Société

Que font les ménages argentins ?

By Viatao

Posté le 6 mars 2012


L’écologie est un concept qui est encore très loin d’être ancré dans le quotidien des Argentins. En cause, le manque d’engagement de la part de l’État, bien sûr, mais aussi les nombreux autres problèmes auxquels les Argentins sont confrontés, notamment le chômage et l’inflation.

Sans oublier l’impression trompeuse d’abondance des ressources naturelles : l’Argentine a de l’eau douce, du gaz, des terres fertiles, du pétrole, etc. L’électricité est subventionnée par le gouvernement et les factures sont dérisoires : une famille paie environ 50 pesos par trimestre (à peine 10 €). L’eau se paie au forfait, lequel est le plus souvent inclus dans le loyer et les maisons ne sont pas équipées de compteurs ! Buenos Aires n’a jamais vraiment connu de sécheresse ou de crise énergétique. Mais qu’en est-il de l’intérieur du pays ?

La réalité est bien différente dans d’autres régions. L’Est de la Patagonie est une région extrêmement sèche, tout comme l’Altiplano du Nord, alors que les habitants de Buenos Aires consomment en moyenne 378 litres d’eau par jour, deux fois plus que les Parisiens. Une vague verte commence à se faire sentir dans la capitale, mais reste encore très marginale.

Il n’est pas impossible qu’un Argentin vous demande : "C’est vrai que les Français ne se lavent pas tous les jours car il n’y a pas assez d’eau ?". Aussi surprenant que cela puisse paraître, voici une question qu’on nous a posée plusieurs fois.

Pour en savoir plus sur les guides de tourisme durable : www.viatao.com