Babel Plans

Papillote Wilderness Retreat : à l'intérieur, un délice d'eau et de verdure

By Sophie Noëlle

Posté le 24 août 2015

Perché sur un flanc de montagne, le Papillote Wilderness Retreat est un petit paradis végétal, un véritable conservatoire d’essences exotiques. A quelques pas des chutes de Trafalgar, le lodge référencé dans le livre "Les 1000 lieux qu’il faut avoir vu dans sa vie" - tout de même ! - est un point de départ idéal pour des expéditions nature sur l’île.


Situé à une demi-douzaine de kilomètres de la capitale Roseau, le Papillote Wilderness Retreat jouxte le Parc National des Morne Trois Pitons. Lové au coeur d’une forêt tropicale humide, ses 7 chambres simples, doubles ou ses suites joliment décorées sont construites dans un style antillais avec des fenêtres aux volets de bois traditionnelles. Il paraît même que Mick Jagger serait passé par là...

Cascades et piscine naturelles

Parsemé de spas et de bains naturels, le jardin est un labyrinthe de verdure. « Nous avons 5 bassins dont 4 chauds et, contrairement à de nombreuses sources, les eaux sont ici riches en fer et non en sulfure » explique Marcel Florent, le manager au sourire affable. Alors que certaines chambres ont un accès à un bassin privé, d’autres sont collectifs. Quoi de mieux que de partir vers les lacs Boeri, les chutes Middleham ou encore le Lac Bouillant, quand un tel bain vous attend au retour ?

Papillote abrite deux cascades aux bassins fréquentés par les seuls clients. La plus grande piscine, qui peut accueillir jusqu’à 15 personnes, s’ouvre sur la rivière Seyo. À quelques pas de là se trouve un bain intime, caché dans une grotte et alimenté par les vapeurs d’un volcan souterrain.

Symbole de l’hôtel, la piscine iguana se reconnaît de loin. De l’eau chaude coule de la bouche d’une sculpture reptilienne recouverte de mousse. Sa boue est, paraît-il, excellente pour la peau.

Into the wild

Il ne faut pas hésiter à se promener dans le domaine végétal, un jardin d’éden de 16 hectares à arpenter au moins une fois accompagné du manager qui est aussi… botaniste ! Ce dernier guide les visiteurs à travers le parc luxuriant à la découverte de la faune et de la flore. Une cabane posée près d’un jamalac est très appréciée des amateurs d’oiseaux.

Orchidées de Darwin, patchouli, citronnelle, hibiscus comestible ou cardamome, la liste des végétaux est sans fin. Des branches lourdes de causses remplies de graine de roucou pendent ça et là. Récoltée puis séchée, la cire riche en caroténoïdes est utilisée comme peinture corporelle ou comme aromate par certaines populations des îles Caraïbes.

Au détour d’un chemin ombragé où un photographe a posé son boitier apparaissent des grappes bleutées de lianes de jade, la fleur préférée des colibris. Entouré de tant de verdure et de culture, c’est sans étonnement que le café servi au restaurant provient des caféiers du domaine !

Fierté du Papilotte, le jardin abrite une espèce très rare, cousine de la A. titanum, pouvant atteindre 3 mètres et célèbre pour dégager des effluves de chair en décomposition ! Avis aux amateurs, l’Amorphophallus paeonifolius de Papillote a éclôt il y a trois ans.

Une adresse résolument nature que l’on affectionne surtout pour sa situation en pleine forêt tropicale.

Papillote Wilderness Retreat

Lodge à quelques pas des chutes de Trafalgar, réel paradis végétal et conservatoire d’essences exotiques. Dès 111 € la nuit

Coordonnées

+1 767-448-2287

http://www.papillote.dm

Trafalgar Falls Rd,, Roseau, Saint-George, DM