Gîte de la Grande Berce, de pierre et de terre

Babel Plans

Par Sophie Squillace

Posté le 26 février 2019

C’est dans les montagnes du Haut Atlas marocain que se niche le gîte solidaire de la Grande Berce, un endroit au charme fou, à l’accueil chaleureux et à l’histoire touchante.Bienvenue à Aguerd, perché à 1600m d’altitude entre la vallée de l’Ourika et le Plateau du Yagour.


Petite chronologie d’une histoire qui ressemble à un coup de foudre. Tout débute en 2013, lorsque Thibault et sa femme Aouatif tombent sous le charme du village d’Aguerd. Voyageant régulièrement au Maroc, c’est lors d’une randonnée à pied dans les environs qu’ils découvrent ce coin de paradis et décident de le protéger et de s’impliquer en développant un projet touristique durable.

Sur le toit du Maroc

« Après plusieurs voyages et expériences à l’étranger, on réalise qu’on passe son temps à dire au revoir. On a souhaité développer un projet durable, s’ancrer sur un territoire que l’on aime pour mieux s’ouvrir sur le monde », nous explique Thibault, architecte de profession à Paris.

Avant la construction du gîte, le couple franco-marocain s’engage d’abord dans un projet humanitaire pour construire l’école maternelle Afoulki. Ils fondent alors l’association Intervalle et construisent un bâtiment en utilisant uniquement les techniques et les matériaux locaux. En concertation avec les villageois, ils décident de créer un gîte touristique pour pérenniser le financement de l’école, rémunérer les deux enseignants et se lancer dans d’autres projets de développement local.

Audace, passion et innovation

A une époque où le béton séduit de plus en plus d’entrepreneurs marocains, pour des constructions rapides et pas chères, Thibault expose sa vision du projet : une construction sans béton, mêlant techniques et matériaux traditionnels. « Nous avons décidé de nous lancer dans la construction d’une imposante bâtisse, entièrement en pierre et pisé ».

Commencé au printemps 2017, le chantier du gîte dure un an et réuni plus d’une dizaine de personnes du village, éleveurs et agriculteurs, s’avérant être de très bons maçons. « Travailler en équipe a été notre force, une occasion unique d’échange, d’interactions et d’apprentissage de part et d’autre ». Tout le monde met la main à la pâte, même la famille de Thibault venue de France.

La maison devient une fierté locale, témoin de l’âme et de l’identité d’Aguerd. Revenir à des matériaux traditionnels a finalement plusieurs effets positifs : valoriser les compétences des maçons marocains, utiliser les ressources locales et enfin optimiser l’énergie pour que la maison soit confortable toute l’année, été comme hiver.

Une démarche solidaire et durable

Le gîte ouvre ses portes au printemps 2018 avec plusieurs objectifs : pérenniser le financement de l’école maternelle, créer de l’emploi local, valoriser le patrimoine naturel et culturel local. « La redistribution des bénéfices du gîte à hauteur de 50% sert à financer les projets de l’association Intervalle, pour l’école bien sûr mais aussi pour d’autres actions comme la future création d’un incinérateur d’ordures ».

La vision de Thibault et Aouatif épouse les valeurs fondamentales du tourisme responsable. « Les paysages et les montagnes sont des biens communs, les retombées économiques directement issues du tourisme doivent l’être tout autant. »

Promouvoir l’artisanat local est un volet important du projet de la Grande Berce. « Il y a énormément de savoir-faire peu connus ici, comme les tapis bouchourouite réalisés à partir de chute de tissus recyclés ou avec la laine des moutons de la vallée. » Au niveau inférieur de la maison, l’équipe a développé un magasin solidaire, pour présenter les créations artisanales des femmes des villages alentours.

L’hospitalité marocaine

Dans cette vallée préservée et sauvage, on ne trouve rien comme la Grande Berce. Le bâtiment est un exemple d’architecture durable, alliant authenticité, confort et convivialité. L’imposante bâtisse de pierre rouge émerge au cœur d’un paysage minéral, sur la route du plateau du Yagour, porte d’entrée vers de magnifiques treks dans l’Atlas et vers le Mont Toubkal, point culminant du Maroc.

A l’intérieur, le gîte est un mélange de design contemporain et de simplicité, grâce aux matériaux naturels et à la recherche de lumière, d’espace et de calme. La maison compte trois chambres de quatre lits, avec salles de douches et toilettes indépendants, de l’autre côté du couloir. Le lavabo est commun, une grande vasque en béton en libre-service.

Il y a aussi une suite de deux chambres, équipée d’une salle de bain. Rien ne manque : les chambres sont douillettes et authentiques, décorées avec goût, les sols sont habillés de magnifiques tapis fabriqués par les femmes du village.

On dort sur des matelas très confortables, les sorodor de Marrakech. « La décoration et les meubles viennent du village d’Aguerd, de Tazfa dans la vallée de l’Ourika et de Tnin Ourika. Certaines pièces ont été chinées au marché aux puces de Marrakech ». On adore la grande pièce où l’on pourrait rester des heures, s’asseoir prendre les repas sur la grande table conviviale ou monter sur la terrasse avec vue panoramique sur les alentours pour siroter un verre de thé bien sucré.

Le gîte de la Grande Berce est géré toute l’année par Abderrahmane, excellent hôte et cuisinier hors pair. Il prépare de délicieux repas traditionnels berbères, tajines et couscous, confectionnés avec les produits locaux.

Oasis de nature et de calme

A environ 60km au Sud de Marrakech, Aguerd est le dernier village au bout d’une piste chaotique que l’on rejoint en une heure de route puis quarante minutes de 4X4. Une nuit, plusieurs jours, voire une semaine pour les plus chanceux, il y a de quoi faire depuis le gîte. Balades dans les environs jusqu’au plateau du Yagour, trekkings plus longs dans les montagnes du Haut Altas.

Vous pouvez aussi rester tranquilles, à vrai dire le lieu s’y prête plutôt bien. Se lever avec le soleil et se connecter avec la nature, se ressourcer, pratiquer le yoga ou la méditation. Se balader le long de l’oued, à l’ombre des noyers multi-centenaires. Mais aussi découvrir l’artisanat local et rencontrer par la même occasion une culture traditionnelle marocaine unique. On vous recommande cette adresse si vous souhaitez vivre avec humilité et simplicité le quotidien des villageois d’Aguerd et soutenir un projet qui respecte à la fois les paysages, les traditions et favorise l’économie locale !

Gîte La Grande Berce

Gîte face à l'Atlas. À partir de 23 € par personne par nuit (petit-déjeuner et dîner compris).

Tarif
La nuit
À partir de 23 EUR
Coordonnées

+33.06.62.66.72.82ou +212.6.7096.1972

[email protected]

https://www.gitelagrandeberce.com/

Aguerd, Setti-Fatma, Marrakech-Safi, MA