Babel Plans

Jardin des Plantes et de la Nature, parenthèse fraîche en pleine torpeur

By Laetitia Santos

Posté le 6 avril 2015

Tout près de la verdoyante rue Les Manguiers à Porto-Novo, se situe le Jardin des Plantes et de la Nature, oasis en pleine ville où il fait bon marcher aux heures les plus chaudes de la journée, en levant le nez vers les cimes d’arbres spectaculaires et sacrés.


Il est le premier jardin colonial de l’Afrique de l’Ouest et compte dans ses allées quelques spécimens étonnants de grands arbres. C’est Augustin, le guide du jardin, qu’il vous faut suivre : il vous livrera les secrets de chaque végétal qui pousse là. A moins que les singes hardis qui peuplent les lieux, des cercopithèques, ne viennent à distraire votre attention…

Ancienne forêt sacrée du royaume de Porto-Novo devenue jardin d’essai en 1895 à la demande du gouverneur français, le Jardin des Plantes et de la Nature se compose de trois zones distinctes : la première consacrée aux plantes médicinales, la deuxième dédiée aux arbres historiques, et la dernière qui fait la part belle aux plantes alimentaires.

On commence donc par se retrouver face à un iroko vieux de plus de 300 ans aux proportions impressionnantes : 40 mètres de haut, plus de 10 mètres de circonférence, il est une demeure des esprits et donc un arbre sacré dans les croyances béninoises. Ses branches et ses racines géantes imposent le respect. Puis se succèdent kapokier, arbre du voyageur, caïlcédrat, kolatier, et autres hysope ou baobab. On apprend que le poivre de Guinée permet de cicatriser le nombril des nouveaux-nés, que ces feuilles là favorisent le lait des jeunes mamans, que celles-ci préviennent contre le palu… On ouvre le fruit du muscadier pour en découvrir sa noix, on s’étonne devant le saucissonnier, on ne croit pas le fruit du cacaoyer, qui ne tombera jamais au sol, on renifle une odorante feuille de laurier sauce.

Une heure à peine suffit à en découvrir l’ensemble, heure douce et bienfaitrice lorsque l’humidité écrasante s’abat sur nos épaules en plein après-midi. On terminera la balade par quelques pas dans l’Allée des Gouverneurs, la plus ombragée et la plus fraîche de la ville, avec vue sur le palais droit devant cette perspective.

La bonne idée : Traversez la rue pour aller boire un verre sous la paillote près de l’accueil. Cette partie du JPN est publique et n’importe qui peut venir s’y détendre, se rafraichir ou profiter de la connexion wi-fi, une des meilleures de tout Porto-Novo dit-on !

Jardin des Plantes et de la Nature

Oasis en pleine ville où il fait bon marcher aux heures les plus chaudes de la journée

Coordonnées

+229 20 21 38 66

https://www.facebook.com/Jardin-des-Plantes-et-de-la-Nature-JPN-173068252759406/

Porto-Novo, BJ