Culture

"La Cour de Babel", à l'école de la diversité

By Laure Croiset

Posté le 12 mars 2014

Après "Depuis qu’Otar est parti" et "L’Arbre", Julie Bertuccelli laisse éclater un regard vivifiant sur la diversité avec son documentaire "La Cour de Babel". Une merveille à partager sans tarder.


Il était une fois Felipe, Luca, Mariyam, Xin, Oksana... Originaires du Chili, d’Irlande du Nord, de Libye, de Chine ou encore d’Ukraine, ils ont entre 11 et 15 ans et ont quitté leur pays d’origine pour des raisons diverses. Un pied dans l’âge adulte, un autre en France et leur coeur ailleurs, c’est dans cet entre-deux que ces élèves se sont regroupés dans la classe d’accueil d’un collège parisien. Grâce aux encouragements d’un professeur hors-pair qui va les accompagner dans l’apprentissage de la langue française, chacun de ces enfants va faire l’expérience de l’intégration.

Julie Bertuccelli s’est immiscée dans le microcosme de cette salle de classe une année durant. Filmant des instants choisis, sans y ajouter le moindre commentaire, elle va observer la cour de cet établissement regagner des couleurs au rythme des saisons. De jour en jour, un sourire va s’esquisser, une parole se délier, une histoire prendre forme... Le tout en laissant la parole à chacun de ces êtres, sans le moindre jugement et avec la plus grande bienveillance.

Dans cette cour des miracles, exalte avec allégresse la force que chacun peut tirer de la diversité. La Cour de Babel appartient à ces rares films qui questionnent et donnent à voir. Et avec un titre pareil, ce documentaire ne pouvait pas nous échapper...