Point-Voyages, (re)partir et rencontrer l’Autre

News

Par Sophie Squillace

Posté le 23 avril 2021

Photo Sources: Kévin Girard.

C’est un grand bol d’air frais et d’espoir de parler voyages avec Kévin Girard, le directeur de l’agence Point-Voyages. Vous connaissez probablement ce nom et cette histoire, celle de Point-Afrique Voyages, agence de voyage emblématique connue pour ses séjours engagés dans le Sahel et le Sahara, créée par Maurice Freund. Face à la désaffection des clients pour les destinations africaines, Point-Afrique Voyages est devenue Point-Voyages, et Kévin Girard relève le défi, depuis 2014, d’emmener son agence vers de nouveaux continents et de nouvelles thématiques.


Membre de l’équipe historique du « Point » depuis 2001, Kévin Girard en connaît un rayon en matière de tourisme responsable - organisation, production, commercialisation, management, ainsi que les côtés plus difficiles et les crises, dont celle liée au covid 19, et tant d’autres. Mais la passion qui l’anime est aussi forte qu'au premier jour. Quand on croit à ce que l'on fait, et qu’on tente de le défendre chaque jour, alors tout prend du sens, comme les engagements de Point-Voyages !

Bonjour Kévin, en ces temps incertains, comment va Point-Voyages ?

« La crise pandémique nous a laissé depuis un an sans voix. Notre activité s’est totalement effondrée comme nombreux de nos confrères. Face au défi environnemental et sanitaire, on continue de s’adapter et d’avancer. Aujourd’hui, nous sommes tous assujettis à cette pandémie. Mais contrairement à nos correspondants locaux aux quatre coins du monde, nous avons la chance en France de bénéficier d’aides de l’État. Face à l’appel aux secours de nos partenaires et aux désirs de nos voyageurs, nous avons essayé de remettre en marche, pendant une petite fenêtre sanitaire fin 2020, la « machine touristique ».

Sur le plan solidaire et pour le moral des troupes, c’était important de retourner au Sénégal, en Colombie, en Mauritanie. Mais avec les restrictions gouvernementales, nous avons dû de nouveau stopper tous nos voyages lointains. Aujourd’hui, malgré de nombreuses incertitudes, on arrive enfin à faire quelques projections, et ça fait un bien fou ! »

Photo Sources: Julien Saison

« Point-Voyages se lance dans de nouvelles aventures en France »

Vous voilà prêts à repartir après une année « Covid » très compliquée ?

« On assiste à un grand changement de paradigme dans le tourisme, qui était déjà amorcé avant la crise sanitaire, avec le développement des voyages de proximité. Le Covid a aussi pointé du doigt le besoin de nature. Nous avions déjà le projet d’organiser des séjours en France, mais nous sommes une petite structure et nous avions d’autres priorités. On a commencé depuis quelques temps à travailler sur des nouveautés, la pandémie a tout accéléré et changé, puisque c’est devenu prioritaire. Point-Voyages se lance dans de nouvelles aventures en France : il y a de belles histoires à écrire sur notre territoire. »

Photo Sources: Shutterstock

Peux-tu nous en dire un peu plus sur ce nouveau pas en avant, qu’est-ce que vous souhaitez offrir à vos voyageurs qu’ils ne trouveront pas ailleurs ?

« Tout ce qui est immersif, dépaysant et jalonné de rencontres. On s’est posé longuement la question : qu’est-ce que le Point peut apporter de plus en France pour ne pas avoir une offre identique à celle des autres ? Nous travaillons selon deux directions, géographiques et conceptuelles. On se concentre sur le territoire que l’on connaît, notamment le sud de l’Ardèche, autour de chez nous. On a de la chance d’habiter dans une région magnifique, avec des paysages, des attraits culturels et patrimoniaux uniques que l’on va partager avec nos voyageurs grâce à différents séjours thématiques.

Nous souhaitons proposer des voyages en pleine nature avec des expériences originales. Un savant mélange de lieux d’exception, de rencontres, de bien-être et mieux vivre, d’initiations et d’apprentissage, mais aussi d’activités en plein air comme les randonnées en vélo électrique ou la marche à pied. On a envie de marier les plaisirs ! »

Peux-tu nous donner un exemple d’un nouveau séjour en France avec Point-Voyages ?

« Comme je te disais, nous nous concentrons sur notre région Auvergne-Rhône-Alpes. Par exemple, dans le Vercors, on travaille sur une randonnée qui aura pour but thématique de relier tous les points qui ont attrait à la Résistance, animée par un spécialiste. On va aussi proposer une initiation au bivouac pour une première nuit à la belle étoile en Ardèche. »

Photo Sources: O. Mathis

« Je suis persuadé que le voyage est toujours porteur de sens et qu’il faut continuer de rêver et s’évader »

Que ce soit pour des voyages à travers le monde ou en France, peux-tu nous rappeler les engagements du Point en matière de tourisme responsable ?

