News

Gabriel Garcia Marquez s'en est allé

By Laetitia Santos

Posté le 18 avril 2014

Affectueusement surnommé Gabo par tous ceux qui aimaient sa plume, le mythique écrivain de la littérature colombienne, Gabriel Garcia Marquez, s’est éteint ce jeudi 17 avril 2014 à l’âge de 87 ans. La réalité hier n’avait plus rien de magique…


En avril 2013, Babel s’envolait pour la Colombie Caraïbes et marchait dans les pas de son plus illustre auteur : Gabriel Garcia Marquez. D’Aracataca, son village natal, à Mompox, qui semble avoir inspiré en partie le Macondo qu’il avait rêvé dans Cent ans de solitude, Gabo nous imprégnait tout entier lors de ce fabuleux voyage tropical au cours duquel nous relisions quelques-unes de ses plus grandes oeuvres.

Prix Nobel de littérature en 1982, Gabo est décédé à son domicile de Mexico suite à une pneumonie doublée d’un cancer lymphatique qu’il trainait depuis 1999 et d’une mémoire qui lui faisait défaut depuis quelques années déjà. La Colombie perd ainsi un auteur mythique, un excellent journaliste et un fervent activiste politique.

Cent ans de solitude, oeuvre maitresse de la littérature latino-américaine, L’Amour au temps du choléra, La Mala Hora… Tous ses plus grands romans mêlent réalisme et fantastique à tel point que le réalisme magique est devenu le propre de son écriture. Sans doute doit-il cela à ses grands-parents qui l’ont élevé, lui ancien colonel d’armée et figure extrêmement pragmatique qui ne cessait de lui conter ses souvenirs de guerre, elle esprit fantasque qui aime à lui narrer des histoires hantées par de nombreux fantômes...

Avec Gabriel Garcia Marquez parti après un long combat contre la maladie, c’est un autre de ses titres qui nous restera ici en mémoire, Chronique d’une mort annoncée...