Culture

"In Another Country" : Isabelle Huppert en Corée encore !‏

By Laure Croiset

Posté le 24 mai 2012

Petite pause estivale en cette quinzaine cannoise. Le réalisateur sud-coréen Hong Sang-soo s’arrête, le temps d’un été, dans une station balnéaire nommée Mohang-si et fait se croiser différents personnages dans une variation narrative en trois temps. Au centre, Isabelle Huppert, qui insère un motif étranger dans le cinéma de ce réalisateur friand de soju et de fugue sentimentale.


Dans un pays qui n’est pas le sien, une femme qui n’est à la fois ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre, a rencontré, rencontre et rencontrera au même endroit les mêmes personnes qui lui feront vivre à chaque fois une expérience inédite.

Après son errance nocturne dans le quartier de Bukchon, au Nord de Séoul, Hong Sang-soo change de décor et interroge la place de l’étranger dans une société coréenne dominée par la jalousie et l’obsession maladive de ses mâles pour les femmes (et le cinéma). C’est ainsi que notre Isabelle Huppert nationale s’insère dans trois courts segments, trois courts métrages imaginés par l’un des personnages de ce film, pour prendre tour à tour l’identité d’Anne, une réalisatrice française renommée, Anne, une femme mariée à un riche industriel français et Anne, une riche héritière que son mari a délaissé pour une jeune Coréenne.

Obsédé par le motif de la répétition et l’art de la narration, Hong Sang-soo va faire se côtoyer la figure de l’étrangère, avec un réalisateur, une femme enceinte, un maître-nageur et la jeune tenancière d’une maison d’hôtes. Rythmées par les incertitudes de la vie, des dialogues laconiques dûs à cette incompréhension culturelle, le cinéaste offre une petite friandise qui exalte avec lui un vague sentiment de liberté. A déguster sans modération, sans oublier de réserver sa table chez Ossek Garden, pour prolonger le plaisir autour d’une bonne viande grillée, accompagnée comme il se doit d’une bonne dose de soju !