Babel Plans

L’expérience tibétaine au Tashiling Homestay

By Sophie Squillace

Posté le 1 février 2016

Située à 200 km à l’Ouest de Katmandou, Pokhara est le rendez-vous des trekkeurs, en route pour la région des Annapurnas. Le quartier touristique, « Lake side », regroupe tous les hôtels, restaurants, boutiques et agences de voyage, le long du lac Phewa. L’atmosphère, bien que décontractée, peut rapidement manquer d’authenticité. Pour les voyageurs en quête d’une expérience différente, découvrez un des secrets les mieux gardés du Népal, à dix minutes de Pokhara.


En 1959, le Dalai Lama fuit l’invasion chinoise, entraînant dans ses pas plus de 300 000 tibétains. Première porte vers le Sud en empruntant la route du sel du Mustang, le Népal a accueilli de nombreux Tibétains en exil. Tashiling - l’endroit qui porte chance en tibétain - est un des camps de refugiés tibétains au Népal qui a vu le jour au début des années soixante.

Un fragment de Tibet au Népal

Aujourd’hui, il y a environ cinq cents habitants à Tashiling, beaucoup sont partis en Inde, aux États-Unis ou en Europe. La mémoire du peuple tibétain se perpétue ici, et l’on ressent tout de suite une grande émotion d’être témoin de cette culture qui résiste. Une atmosphère paisible se dégage du lieu, les tibétains aux sourires bienveillants vous saluent d’un doux « Tashi Delek ». Les drapeaux de prières flottent autour de petites maisons mitoyennes avec la chaîne himalayenne qui se dessine en toile de fond.

Dolma a grandi à Tashiling avec ses sœurs Sonam et Tenzin, leurs parents ont fuit le Tibet au début des années soixante. Elles n’ont jamais pu découvrir leur pays d’origine, le gouvernement chinois le leur interdit. Dolma, l’aînée, est une femme réservée et timide, vous réaliserez rapidement qu’elle est forte, pleine d’humour et qu’elle fera tout pour que votre séjour se déroule bien. Elle connaît tout le monde dans le village, les plus jeunes comme les anciens, et grâce à elle, vous êtes immergé entièrement dans la communauté. Sa sœur Sonam dégage une énergie contagieuse avec son mari Pascal. Ce Français à l’imagination fertile vous régalera avec son pain fait maison et vous n’hésiterez pas une seconde à partir voler avec lui en parapente.

La transmission de traditions exceptionnelles

Il y a un peu plus d’un an, ils ont décidé d’accueillir des voyageurs chez eux pour partager et échanger sur leur histoire et leur culture. Ils occupent la maison principale et partagent leur jardin et leur grande cuisine avec vous. Une maison indépendante abrite la chambre chaleureuse construite avec des matériaux locaux et naturels. Une salle de bain, des toilettes et une terrasse privative vous offrent toute l’intimité nécessaire.

L’expérience de deux nuits au Tashiling Homestay est inoubliable ! Participez aux ateliers de cuisine pour confectionner les fameux « momos », ces délicieux raviolis tibétains. Dolma et Sonam vous emmènent à la rencontre des mamies tibétaines qui tissent les tapis traditionnels. Elles vous ouvrent les portes du musée dédié à l’histoire de Tashiling. Si vous avez le temps, demandez-leur des conseils pour partir en trek dans les alentours, vous aurez peut-être la chance de rencontrer Dawa, un guide local qui se fera un plaisir de vous accompagner !

Tashiling Homestay

Des hôtes tibétains délicieux... 65 € la nuit en chambre double avec petit-déjeuner

Coordonnées

https://www.airbnb.fr/rooms/5459427

Chhorepatan, Pokhara, NP