Babel Plans

Le Rocher du Lion version alternative

By Sophie Squillace

Posté le 21 avril 2017

Sigiriya, un nom qui va rapidement vous sembler familier si vous voyagez au Sri Lanka tant le site est incontournable. Si vous ne voulez pas faire comme tout le monde, vous pourriez grimper au sommet d’un autre rocher, celui de Pidurangala. Une alternative à l’onéreux Rocher du Lion qui en plus de vous offrir une vue époustouflante vous promet une escapade au calme.


L’essentiel du patrimoine archéologique du Sri Lanka se trouve au centre du pays, dans une région surnommée le Triangle Culturel, délimitée par les cités anciennes d’Anuradhapura, Polonnaruwa et Kandy. Loin des plages et des plantations de thé, on vient ici pour admirer temples, statues de Bouddha et cités perdues au milieu d’une riche jungle sauvage.

L’ancienne forteresse de Sigiriya, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO est un des sites majeurs de la région. Ce monolithe surnommé « Le Rocher du Lion » abrite les ruines du palais du roi Kassapa, venu se réfugier à la fin du Vème siècle après avoir tué son père et expulsé son frère du royaume. Ce qui reste de son palais se trouve au sommet de l’immense bloc rocheux. A mi-chemin, un escalier métallique donne accès à une galerie rupestre où sont peintes de magnifiques fresques, les fameuses demoiselles de Sigiriya.

Et si on changeait de point de vue ?

Jusque-là, le lieu semble magique et vous êtes sous le charme. Malheureusement l’affluence massive de touristes et le prix élevé de l’ascension gâchent un peu l’expérience. Il faut en effet s’acquitter d’un ticket d’entrée de 30 USD et rester patients dans les escaliers qui voient piétiner des milliers de visiteurs quotidiennement. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe une autre manière de découvrir Sigiriya.

À seulement un kilomètre au Nord à vol d’oiseau se trouve un autre rocher, celui de Pidurangala. Il n’a pas abrité d’anciens palais en son sein mais a l’avantage d’offrir une vue exceptionnelle sur son célèbre voisin...

Pidurangala, un secret bien gardé

Plusieurs guesthouses et hôtels se trouvent autour de Pidurangala. Demandez à un chauffeur de tuk tuk de vous déposer au Pidurangala Cave Temple. Ce monastère daterait du Ve siècle lorsque le roi Kassapa s’empara de Sigiriya pour y bâtir son palais. Pour reloger les moines, il fit construire plusieurs bâtiments et temples à cet endroit.

Une montée de 30 à 40 minutes vous attend. Le début du chemin se trouve au pied du temple principal, où des moines vous demanderont une donation de 500 LKR (soit environ 3 €). A quelques mètres du sommet, vous atteignez une plateforme où un bouddha couché se repose à l’ombre de la roche.

Perspective unique sur Sigiriya

Pas besoin d’être accompagné d’un guide pour vous rendre à Pidurangala. A la fin de la balade, le chemin est indiqué par de grandes flèches peintes sur les rochers. Suivez-les scrupuleusement. Munissez-vous de bonnes chaussures, surtout pour les derniers mètres d’escalade entre les rochers. N’oubliez pas de prendre de l’eau avec vous. Et bien sûr, rendez-vous au sommet à l’heure du lever ou du coucher du soleil pour jouir d’une meilleure lumière.

Arrivés sur l’immense plateau rocheux, vous admirez le panorama à 360 degrés sur la jungle, les lacs et les montagnes au loin. Mais c’est la vue sur la face Nord du Rocher du Lion qui est la plus fascinante. La forteresse de Sigiriya surplombant la jungle se dresse magistralement devant vous.

Alors que tout le monde tente d’avoir sa part du rocher, vous réalisez qu’en vous écartant de seulement quelques kilomètres, vous ne l’avez rien que pour vous...

Pidurangala

Une alternative à l’onéreux Rocher du Lion qui en plus de vous offrir une vue époustouflante vous promet une escapade au calme.

Coordonnées

Kashapgama Pidurangala Sigiriya, Dambulla, 21120, Province du Centre, LK