Culture

Le tour du monde équitable : des femmes et des hommes qui sèment l'espoir

By Laetitia Santos

Posté le 15 janvier 2011

Le tour du monde équitable est un de ces beaux-livres qu’il faut avoir dans sa bibliothèque ou au pied de son lit pour le parcourir de temps à autre, quand des envies de beauté et d’évasion nous prennent. Commençons à le feuilleter ensemble...


"Les images qui réussisent à traduire le rude vécu, voire l’âme des petits cultivateurs, leur résilience ou encore leur souci de produire des aliments de qualité pour eux-mêmes et les autres, sont tout aussi importantes que les longues dissertations sur les manières de changer le monde pour le mieux. Tel un remède contre l’impuissance, le découragement, la médiocrité, elle soulignent l’espoir invincible qui rejaillit des paysages et bien sûr, des visages de ceux - hommes ou femmes, enfants ou vieillards - qui aspirent à une vie digne. Ce livre est un signe qu’un autre monde est possible."

Si vous pensez qu’un livre sur le commerce équitable ne peut que vous enquiquiner, chassez vite cette idée préconçue de votre tête. Car non seulement, ce grand et beau livre, généreux en superbes portraits et paysages, est une invitation au voyage mais en plus, les textes qui l’accompagnent sont empreints d’humanisme et agiront sur votre esprit comme un massage agirait sur votre corps.

Après une préface signée du Dr Francisco Van der Hoff, le cofondateur du label Max Havelaar aux Pays-Bas, nous voilà partis pour un tour du monde dont les étapes seront rythmées par différentes filières du commerce équitable.

Artisanat, café, cacao, sucre, thé, fleurs, riz, coton, banane, karité, quinoa, vin et guarana, nous découvrirons d’abord les plus connues avant de glisser vers celles un peu moins communes.

Avant de parler commerce, ce livre parle humanisme. Car ce sont bien des hommes et des femmes de pays souvent démunis qui sont à la base de la chaîne commerciale et qui ont soif de justice et de reconnaissance. Au travers d’une série de portraits en plan serré desquels les émotions transpirent par le papier, de paysages aux couleurs saisissantes dont on respirerait presque les odeurs, on enrichit notre pensée d’un négoce plus juste et on se prend à rêver à une équité pour tous dans le business planétaire.

A offrir à un proche... où à soi-même.