Océan Vagabond : le Maroc sportif et écolo, au gré du vent

Babel Plans

Par Élise Chevillard

Posté le 4 novembre 2019

Au Maroc, Océan Vagabond vous accueille depuis une vingtaine d’années entre dunes, désert et lagon. L’engagement éco-responsable et l’approche respectueuse du milieu sont les fils conducteurs de ses trois établissements : deux écolodges à Dakhla (Le Lagon et Lassarga) et un restaurant à Essaouira.


En 1995, alors qu’il remonte l’Afrique en voiture, Sébastien découvre Essaouira, la cité des Alizées. Le coup de cœur est immédiat. Ce passionné de glisse décide alors de créer une structure qui se fond dans le décor, pour les amoureux des vagues et du vent.

Au départ, il n’y a que quelques chaises longues, des tentes installées sur la plage face à la mer et des planches à voile. Le concept d’Océan Vagabond est né ici, ainsi que le premier club de glisse de la baie. « Dès le début de l’aventure, nous avons pris conscience que nous devions mettre en place une démarche engagée et respectueuse de l’environnement qui nous entourait et des ressources naturelles en eau et en énergie » raconte Marie, la femme de Sébastien. Les années suivantes, Océan Vagabond se développe.

Une structure en bois succède aux tentes et un restaurant est ouvert sur la plage. Mais le vent qui ne cesse de souffler ici pousse Sébastien à 1 400 km plus au sud, à Dakhla, un autre spot très prisé des amateurs de surf et de kitesurf. En 2010, il ouvre un premier écolodge, le Lagon, situé dans la lagune. Puis, l’aventure continue, avec l’ouverture d’un deuxième établissement en 2018 à Lassarga, à la pointe de la péninsule de Dakhla. Avec toujours ce positionnement écologique respectueux, vis-à-vis de la nature et des Hommes.

Saveurs vagabondes, d’ici et d’ailleurs

Situé sur la plage d'Essaouira, le restaurant d'Océan Vagabond vous accueille dans une ambiance familiale, un style récup' et bohème et un esprit surf.

Que vous soyez installé dans la salle intérieure ou bien sur la terrasse à l'abri du vent, la vue est la même, sur l'océan avec les îles Mogador en toile de fond.

« D'abord orienté plutôt snack, le restaurant est devenu une bonne table » se réjouit Marie. Sur la carte et à l'ardoise, une cuisine méditerranéenne qui fait voyager dans le monde. « Technicienne agronome de formation, j'ai toujours eu à cœur de mettre en valeur la Terre et ce qu'elle nous donne. Ici on ne travaille que les produits frais et locaux » insiste-t-elle.

Des circuits courts jusqu'à l'assiette

Sur la carte, des produits frais avec des plats faits maisons et une ardoise qui varie chaque jour selon les arrivées de poissons et de viande. Les fruits, les légumes et les herbes aromatiques sont directement issus du potager bio de 2000m2. Une serre a été installée pour protéger des éventuels animaux chapardeurs.

Navets, carottes, aubergines, potirons, persil et coriandre viendront sublimer les plats du restaurant. Des poivrons, des concombres et des tomates poussent aussi ici, soignés par une équipe de jardiniers, ainsi que de la menthe fraîche appelée «naanaa». Ce que ne fournit pas le potager, Océan Vagabond l'achète au plus près, dans les villages alentour.

Le poisson est toujours frais, et arrive la veille au soir ou le matin avant le service. Il varie selon ce que ramène le pêcheur dans son bateau et sera travaillé selon l'inspiration du Chef. D'autres produits locaux sont mis en avant comme l'huile d'olive, l'huile d'argan ou encore le fromage de chèvre de Maskala. Pour le fonctionnement du restaurant, une quarantaine d'employés s'activent, la plupart venant d'Essaouira et de ses environs.

Dégustez une cuisine méditerranéenne les pieds dans le sable

Tous vos plats seront servis avec un accompagnement du jour, comme une salade, un sauté de légume ou bien un écrasé de pomme de terre. Sur l'ardoise, le Chef nous fait découvrir des saveurs du monde entier : woks de poulet à l'ananas, crevettes Pil Pil, brochette de lotte au chorizo ou encore terrine campagnarde et sushis.

À la carte, on trouve aussi des incontournables : salades, quiches, clubs, burgers maison, des plats végétariens et aussi des pizzas cuites au feu de bois à déguster sur place ou à emporter.

Pendant la journée, vous pourrez profiter de la terrasse, installé dans un transat, les pieds dans le sable et à l'ombre des mimosas. L'endroit est agréable pour lire un bon bouquin, travailler (wifi avec fibre optique) ou tout simplement se reposer, bercé par le rythme des vagues et la fraîcheur du vent de la côte Atlantique.

Le restaurant est ouvert 7/7j le midi et le service du soir tous les week-ends + 5/7j pendant les vacances scolaires.

