Culture

On a roulé sur le ciel de Sophie Squillace et Laurent Bonnet

By Élise Chevillard

Posté le 27 avril 2020

Quand les mots de Sophie Squillace rencontrent les croquis de Laurent Bonnet, se dessine alors un voyage hors du commun en Mongolie, une « chevauchée » en side-car en équilibre sur la glace du lac gelé Khövsgöl, un carnet de voyage intitulé « On a roulé sur le ciel ».


Il y a des rencontres qui ne se font pas par hasard, comme celle entre Sophie et Laurent, en mars 2019 lors d’un périple en Mongolie. De Moscou à Oulan-Bator en passant par Mörön, la capitale administrative de la province de Khösvgöl, ce récit de voyage pas ordinaire nous emmène à la rencontre des Mongoles, au travers des paysages poétiques entre steppes et lac gelé.

La Mongolie en side-car

Une correspondance loupée à Moscou et des bagages qui n’arrivent pas, il en fallait plus pour décourager Sophie et Laurent, qui se lancent dans ce périple à travers la Mongolie, accompagnés de douze autres aventuriers. Leur attelage ? « Une moto indienne Royal Enfield mariée à un panier russe Ural » sur laquelle ils s’élancent en équilibre sur le lac Khösvgöl, par moins 20 degrés. Surnommé « la perle bleue de Mongolie » de par sa pureté, ce lac long de 136 kilomètres et large de 36 kilomètres est situé à 1675 mètres d’altitude, aux portes de la Sibérie à la frontière de la Russie.

Entre janvier et avril, il se transforme en désert de glace parsemé de zébrures et de crevasses qu’il faut dompter. Sous les roues des motos, 260 mètres de profondeur, c’est comme « rouler sur le ciel ». Dans ce paysage de froid et de glace, l’humain se fait rare. Le soir, ils sont réunis dans la yourte, les matelas par terre. Ici, les liens se resserrent autour du feu et d’un bol de vodka. Puis le groupe s’enfonce dans l’arrière-pays mongol. L’immensité du lac laisse place aux paysages enneigés de steppes. C’est en Uaz, un fourgon militaire, qu’ils rejoindront Oulan-Bator.

Un récit à 4 mains

Quand l’un écrit, l’autre dessine pour raconter la même aventure. Avec son carnet et ses feutres, Laurent croque tous les moments du voyage. Tous ses compagnons y passent, mais aussi les nomades qu’il rencontre, les paysages, les yourtes et les motos. Ses dessins en noir et blanc sont comme autant de petites notes qu’il prend, rehaussés parfois d’un trait de couleur. Les mots de Sophie sont choisis et riment parfois entre eux. Ses phrases sont courtes, piquantes comme le froid qui enveloppe nos deux aventuriers. Tout au long de son récit, Sophie distille des informations ici et là sur les traditions de ce peuple, leur culture, leur mode de vie nomade, leurs croyances ainsi que le fonctionnement d’une yourte.

Qui se cache derrière ce duo ?

Sophie est rédactrice chez Babel Voyages et partage son expérience en rédigeant des articles sur les initiatives responsables et originales en Asie. Attachée au tourisme durable et éthique, cette expatriée-nomade vit depuis une dizaine d’années en Asie. Elle a participé également à la rédaction de plusieurs guides Tao sur l’Inde du Nord ou le Sri Lanka qu’elle a visité à plusieurs reprises. Derrière le crayon, il y a Laurent Bonnet auteur, graphiste, carnettiste et enseignant basé en Suisse. Il n’en est pas à son premier voyage en moto et a déjà participé à des road-trips en Turquie, en Grèce et en Inde, qui lui ont donné l’occasion de remplir de nombreux carnets de croquis.