Babel Plans

Rencontre avec le peuple Chaga au pied du Kilimandjaro

By Laetitia Santos

Posté le 25 avril 2011

En organisant des Coffee Tours avec le mont Kilimandjaro en toile de fond, l'association Kahawa Shamba permet aux voyageurs de découvrir les différentes étapes de production du café tout en partageant le quotidien des Chagas tandis que les petits producteurs amassent quelques revenus supplémentaires.


Le Kilimandjaro, mont mythique d’Afrique de l’est situé au nord-est de la Tanzanie, fait fantasmer bon nombre de randonneurs qui rêvent de gravir ses flancs. La communauté Chaga elle, habite là depuis des siècles et s’est spécialisée dans la culture du café, dont les grains sont aujourd’hui distribués dans le monde entier. Pour découvrir les ingénieuses techniques mises en place par ce peuple d’origine bantoue et s’immerger dans son quotidien, rendez-vous à Kahawa Shamba, une société agrotouristique qui organise des Coffee Tours dans cette région à la végétation luxuriante où pousse l’un des meilleurs arabicas du monde.

C’est dans le village de Lyamungo qu’est né le projet Kahawa Shamba, "plantation de café" en swahili, en partenariat avec la coopérative régionale de café de Moshi. Au programme de ces fameux Coffee Tours ? Coté visiteurs, visite des plantations de café, familiarisation avec les différentes étapes de production, explications sur le traitement biologique des caféiers et sur le programme de commerce équitable mis sur pied par l’association et enfin dégustation d’un bon jus, devenu véritable symbole de l’identité Chaga. Côté producteurs, ce sont des revenus supplémentaires que l’initiative engendre pour chacun.

Les bénéfices générés par Kahawa Shamba reviennent à 70% à la communauté par le biais du Fonds de Développement Communautaire (CDF) et les villageois décident eux-même de l’utilité qu’ils souhaitent donner à cet argent : une école a déjà été édifiée à Lyamungo et une autre à Uru, un pont relie aujourd’hui les deux villages, les membres planteurs sont formés afin de pouvoir gérer seuls leur activité, un restaurant a vu le jour au camping d’Uru-North afin d’accueillir au mieux les voyageurs et rendre l’entreprise aussi durable que possible. Même espoir avec les huttes traditionnelles construites par trois familles logées aux frais du projet : elles permettent d’héberger pour la nuit les visiteurs venus profiter des Coffee Tours et ainsi étendre l’offre touristique à un séjour des plus complets.

Le camping, en plus de sa vue imprenable sur le Kilimandjaro, offre tentes, salle commune, restaurant et salles de bain complètes pour un prix bon marché. Normal qu’il soit prisé des voyageurs !

Les huttes elles, inspirées de l’architecture traditionnelle chaga, de forme conique et recouvertes de feuilles de bananier, ont été installées à proximité des habitations de membres de la coopérative et les voyageurs sont donc reçu par ces familles et peuvent participer à leur guise à la vie quotidienne de leurs hôtes chagas. Dépaysement et chaleur humaine garantis.