Océan Vagabond Dakhla Lagon : un écolodge aux confins du désert

Entre Océan Atlantique et désert du Sahara, le spot de Dakhla situé à la frontière de la Mauritanie est le paradis des surfeurs et autres taquins du vent et de la vague. Dakhla est une baie intérieure, où le désert et l'Océan se rencontrent dans une lagune de plus de 300 km2.

Ici, le paysage est lunaire, les plages longues et désertiques de pierre et de sable blanc. Le lagon, peu profond, est un lieu important de reproduction de la faune marine. On peut parfois y voir des dauphins et des tortues mais surtout une multitude d'ailes de kitesurf dispersées. C'est en bordure de ce lagon, qu'Océan Vagabond a installé en 2010 son premier écolodge : Océan Vagabond Dakhla Lagon, à une trentaine de kilomètres de la ville de Dakhla.

Des bungalows avec vue sur le lagon

Une trentaine de bungalows ont été construits, adossés à la dune, les pieds dans le sable face à la plage. Tous en bois et de couleur sable, ils s'intègrent parfaitement et se fondent dans ce décor de désert. « Nous ne voulions pas faire quelque chose de tape-à-l'œil, pour ne pas abîmer ce cadre et utiliser le minimum de béton » raconte Marie.

Très rapidement, la question de l'approvisionnement en eau se pose. Comment faire sans détruire le paysage et protéger les ressources ? La première station d'épuration privée de Dakhla va ainsi voir le jour. Les eaux usées seront retraitées et filtrées pour nourrir (entre autres) les plantations bio qui poussent entre les bungalows.

De la menthe, de la coriandre, du persil mais aussi des plantes grasses qui forment des petits buissons de palmier et de cactées, résistants aux embruns marins. Ils créent ainsi une oasis de verdure protégée du vent par des plans de maïs.

Ces plantations seront ensuite utilisées dans la restauration proposée sur place. Cette dernière propose des plats typiques marocains, africains et européens servis à l'assiette ou sous forme de buffet. Le soir, vous vous endormirez dans votre bungalow (il peut accueillir jusqu'à 3 personnes) bercé par les vagues et le silence du désert.

Un spot idéal pour les amoureux des sports de glisse

Le lendemain, seulement trois petits pas vous séparent du spot de glisse où le vent souffle dix mois sur douze. Au choix : surf, kitesurf, windsurf, et Stand Up Paddle, en fonction des conditions météo.

Quand le vent tombe, et que la houle se calme, c'est l'occasion pour les débutants de s'initier en douceur au kitesurf, sur ce lagon balayé par des vents, lisse comme un miroir d'eau et peu profond.

Et pour les plus avancés de se perfectionner et de se lancer dans le freestyle et freeride. Paradis pour le kitesurf, ce spot est aussi le terrain de jeu idéal pour les véliplanchistes.

Un spa pour vous remettre de vos émotions

Après le sport, place au réconfort. Dédié au bien-être, à la détente et au ressourcement, le Spa Élégance Wellness Center est doté d'un hammam traditionnel avec vue sur le spot de Dakhla.

Des massages aux essences orientales et selon les méthodes traditionnelles marocaines, adaptés aux sportifs leur sont proposés pour la préparation du corps ou la récupération musculaire. En famille, venez-vous détendre dans la salle de relaxation ou au hammam avec un gommage au savon noir, suivi d'un enveloppement au ghassoul.

Océan Vagabond Dakhla Lassarga poursuit son engagement durable

La vague de Lassarga est connue comme étant l'une des plus belles vagues du Maroc. Elle s'enroule le long d'une pointe de sable à l'extrémité de la péninsule de Dakhla. C'est ici, qu'Océan Vagabond a ouvert en 2018 son deuxième écolodge : Océan Vagabond Lassarga, au niveau de la plage et juste à côté du village de pêcheurs du même nom.

« Avec ce nouvel hébergement, nous voulions nous engager encore plus dans une démarche responsable et durable » souligne Marie. L'énergie fonctionne essentiellement au solaire, et des toilettes sèches ont été installées. Pour la décoration, ils ont utilisé des palettes pour faire les têtes de lits et le mobilier.

Des bungalows sur pilotis avec accès direct à la plage

Les quatorze bungalows tous en bois ont été élevés sur pilotis pour résister aux vas et viens des marrées. Ils s'adaptent à tous les publics, que vous veniez en famille, en couple ou bien à partager entre amis.

La pension complète est incluse dans le séjour et vous pourrez vous restaurer autour d'un buffet toute la journée. Une fois réveillé par le bruit des vagues, direction le spot de glisse. Avec un peu de chance, les seules personnes que vous croiserez seront les pêcheurs de Lassarga qui reviennent ou partent au large sur leurs barques typiques du Sud du Maroc.

De la glisse côté océan ou côté lagon ?

