News

Quand la "Magic City" devient eco-friendly

By Alice Mariette

Posté le 6 novembre 2013

Destination touristique très prisée aux États-Unis, Miami se veut désormais éco-friendly comme en témoigne son tout nouveau slogan : "Stay, Play and Go Green". Entre projets architecturaux durables, tables bio et festivals écolo, la seconde agglomération de l’État de Floride s’intéresse de très près au tourisme responsable. Comme nous.


Quand Miami surfe sur une vague verte

L’agglomération de Miami et sa région suivent désormais le chemin de la "greenification" grâce au Miami Office of Sustainable Initiatives qui frappe fort avec un nouveau slogan vert et tout un tas d’initiatives engagées dans différents domaines.

Les objectifs fixés ? Réduire la consommation d’eau et de déchets solides, économiser l’énergie, améliorer la qualité de l’air ou encore concevoir des bâtiments à l’architecture écologique.

Grâce à un programme environnemental exigeant, la Floride atteste de sa volonté de préserver une nature fragile à l’image de l’Everglades National Park et du Biscaynes National Park, deux magnifiques parcs naturels environnants à la ville de Miami qui font la richesse écologique de la région.

Au coeur de ces différents écosystèmes - mangroves, jungles subtropicales ou encore récifs coralliens - habités d’espèces en voie d’extinction, la possibilité de visites guidées en compagnie de rangers ou de guides naturalistes afin de sensibiliser les 1,5 millions de visiteurs annuels à la préservation de cet environnement remarquable.

Éco-logis à tout prix

Celle que l’on surnomme la Ville Magique incite aujourd’hui à dormir et à manger responsable sans passer des heures à se casser la tête pour débusquer quelques adresses vertes.

Nombreux sont les hôtels à Miami désignés comme des Green Lodging Properties, comprenez des hébergements actifs en faveur de l’environnement. Eux ce sont engagés notamment à réduire leur consommation en eau et à avoir, de façon générale, une gestion durable.

La gastronomie n’est pas en reste comme en témoigne l’organisation du festival Slow Food Miami et le programme Adopt a Farmer. Ces deux événements permettent de valoriser les agriculteurs locaux et producteurs d’aliments biologiques et de les faire rencontrer le grand public.

Dans le même goût, locaux et visiteurs de passage peuvent s’approvisionner en produits bio, frais et non-industriels dans les fermes des régions agricoles environnantes comme à Redland et Homestead.

Le Miami-Dade Green Restaurant Project incite quant à lui les restauranteurs à réduire leur consommation en eau et leurs déchets.

FONFEST

Cette année, la Magic City marque durablement sa ligne de conduite en organisant son 1er festival éco-friendly, sans émission de carbone, le Friends of Nature Music Festival.

Les 9 et 10 novembre prochains, en plein coeur du mythique Virginia Key Beach Park, plus de 1000 participants sont attendus autour des différentes aires musicales de l’évènement.

Ajoutez à cela des ateliers interactifs, une nourriture issue de l’agriculture biologique et des expositions d’oeuvres d’art créées à partir de matériaux recyclés et vous aurez une petite idée de l’engagement de cet évènement.

D’autant plus que le festival utilisera uniquement des sources naturelles pour son bon fonctionnement comme l’énergie solaire, des générateurs biocarburants et de gaz naturels. Une initiative sympa pour passer du bon temps tout en sensibilisant le public à la préservation de la planète.

Ne nous y trompons pas toutefois : surfer sur la tendance green permet sans aucun doute à Miami d’accentuer encore un peu son goût pour la frime. Mais si cela peut engager la ville sur une voie verte, qui ira le lui reprocher... ?