« Notre philosophie n’a jamais changé. Point-Voyages est une évolution de Point-Afrique Voyages, et par conséquent le digne héritier des actions mises en place et initiées par Point-Afrique Voyages et Maurice Freund. Dans notre vision d’un tourisme engagé, en tant qu’agence de voyage, il y a toujours le même élan à prendre des risques, ceux qui nous ont conduits dans le passé à ouvrir des régions entières au tourisme, comme ce fut le cas avec la Mauritanie, grâce à l'ouverture de la ligne aérienne sur Atar. Ces actions ont porté leur fruit directement sur le terrain, sur l’amélioration des conditions de vie d’hommes et de femmes avec lesquels nous travaillons, guides touristiques, chameliers, chauffeurs, autant de métiers créés et mis en valeur par un tourisme équitable.

Dans la forme de tourisme que nous pratiquons, éthique, solidaire ou d’aventure, sous forme de petits groupes, on fait appel à de nombreux partenaires locaux qui interviennent directement ou indirectement sur nos séjours. Toute cette démarche contribue à des échanges culturels forts, tout en permettant à nos hôtes de vivre dignement grâce aux retombées économiques directes du tourisme. J’ai baigné dans la philosophie de Point-Afrique Voyages, je suis très empreint des engagements de l’agence. Je crois que les actions qui nous intéressent le plus sont celles que nous n’avons pas encore menées. On a toujours cette envie que le tourisme puisse concrétiser de belles actions et jouer son rôle vertueux par son impact positif. »

Le rôle du voyage, c’est important à tes yeux, face à la situation, qu’est-ce qui permet à l’équipe de Point-Voyages de tenir et rêver à de meilleurs lendemains ?

« Nous sommes habitués aux crises et avons déjà surmonté des défis sécuritaires et économiques. On a connu la fermeture successive de tout notre espace de compétence au Sahara et au Sahel. Malgré tout, je ne me verrais pas faire autre chose, je sais qu’on va devoir se bagarrer très fortement. Même s’il y a déjà un changement dans la manière de voyager, notamment vis-à-vis de l’empreinte carbone, je suis persuadé que le voyage est toujours porteur de sens et qu’il faut continuer de rêver et s’évader. Car si d’un côté, on est riche de biens matériels, nous nous sommes terriblement appauvris de nos richesses culturelles et spirituelles en Occident pour tomber dans les affres de l’individualisme. Le voyage nous remet dans le droit chemin, et lorsqu’il est bien pensé, il est bénéfique pour tous.

Photo Sources: Julie Foucher

Point-Voyages est plus intéressé que jamais par les Hommes, leur vie, le désir de comprendre, de s’imprégner, rencontrer, voir ce qui s’y joue. Nous croyons à l’échange entre deux populations qui vivent différemment, qui ont des aprioris les unes sur les autres et finalement le voyage sert à aller à la rencontre et se comprendre. Alors oui, je suis optimiste ! Il y aura encore de belles aventures, différentes mais toujours essentielles.

J’aime bien rappeler qu’il ne saurait y avoir de « tourisme solidaire » sans « touristes solidaires » ; nos voyageurs sont par conséquent les artisans de cette reprise. Et je peux vous dire qu’ils ont envie de partir, pratiquer un tourisme de proximité ou retourner plus loin. Voyager sera encore plus qu’avant un acte militant !

Pour l’instant, on qualifie les différentes envies de voyage, et on se prépare pour organiser des départs qui se feront probablement à la dernière minute. Toute la temporalité a changée. Avant nos voyages s’organisaient sur un temps d’environ 3 mois. Dernièrement, nous étions plus sur du 3 semaines. »

« Il y a entre Point-Voyages et la Mauritanie un attachement très fort »

Peux-tu me donner des exemples de voyages plébiscités par vos voyageurs ?

« Comme vous le savez, il y a entre Point-Voyages et la Mauritanie un attachement très fort. Nous travaillons ensemble depuis plus de 25 ans, avec la population et nos partenaires c’est comme une famille. Et nos voyageurs apprécient. On les emmène vivre une initiation au Sahara, lors de randonnées, de bivouacs dans les dunes, pour boire un thé à la menthe avec nos hôtes, vivre au rythme de la caravane chamelière, retrouver la vie dans le désert. C’est toujours un grand moment !

Photo Sources: Kévin Girard

Il y a aussi un lien fort entre Points-Voyages et la Palestine depuis 2015, avec nos voyages « Mieux Comprendre ». L’histoire, la culture, les traditions nous intéressent profondément. On voyage pour découvrir, rencontrer mais aussi pour apprendre et comprendre la problématique d’une région qu’on aime et qu’on visite grâce à une démarche humaine. Nous avons également hâte de repartir sur le sentier d’Abraham, de Jénine à Hébron, où la beauté des sites naturels rivalise avec celle des villes et monuments historiques millénaires. Ce parcours d’exception de 330 km a été élu Trek de l’année 2018 par Trek Magazine. Je pourrais vous parler de tellement d’autres destinations inoubliables qui nous tiennent à cœur chez Point-Voyages.

Photo Sources: Masar Ibrahim Al Khalil

Je suis un grand passionné de tourisme d'aventure, et j’aime faire partager ce goût pour les voyages et les rencontres. Car avant d’être voyagiste, on est avant tout voyageur, et on aime profondément ce que l’on fait. Je suis investi d’une responsabilité, et c’est tout naturellement que j’écoute mon feeling, que ce soit en Ardèche, en Mauritanie ou au Liban, la vie continue ! »

POUR ALLER PLUS LOIN :