Société

Qu'est-ce qu'une levada ?

By Coline Willinger

Posté le 3 février 2012


Située en plein océan Atlantique, au large du Maroc, l'île de Madère ne connaît pas les terrains plats et jouit d'un paysage très escarpé et de climats variés qui ont contraint l'homme à s'adapter. Avec ingéniosité, les Madériens ont ainsi creusés les levadas, ces canaux d'irrigation qui avaient pour fonction d'acheminer l'eau du nord-ouest de l'île, versant le plus arrosé, jusqu'au sud-est, région plus sèche mais plus propice à l'agriculture et à l'habitat. Au total, ce sont plus de 1500 kilomètres de levadas qui dévalent les flancs des montagnes, traversent tunnels et villages et offrent aux randonneurs passionnés des itinéraires de marche de toute beauté.

Les levadas, canaux bien utiles à l'irrigation de l'île

Du verbe "levar", signifiant "porter/apporter" en portugais, les levadas sont des constructions débutées au XVe siècle par les colons alors que la dernière a été achevée en 1940. Véritable patrimoine culturel de Madère, elles font aujourd'hui le bonheur des promeneurs.

Servant aussi bien à l'irrigation des cultures, des plantations, des jardins et à l'alimentation en eau des villages, les levadas sont une subtile alliance entre nature et modernisme car elles ont su s'introduire dans le paysage, sans pour autant le dénaturer. Elles servent également à la production d'électricité par énergie hydraulique.

Un sentier qui se réduit ou s'élargit en fonction de la nature du terrain longe souvent la levada, permettant non seulement l'entretien des canaux mais surtout, de nombreuses et très agréables balades. Pour s'enfoncer dans les profondeurs de l'île et découvrir ses forêts humides, ses tunnels creusés dans la roche, ses cascades camouflées dans la végétation, ses villages tranquilles et ses hauts volcans endormis, rien de tel !

Des randos pour tous, tous pour la rando !

Les chemins s'adaptent au niveau du tout un chacun, de la petite balade aisée en famille au véritable circuit pour marcheurs expérimentés. Toutefois, mieux vaut prévoir et embarquer un guide de balades avec les itinéraires, s'équiper de bonnes chaussures dont les semelles ne seront pas trop glissantes, qui maintiendront vos chevilles et garderont vos pieds au sec, ainsi que d'une lampe frontale, certains sentiers pouvant passer par des tunnels tout noir qui apporteront à votre randonnée un sympathique petit côté aventureux. Pas de risques de noyade hein, les canaux ne contiennent guère plus de 70 cm d'eau agitée par quelques truites et vous risquez seulement de vous mouiller les pieds si jamais vous venez à perdre l'équilibre.

Parmi les balades à effectuer, une des plus connues est celle de Rabaçal et des 25 Sources, qui permet de traverser la laurissilva, célèbre forêt endémique et emblématique de Madère, aujourd'hui classée au patrimoine mondial de l'Unesco.

La randonnée du Caldeirão Verde, (Chaudron Vert), pour ceux qui n'ont pas le vertige, vaut également le détour. Avec des panoramas sur les sommets la tête dans les nuages, de vertigineuses plongées dans le vide et des paysages à couper le souffle, on découvre une facette très verte et très humide de l'île avant d'arriver à une cascade de plus de 80 mètres de haut.

Pour les plus motivés, la randonnée entre le Pico do Arieiro et le Pico Ruivo, qui relie les deux plus hauts sommets de l'île, constituera un excellent défi ! Certes, on vous met en garde contre un fort dénivelé à la montée comme à la descente mais le panorama exceptionnel une fois en haut offrira une excellente récompense à nos montagnards les plus zélés. Sans compter l'ambiance au refuge du Pico Ruivo !

Véritable trésor pour l'île de Madère, les levadas sont un incontournable de votre voyage dans l'île et vous offriront d'incroyables balades au contact de paysages variés.

Pour vous rendre à Madère, TAP Portugal : www.tap.fr
Prix à partir de 300€ A/R en classe éco.