Culture

Le trip responsable en couv' du numéro d'été

By Laetitia Santos

Posté le 31 juillet 2011

Un dossier central sur le tourisme responsable et le portrait d’un Chef de produit chargé de concevoir des séjours alternatifs, "Interdépendances" prend la route des vacances.


Pour son numéro estival, le trismestriel Interdépendances, consacré aux nouveaux enjeux de société, fait la part belle au tourisme responsable dans son cahier central.

Sur une dizaine de pages, on réfléchit au trip sélectif, on met en regard les points de vue de Marie, les doigts de pieds en éventail le temps d’un all inclusive bon marché aux Baléares, de Gilbert, qui a toqué à la porte de Human Trip pour plus d’authenticité, de Sylvie et de sa famille, bouleversées par le Mali et de tout plein d’autres voyageurs, surtout en quête de sens pour leurs vacances. Certains en profitent aussi pour s’interroger sur l’impact écologique de leur voyage, aussi magnifique et humain soit-il.

Et pour compléter ce dossier, quelques conseils lecture sur le sujet, l’interview de François Moureau, fondateur et directeur du Centre de recherche sur la littérature des voyages dans laquelle il nous éclaire sur les motivations des hommes à parcourir le monde, quelques chiffres, une feuille de route qui nous balise le chemin pour un voyage plus respectueux. Enfin, un encart sur l’empreinte de nos tongs lorsque l’on se déplace dans le monde.

Avancez un peu dans votre lecture et vous tomberez le nez sur un article intitulé "Vacances sans nuisances, défi du chef de produit". Un aperçu d’un métier souvent idéalisé et qui intègre encore trop rarement l’aspect responsable. Pourtant, voilà un poste qui peut sacrément avoir du sens !

Citons quelques lignes de l’édito d’Interdépendances qui concluront parfaitement toute cette réflexion : "Les destinations, proches ou lointaines, pour peu qu’on y soit perméable, en ouvrant de nouvelles perspectives, permettent de décloisonner notre perception du quotidien et par la même occasion, peuvent réduire le besoin de s’en évader." Bien dit.