Culture

"Faut pas rêver" : Indonésie, l'archipel des extrêmes

By Maxime Lancien

Posté le 27 février 2014

Demain soir, "Faut pas rêver" s’envole pour des îles fascinantes. Des volcans aux récifs coralliens, imaginez 17 000 îles où il y a tant à voir. Des dragons, des « hommes-fleurs » et un cratère vert, évadez-vous avec Tania Young et toute son équipe pour vivre une aventure fantastique.


C’est à Bali que le voyage commence. Le nom évoque déjà ces paysages fabuleux de rizières, de montagnes, de temples hindous, de plages et de massages. Afin de mieux communiquer avec les dieux, une magnifique cérémonie a lieu chaque année en été. Les habitants se défient en construisant le plus beau des cerfs-volants. Tout le monde rivalise d’ingéniosité pour transmettre ses divins messages et pour colorer les cieux.

Direction Java ensuite. C’est ici que des hommes affrontent une atmosphère terrible au péril de leur santé. Véritables forçats modernes, ils travaillent artisanalement dans des conditions épouvantables dans un cratère de souffre. La montagne crache à longueur de temps ses vapeurs toxiques. Malgré les risques qu’ils connaissent, ces mineurs continuent de descendre dans la gueule du monstre, car il faut bien manger.

On respire à nouveau, bienvenue à Siberut, l’île des « hommes-fleurs ». Ici, la végétation est un cadeau divin. L’air est plus léger, il est parfumé. C’est dans ce paradis vert que les tribus Mentawai vivent en totale osmose avec la nature. Ils parlent son langage et nous font partager leur mode de vie si poétique.

Frissons garantis maintenant. Les plus téméraires testent leurs limites avec les fameux varans de Komodo. Ils ne sont que quelques milliers mais leur renommée mondiale est intacte. Les touristes s’en donnent à cœur joie en observant et en s’approchant de ces terrifiants reptiles préhistoriques. Leur régime carné n’exclut pas la viande humaine. Des faits divers rappellent que la nature a ici tous ses droits.

Pour terminer, les Dayak sont chez eux à Bornéo. L’équipe de Faut pas rêver a rencontré un des leurs, Tewet, pour nous raconter ce qui se cache au cœur des grottes de leur île. Ici les nids d’hirondelles sont un trésor gastronomique vendu dans toute l’Asie. Mais ces nids se font de plus en plus rares. Quel présage cela signifie-t-il pour la tribu ? Tewet mène son enquête.

Belle-île en Mer, Marie-Galante, Saint-Vincent... Dans sa déclaration d’amour aux îles, Laurent Voulzy a oublié injustement d’inclure toutes celles qui font de l’Indonésie une destination si unique et si magique. Car en plus d’offrir à leurs visiteurs une culture aussi riche d’une île à une autre, elles savent marier avec raffinement hospitalité franche et envoûtement mystique. C’est le constat que vous ferez certainement tout comme nous, demain soir dès 20h45 sur France 3.