Babel Plans

Mývatn et le Cercle de Diamant, alternative authentique à Jökulsárlón et son Cercle d’Or

By Emmanuelle Bluman

Posted On 12 décembre 2014


Si vous vous penchez en ce moment sur la région que vous avez envie de découvrir en Islande, vous avez déjà dû lire les noms de Thingvellir, Gullfoss, Geysir, Jokulsarlon ou encore Myvatn. Ce sont là quelques-uns des sites emblématiques du pays, dont les photos et le descriptif mettent l’eau à la bouche et nous fascinent avant même de les avoir découverts en vrai... Thingvellir, où les membres du premier parlement se réunissaient, Geysir et son fameux geyser qui s’élance dans les airs à une cadence quasi chronométrée, Gullfoss l’une des plus puissantes et belles chutes d’eau du pays, Jökulsárlón et ses blocs de glace à la dérive ou encore Mývatn et ses fumerolles, solfatares et autres mares de boues !

Osez sortir des sentiers battus

Si le Cercle d’Or et Jokulsarlon sont les sites les plus touristiques et les plus prisés en raison de leur proximité avec Reykjavik, Myvatn dans le Nord est une zone davantage préservée. La route est plus longue avant de pouvoir admirer ces formations de lave, ces cratères, cette caldera mais la découverte plus authentique.

Pourtant, Myvatn est sûrement l’un des sites qui offrent le plus de diversité dans les paysages et qui surprend le plus par ses phénomènes volcaniques et géothermiques. Il fait d’ailleurs partie du Cercle de Diamant, un circuit qui concurrence le Cercle d’Or dans le Sud, composé de Dettifoss, la plus puissante chute d’eau d’Europe, de Husavik, petit port de pêche idéal pour partir observer les baleines et enfin le lac Myvatn lui-même et ses sites étonnants.

Pour n’en citer que quelques-uns, Myvatn c’est Dimmuborgir et ses formations de lave, Hverfell un cratère surélevé dont on peut parcourir la circonférence et s’offrir une vue imprenable sur la région, Hofdi l’un des rares lieux en Islande où poussent des arbres ! Námaskarð avec ses marres de boues est en constante ébullition, Viti un large cratère rempli d’une eau bleu marine… Ceux qui viennent à Myvatn trouvent toujours que le temps leur a manqué pour parcourir toutes ces merveilles. En effet, deux à trois jours suffisent à peine pour survoler la région.

Osez Myvatn en hiver

Si vous prévoyez un séjour en Islande, ne faites pas l’impasse sur cette région. Pourquoi pas même y consacrer tout votre temps et découvrir un aspect plus authentique et moins touristique que dans le sud du pays ? Surtout en hiver, lorsque la neige tombe un peu plus que dans le reste du pays, et que les touristes refusent de s’embarquer à la découverte de la région. Profitez de cette époque privilégiée, sûrement l’une des plus belles saisons pour venir découvrir les beautés chaotiques de la nature. Et même si vous avez déjà visité Myvatn en été, vous serez confronté à un paysage radicalement différent où les champs de lave noire comme du cirage auront été remplacés par un voile d’un blanc immaculé où seuls émergent les pitons de lave les plus imposants. Le meilleur moyen pour accéder à ces sites magiques, est alors le ski de fond ou les raquettes. Imaginez la liberté que vous aurez à marcher léger, au-dessus de ce chaos volcanique ! Traversez l’immense caldeira de Krafla large d’une dizaine de kilomètres où les châteaux de lave de Dimmuborgir sans peine. Même le lac de Myvatn devient tout à coup accessible ! L’air très pur, les ciels magnifiques, les aurores boréales, le givre qui scintille, la réverbération de la neige qui illumine tout ce spectacle, il n’y a pas à dire, un séjour à Myvatn en hiver est magique.

Mývatn

Zone préservée du Cercle de Diamant, aux phénomènes volcaniques et géothermiques surprenants

Coordonnées

Région de Mývatn, IS