Le refuge Vélo de Mad Jacques, échappée bucolique pour cyclistes

Babel Plans

Par Sophie Squillace

Posté le 9 novembre 2020

Photo Sources: Mad Jacques.

Comment vivre une expérience dépaysante à deux pas de chez soi ? Evadez-vous dans un lieu chaleureux où partager des moments de convivialité et vous reconnecter à la nature... Le tout, en limitant votre impact carbone, tout en faisant du sport, et à moindre coût. Oui, oui, c’est possible !


Dans le même esprit que les refuges de haute montagne, l’équipe de Mad Jacques a ouvert récemment un premier refuge de haute-campagne à 80km de Paris, à Bonneuil-en-Valois, dans l’Oise.

Découvrir un territoire en le transformant en terrain de jeu

Mad Jacques, c’est le nom d’un projet un peu fou, parmi les pionniers de la micro-aventure made in France. Popularisé par le britannique Alastair Humphreys, élu aventurier de l’année 2012 par le National Geographic, le concept de la micro-aventure avait déjà le vent en poupe depuis quelques temps, tendance accentuée par la crise sanitaire et le retour en grâce du tourisme de proximité.

A l’origine de la Mad Jacques, il y a le collectif Davaï Davaï, fondé par Maëlle Loisil et Vincent Drye, « des voyageurs repentis, des citadins en manque de chlorophylle », comme ils se présentent eux-mêmes. Maëlle, Vincent et leur équipe bouillonnent d’idées mêlant évènementiel, loisirs et tourisme responsable. Avec Mad Jacques, ils œuvrent depuis 2017 à la promotion d'un tourisme original dans l'Hexagone en organisant des épopées outdoors à travers tout le pays, les fameuses courses en stop et en vélo dans le Morvan, la Creuse, l’Aubrac ou la Picardie, devenues leurs nouvelles terres d’aventure.

A l’arrivée des différentes courses en plein milieu de la campagne, les centaines de participants se retrouvent dans un festival à l’esprit kermesse pour grands enfants, avec produits du terroir et conférences. Pour aller au-delà de l’évènement ponctuel, avoir une présence durable et incarner leur valeur dans un lieu, l’équipe se lance dans la création de refuge de haute campagne, avec le premier du genre qui a ouvert cet été dans le parc de l’Abbaye de Lieu Restauré, ancienne abbaye du XIIe siècle, perdue au milieu des bois dans la vallée de l’Automne.

« Une micro-aventure est à l’aventure ce que l’espresso est au café : un concentré de saveurs et d’excitants ! » A.Humphreys.

Auberge contemporaine de caractère

Disséminées autour de l’abbaye, de grandes structures en toiles et bois, avec un plancher, offrent le confort d’une petite chambre d'hôte. A l’intérieur, la literie rend le nid vraiment douillet ! Les tentes peuvent accueillir de 2 à 4 personnes. Les groupes d’amis réservent une tente entière, les couples la transforment en chambre double, et les voyageurs solos optent pour celles composées de quatre lits séparés. Tout a été pensé pour laisser le moins d’impact sur le site, notamment les sanitaires : deux toilettes sèches, vidées et nettoyées quotidiennement. Les douches solaires équipées d’un chauffe-eau d’appoint sont installées dans des cabines à ciel ouvert pour se laver sous le ciel bleu ou sous étoiles !

Convivialité, qualité de l’accueil, le confort en plus

Louise, la gardienne chaleureuse, vous ouvre les portes de la salle commune, l’élément central du refuge. Un lieu où l’on peut cuisiner, échanger sur les aventures de la journée, goûter aux bières de pays, rencontrer du monde, emprunter un livre à la bibliothèque ou faire appel à l’atelier de réparation vélo si besoin. Dehors, un espace convivial permet de se réunir autour du feu pour des soirées barbecue.

A 80km et 35min de TER de Paris, cet hébergement saisonnier, opérationnel uniquement pendant les mois d’été, s’adresse idéalement aux visiteurs en provenance de Paris en mode de déplacement doux, après un trajet en train et un peu de marche ou de vélo. Si vous n’êtes pas (encore) un adepte de la bicyclette, initiez-vous aux joies du road-trip à vélo en rejoignant le refuge ! L’équipe vous livre tous les secrets pour réussir votre première micro-aventure, baptisée « mollet pépouze ». Depuis Paris, prenez le TER jusqu’à Crépy-en-Valois, puis parcourez la distance restante à vélo (45 min) ou en trois heures de marche. Idéal pour commencer en douceur et établir son camp de base au refuge, avant de se lancer dans des aventures de plus en plus audacieuses à travers la région.

Après le réconfort d’une nuit en bivouac, soyez certains que l’équipe vous prépare une petite échappée comme elle en a le secret. Chaque visiteur reçoit après sa réservation un livret numérique contenant un parcours à vélo avec des checkpoints pour explorer les environs et des défis à relever. Et pour ceux qui n’auraient pas de monture, un loueur de vélo se trouve à la sortie de la gare de Crépy-en-Valois, alors, plus d’excuse !

Mad Jacques Refuge Vélo

Premier refuge de haute-campagne à 80km de Paris, une échappée bucolique pour cyclistes - dès 35€ petit-déjeuner inclus

Coordonnées

06 48 76 27 95

[email protected]

https://www.madjacques.fr/les-courses/refuge-velo

Le Lieu Restaure, Bonneuil-en-Valois, 60123, Hauts-de-France, FR

Mad Jacques Refuge Vélo

Premier refuge de haute-campagne à 80km de Paris, une échappée bucolique pour cyclistes - dès 35€ petit-déjeuner inclus

Coordonnées

06 48 76 27 95

[email protected]

https://www.madjacques.fr/les-courses/refuge-velo

Le Lieu Restaure, Bonneuil-en-Valois, 60123, Hauts-de-France, FR