Culture

La Thaïlande responsable avec The Natural Guide

By Laetitia Santos

Posté le 20 juillet 2011

Le meilleur guide papier écoresponsable pour se payer une bonne tranche d’authenticité au pays du sourire.


Un voyage en Thaïlande en prévision ? Quelle veine ! Mais méfiez-vous, ce superbe pays s’adonne bien plus qu’il ne le faudrait au tourisme de masse et bon nombre de sites ont donc perdu de leur charme et de leur authenticité. Pas de panique toutefois, avec The Natural Guide dans vos bagages, vous allez être un routard heureux et responsable. Il vous suffit de suivre le guide !

Pendant près de deux ans, l’équipe du TNG a sillonné le pays consciencieusement et a compilé pour vous des dizaines d’adresses d’hébergements, de restos, d’activités hors des sentiers battus. Le résultat est vraiment bluffant : un pavé positif, certes un peu lourd dans la valise, mais la qualité, ça se paye !

Les premières pages vous présentent le pays, sa culture, ses coutumes, son histoire, afin de vous fondre au mieux dans la population, de tenter de la comprendre et d’en apprécier toutes ses spécifités. On ne manque pas également de vous mettre en garde contre le trafic des animaux, la mendicité infantile, la protection des fonds marins, les initiatives soit-disant responsables qui usent du terme à des fins marketing et autres déviances caractéristiques du pays. Une fois que vous êtes pleinement conscient des choses, à vous de sélectionner ce que vous souhaitez tester et croyez-nous, pour l’avoir essayé, on peut vous dire qu’il y a de quoi kiffer.

Parmi nos adresses préférées, nous citerons l’agence Pooh Eco Treeking à Chiang Mai pour un trek aventureux en pleine jungle ou encore le Thai Massage Conservation Club où des aveugles vous prodigueront des massages bienfaiteurs.

Entre chaque chapitre, une rubrique intitulée "Un autre regard" nous livre le témoignage d’un Thaïlandais qui s’attache à décortiquer un point de culture, de société ou d’environnement.

Le contenu est riche, respectueux, bien trouvé, largement illustré et vous ne devriez pas avoir assez des vacances pour l’éplucher façon Louis de Funès dans L’Aile ou la cuisse !