoileront les secrets de fabrication de leur savon artisanal au lait d’ânesse.

À la découverte des clos-masures cauchois

La seconde idée de circuit que nous vous suggérons traverse le Pays de Caux et vous emmène à la découverte d’un patrimoine menacé et propre à ce territoire : le clos-masure. Il s’agit d’un ensemble composé d’un corps de ferme dont les bâtiments sont dispersés sur une parcelle entourée de talus plantés d’arbres hauts. Ce type d’aménagement est aujourd’hui devenu rare car souvent rasé pour laisser place à de grandes étendues de culture mécanisée. La Ferme Normande à Maniquerville, près de Fécamp, vous permettra de pénétrer au sein d’un clos-masure typique de la région. Les propriétaires vous expliqueront comment ils sont parvenus à faire évoluer un tel espace en exploitation agricole dédiée à la polyculture et l’élevage de vaches allaitantes et moutons tout en préservant l’identité du clos-masure. Les Prés D’Artemare, également implantés dans un clos-masure à Saint-Vaast-Dieppedalle, seront une halte goûter idéale pour vos bambins, qui apprendront à faire du beurre avec le lait de la ferme avant de le déguster sur une tartine de pain avec du chocolat. Hum… mais qui a dit que c’était seulement pour les enfants ? Ce sera samedi à 15h30, sur réservation. Trois autres fermes ouvrent leurs portes dans le Pays de Caux. Au programme, un élevage de porc sur paille, une chèvrerie et un écomusée du lin, production typique de la région.

On espère vous avoir donné envie de découvrir le patrimoine agricole haut-normand, mais si c’est un peu loin pour vous, ne manquez pas l’opportunité de découvrir celui de la région où vous vous trouvez où la plus proche de chez vous. Le site www.defermeenferme.com recense par département tous les participants à l’opération. Vous pouvez préparer votre itinéraire en ligne et proposer du co-voiturage. Dernier conseil : pensez au sac isotherme ! Car il est peu probable que vous résistiez à la tentation de ramener des produits fermiers !

De Ferme en Ferme
Samedi 25 et dimanche 26 avril 2015, de 14h à 18h
571 participants répartis dans 22 départements