Douceurs végétales : craquez pour une alimentation vivante

Babel Plans

Par Élise Chevillard

Posté le 27 novembre 2020

Connaissez-vous la « cruisine » ? Poussez la devanture de Douceurs végétales situé dans une petite ruelle du quartier Saint-Aubin de Toulouse. Au menu, une cuisine survitaminée, vivante, énergique, et gourmande qui favorise le cru et s’attache à remettre du sens dans nos assiettes. Ici, tout est bio, vegan, sans gluten et fait maison par Leilla, la chef cuisinière. Des plats à dévorer tout cru pour garder vitalité et bonne santé !


La « raw food », la cuisine crue ou alimentation vivante est une tendance apparue dans les années 70 aux États-Unis, dans un but à l’origine médical. Aujourd’hui, on lui doit la redécouverte de goûts oubliés. Qui dit cru ne dit pas forcément froid ! Les aliments sont cuisinés à basse température (pas plus de 42 degrés), afin de préserver tous leurs nutriments, vitamines et minéraux. Dans l’atelier du « cruisinier », pas de four, ni de gazinière et de friteuse, mais des germoirs, déshydrateurs, et autres extracteurs de jus et blenders qui dépoussièrent la cuisine végétale !

Une cuisine douce pour la santé

Ancienne naturopathe, Leilla a rencontré le cru il y a déjà 10 ans alors qu’elle tenait un bar à jus itinérant. Après un temps autodidacte, « j’ai fait mes classes auprès d’un jeune chef Matthew Kenney, un des précurseurs de la nourriture crue et végane gastronomique » se souvient-elle. Après avoir tenu un restaurant dédié entièrement à la cuisine crue à Albi, c’est à Toulouse en 2017 que Leilla décide de faire connaître cette gastronomie en la travaillant de différentes manières.

« La lacto-fermentation, la marinade et la désydradation permettent de créer une palette de textures, de goûts et de couleurs différentes » souligne-t-elle. Qui a dit que la cuisine végétale et crue se limitait à de la salade et à des crudités ? « Je cherche à travers la cuisine crue, qu’elle soit santé et gourmande. Toutes les recettes sont des créations ou des adaptations. »

Des plats à dévorer tout cru

Chaque semaine, la carte change et propose une alternative cuite. Le reste est cru. Pourquoi ne pas commencer par un jus à la carotte et au gingembre fraîchement extraits ? « Je le considère comme une entrée, précise Leilla, car il va apporter des micronutriments. » Chaude l’hiver, froide l’été, la soupe crue est imaginée selon les légumes de saison à la dernière minute pour garder tous ses bienfaits.

Les plats se suivent mais ne se ressemblent pas, toujours dans une présentation soignée : terrine végétale cuite ou crue aux poireaux amandes et blinis, tajine de carpaccio d’orange ou bien cheese cake aux courgettes et tagliatelles de patates douces au pesto. Banofee, cake au combava, verrine aux graines de chia… La farandole de desserts est à dévorer toute crue, s’il vous reste encore de la place après le plateau de fraw-mages comme les appelle Leilla.

Au total, une dizaine de fraw-mages, qu’elle est la seule à proposer sur Toulouse. Crottin à l’amande et noix de cajou rehaussé de baies de rose, de paprika ou de poivre blanc, mais aussi gouda au cumin, ou encore feta de lupin. Une fois vieillie cette dernière finit presque par ressembler à du roquefort. En bouche, c’est bluffant.

Envie d’apprendre à faire des fraw-mages ?

« Dans mes achats, j’essaye d’acheter le plus localement possible et de saison. » Pour se fournir, Leilla se rend au marché Saint-Aubin, et fait venir ses fruits et légumes des coopératives locales de fermes bio ou issus de l’agriculture raisonnée. Douceurs végétales est aussi respectueux de l’environnement et s’inscrit dans une démarche éco-responsable.

Sensible au zéro déchet et au compost, Leilla fait collecter ses déchets alimentaires par les Alchimistes, une petite entreprise qui vient les récupérer à vélo pour les revaloriser. Régulièrement, le restaurant propose des ateliers culinaires créatifs. Venez-vous initier à la cuisine crue, à la fabrication des fraw-mages, à la lacto-fermentation, mais aussi autour d’ateliers dédiés aux graines germées et aux algues. Actuellement, Leilla est en train d’adapter ces ateliers à la viso-conférence.

Douceurs végétales

Restaurant à la cuisine survitaminée, vivante, énergique, et gourmande qui favorise le cru. Ici, tout est bio, vegan, sans gluten et fait maison par Leilla, la chef cuisinière.

Coordonnées

05 31 54 10 64

https://www.facebook.com/Douceursvegetales.toulouse/

11 Rue de l'Étoile, Toulouse, 31000, Occitanie, FR

Douceurs végétales

Restaurant à la cuisine survitaminée, vivante, énergique, et gourmande qui favorise le cru. Ici, tout est bio, vegan, sans gluten et fait maison par Leilla, la chef cuisinière.

Coordonnées

05 31 54 10 64

https://www.facebook.com/Douceursvegetales.toulouse/

11 Rue de l'Étoile, Toulouse, 31000, Occitanie, FR