Culture

L'Amérique du bord des routes, l'obsession de Zanzibar et quelques grammes de Saudade

By Laetitia Santos

Posté le 18 avril 2013

Le numéro 14 de la fameuse revue qui compile des carnets de voyageurs est en librairies depuis le 1er avril dernier. Encore une fois, c’est de toute beauté.


Chaque sujet semble plus beau que le précédent et nous fait écarquiller de grands yeux ronds. D’abord, il y a le sujet de couv : les États-Unis de motel en motel, avec une bagnole louée, une guitare et une carte routière à l’arrière. New York, San Francisco et puis des villes perdues du Middle West, le tout retranscrit sous forme de carnets de route, jour après jour, et de chambres miteuses en compositions sombres. Une errance américaine façon Kerouac…

Il y a aussi Saudade, des aquarelles pastels aux traits barbouillés que des pinceaux envoyés au Brésil ont amoureusement peints de Salvador de Bahia à Jericoacoara en passant par Rio, Gerais et le Nordeste. Et puis des photographies volées sur la ligne sri-lankaise Ella-Nuwara le temps d’un voyage ferroviaire à huit-clos, dans les regards perdus au travers des fenêtres, dans l’intimité des wagons, penché par dessus les marchepieds. On raffole aussi de Zanzibar, de ses deux z qui portent loin l’imaginaire du voyageur romantique. On lit avec délice le récit de Sonia Privat qui y est allé quand Rimbaud, Kessel, Vernes et Conrad l’ont seulement rêvé. On aime aussi se mettre en danseuse dans ce petit paradis, à bicyclette dans les ruelles au charme désuet ou sur une boutre bercée sur cinquante nuances de bleus. Et puis tiens tant qu’on y est, on garde la position jusqu’au Bangladesh pour conduire quelques rickshaws dans les rues dégoulinantes d’eau de Dhaka.

De sensations exotiques en chocs esthétiques, on parcourt ces pages d’un bout du monde à un autre, goulu de tant de beauté et impatients que l’été arrive pour laisser place à un nouveau bout du monde tant rêvé…

Bouts du Monde
N°14 - Printemps 2013
15 €