Babel Plans

"Etchiboy", le commerce équitable des autochtones

By Anne Aït-Touati

Posté le 5 avril 2013

L’entreprise de Miguel est un bel exemple de ce que pourrait être les relations économiques entre l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud. Grâce au savoir-faire partagé par les peuples américains, Miguel offre aux Canadiens la possibilité d’acquérir à prix abordable les emblématiques ceintures fléchées des Voyageurs tout en faisant vivre des familles quechua.


Un commerce équitable par et pour les autochtones

Miguel est un Métis, ce peuple autochtone qui puise ses racines des unions des franco-canadiens et des femmes autochtones et dont la langue mélange français, anglais et cree. "Etchiboy" signifie "Hey, p’tit gars" en langue metchif.

Pour lui, la mise en valeur de sa culture est primordiale et les Voyageurs, ces hommes qui effectuaient de longs parcours à travers le Canada pour la traite de la fourrure, en font partie. Ce sont eux le plus souvent, les franco-canadiens, qui s’intégraient aux communautés Autochtones avec lesquelles ils faisaient leur commerce.

Parmi le folklore qui est parvenu jusqu’à nous, la ceinture fléchée est l’élément emblématique de cette communauté si particulière. Miguel avait ainsi envie d’offrir aux Canadiens la possibilité d’acheter ces ceintures fléchées à un prix abordable. En effet, les ceintures demandent une journée de travail de tissage sur un métier pour être entièrement confectionnées. Leur prix de revient est par conséquent plutôt cher dans ses conditions, plus de 200 $. Il fallait à Miguel une solution pour démocratiser cette célèbre parure.

Lors d’un séjour au Pérou, il s’est pris d’amitié avec des communautés Quechua. Il y a découvert que ces peuples avaient le même savoir-faire de tissage de ceintures que ses ancêtres. Il a par la suite contacté l’association des mères célibataires El Telar, située près de Cuzco, qui permettait déjà à des familles de vivre grâce à l’artisanat. Ensemble, ils ont eu l’idée de créer une entreprise de confection. Etchiboy achète les ceintures 20% plus cher que les autres revendeurs et cela a permis en quelques années à une vingtaine de familles Quechua de vivre dignement et d’acheter de nouveaux métiers à tisser.

Aujourd’hui, les ceintures fléchées manitobaines-péruviennes sont en vente au Musée du Manitoba à Winnipeg et dans d’autres places. Il y a même maintenant une boutique en ligne alors pourquoi pas se faire un cadeau 100% américain ?

Etchiboy

Commerce équitable par et pour les autochtones, ceintures fléchées manitobaines-péruviennes

Coordonnées

(204) 392-5864

[email protected]

http://www.etchiboy.com/en/fr/accueil/

Aréna Street, La Broquerie, R0A 0W0, Manitoba, CA