Deux spots, deux ambiances. Pour les activités de kitesurf, de surf et de windsurf, Océan vagabond vous propose d'évoluer sur deux spots différents selon votre niveau et les conditions du jour.

Côté Océan, les plus confirmés pourront se perfectionner sur une eau peu houleuse l'été et venir jouer sur la vague unique de Lassarga l'hiver. Mais ce spot, sera aussi parfait pour apprendre et progresser en surf en douceur et confiance.

Pour accéder au côté lagon, il faudra prendre le bateau durant quelques minutes depuis les bungalows. Avec peu de fond et un vent régulier, c'est l'endroit idéal pour les débutants en kitesurf, mais aussi pour le windsurf que vous soyez débutant ou confirmé.

Un tourisme durable et une approche respectable de cette nature sauvage

Eco-gestes et tourisme durable

Chacun des deux écolodges d'Océan Vagabond ainsi que le restaurant, a mis en place au quotidien des éco-gestes, récompensés par l'obtention du label hôtelier « Clef Verte ». « On essaye d'éliminer le plastique, mais rien n'est fait pour faciliter ce choix au Maroc » explique Marie. Alors, tous les moyens sont bons pour le supprimer.

À votre arrivée, une gourde en aluminium vous est distribuée. Ici, dans ce milieu désertique, la ressource en eau douce est plus que précieuse. Océan Vagabond a donc opté pour une réutilisation de 100% des eaux usées (après traitement). L'eau chaude sanitaire est entièrement produite grâce à des chauffes-eaux solaires. Et pour ce qui est de l'eau à boire, elle est filtrée en carafe avant consommation et seulement sur demande.

Dans les salles de bains, les produits de toilette mettent à l'honneur des produits naturels du Maroc comme le savon noir Beldi à l'eucalyptus qui est présenté dans des coquilles d'huîtres.

Dans les chambres, tout est en bois, des tables aux lits en passant par les chaises, un mobilier réalisé par des menuisiers locaux. « Nous avons même monté une scierie », ajoute Marie.

«Le partage et l'éducation font partie de nos valeurs »

Le tri et recyclage des déchets non-organiques étant compliqué dans la région, Océan Vagabond a décidé de le réduire à la source. Les déchets organiques sont séparés afin d'être compostés ou pour nourrir le bétail. Mais Océan Vagabond compte aussi beaucoup sur la sensibilisation de ses équipes formées en interne et de ses clients à la protection de l'environnement.

Les familles sont sollicitées à faire attention aux ressources, à limiter leur consommation en eau, en énergie et à ne pas donner leurs serviettes et draps à laver chaque jour. «Le partage et l'éducation font partie de nos valeurs. On organise régulièrement des ramassages de plage avec nos visiteurs » explique Marie.

Un spot de jeux pour tous les amoureux de la nature sauvage

Au départ d’Océan Vagabond Lassarga ou Océan Vagabond Lagon, vous pourrez être accompagné de moniteurs diplômés qui vous feront progresser à votre rythme sur le sport de glisse que vous aurez choisi. Pour les autres qui ne souhaitent pas faire de sport de glisse, de nombreuses activités sportives sont à découvrir en mer ou en plein désert.

Pêche sportive, excursions, bivouacs, randonnées sur la plage, croisières maritimes, visites de la source thermale d’Asnaa, de l’île du Dragon, ou encore de la ferme à huîtres en bordure de lagune, de la Dune Blanche, lieu de prédilection des flamants roses, sans oublier la découverte des alentours du lagon en VTT électriques.

Toujours en quête de partenaires partageant les mêmes valeurs qu’eux, Océan Vagabond s’est allié aux studios Om Yoga pour proposer des cours de yoga traditionnel ou bien de yoga aérien : yoga dans un hamac en suspension avec vue sur la mer. « On travaille aussi avec deux biologistes qui vous feront découvrir la faune et la flore lors d’excursions dans la désert » raconte Marie.

Océan Vagabond Dakhla Lagon

Ecolodges et spot idéal pour les amoureux des sports de glisse. À partir de 80€.

Tarifs
Lagon - Young Blood
À partir de 120 EUR
Lagon - Pacha Lodge
À partir de 144 EUR
Coordonnées

+212 6 13 03 78 61

[email protected]

https://www.oceanvagabond.com/fr/

PK 27 route d'El Argoub, Dakhla, 70000, Dakhla-Oued Ed-Dahab, MA

Océan Vagabond Dakhla Lassarga

Bungalows sur pilotis avec accès direct à la plage pour de la glisse. À partir de 80 €

Tarifs
Lassarga - Partargé
À partir de 80 EUR
Lassarga - Privé
À partir de 150 EUR
Lassarga - Villa
À partir de 268 EUR
Coordonnées

+212 6 13 03 78 61

[email protected]

https://www.oceanvagabond.com/fr/

Lieu dit Lassarga, Dakhla, 73000, Dakhla-Oued Ed-Dahab, MA