No Mad Festival 2020

Événement

Et de six éditions déjà ! Du 27 au 30 août prochains, le No Mad Festival met le cap sur l’Algérie ! Un événement qui fera plus largement la part belle au nomadisme de l’Afrique du Nord, entre rencontres mauritaniennes et découverte du monde Touareg, ses peuples du Sahara, ces Hommes bleus des sables, porteurs d’une culture envoûtante et d’un mode de vie précieux pourtant en voie d’extinction.

Pourquoi un focus sur le plus grand pays que porte le continent africain alors qu’il est si peu couru par les touristes ? Justement parce que le No Mad adore les destinations mal-aimées, les pays qui semblent fermés, ceux dont on ne parle que trop peu…Et de six éditions déjà ! Du 27 au 30 août prochains, le No Mad Festival met le cap sur l’Algérie ! Un événement qui fera plus largement la part belle au nomadisme de l’Afrique du Nord, entre rencontres mauritaniennes et découverte du monde Touareg, ses peuples du Sahara, ces Hommes bleus des sables, porteurs d’une culture envoûtante et d’un mode de vie précieux pourtant en voie d’extinction.

La confirmation d’un parrain de grande envergure convoité depuis quelques années a fini de nous persuader : l’Algérie va faire battre nos cœurs à l’aube de la rentrée, et ce sera notamment au travers d’une grande exposition signée Yann Arthus-Bertrand en personne ! L’Algérie, c’est donc du ciel que nous la découvrirons, point de vue si cher au photographe engagé.

Mais l’on ne s’arrêtera pas à l’Algérie vue du ciel ! Nous mettrons pieds à terre le temps de plonger dans une traversée du pays aux côtés des carnettistes Claire & Reno Marca, de l’humoriste Wary Nichen, des musiciens Nesrine et Sofiane Saïdi, pour des sonorités entre musique arabe traditionnelle, raï 2.0, jaz, pop, soul, mais aussi des artisans, calligraphes et autres conteurs invités.

On ne s’arrêtera pas à ce pays, qui ne sera qu’un focus, comme chaque année, et nous partirons vers d’autres contrées : direction le Rwanda avec le film Petit Pays, adapté du roman de Gaël Faye, et avec Jean-Paul Rouve dans le rôle titre. Direction l’Amazonie aussi, aux côtés d’Eliott Schonfeld le temps d’une séance de cinéma en plein air, grande nouveauté de cette 6ème édition.

Et puis de la philosophie, à l’image de l’exposition « Ode à la bienveillance » et de la conférence donnée par Alexandre Sattler, qualité que tout bon voyageur aura envie de développer à l’égard de son prochain. De la réflexion et de l’engagement aussi lors de cette soirée exceptionnelle donnée en avant-première le 27 août 2020 pour la venue de Pierre Rabhi, paysan, essayiste, penseur et fondateur du mouvement des « Colibris ». Il en appellera à l’insurrection des consciences pour fédérer ce que l’humanité a de meilleur, avec notamment le voyage mais aussi l’agro-écologie et la sobriété comme vecteurs.

Programme du festival

Articles liés