Babel Plans

Sélection d'adresses engagées signée Lonely Planet

By Lonely Planet

Posté le 22 avril 2013


Chiang Mai, au Nord de la Thaïlande, est une petite ville verdoyante bien connue de tous les amoureux de ce territoire. Étape incontournable lors d’un séjour au pays du sourire, on est allé demander au Lonely Planet leurs adresses responsables dans ce coin là.

Voici une petite sélection pour manger, bouquiner, cuisiner, se bouger ou encore se relaxer à Chiang Mai tout en étant engagé...

Bouddhisme - Discussions avec les moines

Si le bouddhisme vous intéresse, Chiang Mai est un excellent endroit pour apprendre ses enseignements et ses rituels et découvrir la culture thaïlandaise et la vie des moines. Certains temples proposent des discussions avec les moines, au cours desquels un moine ou un novice répondent aux questions des étrangers sur leur vie quotidienne, les enseignements bouddhiques ou l'art de s'envelopper dans les robes. Ces échanges leur permettent de pratiquer l'anglais. En signe de respect, adoptez une tenue correcte, épaules et genoux couverts. Les femmes doivent éviter tout contact avec les moines ou leurs effets personnels et ne jamais leur tendre un objet directement.

Le Wat Suan Dok possède une salle consacrée aux discussions entre étrangers et étudiants du monastère. Elle se situe à une centaine de mètres de l'entrée principale, à l'intérieur du domaine.
www.monkchat.net
Wat Suan Dok Suthep rd, Muang,
17h-19h lun, mer et ven

Le Wat Chedi Luang et le Wat Sisuphan proposent également des discussions avec les moines.
Th Phra Pokklao
13h-18h du lun au vend.
et 100 Th Wualai
17h30-19h mar, jeu et sam

Bénévolat - Aider les enfants

Si vous avez du temps, si vous savez vous occuper des enfants et souhaitez aider des défavorisés, rendez-vous à l’orphelinat de Baan Kingkaew. Ouvert il y a 40 ans, il accueille aujourd’hui une cinquantaine d’enfants de moins de 10 ans et emploie des travailleurs sociaux qualifiés. Il apprécie la participation de bénévoles pour une durée minimum d’un mois. Vous devrez remplir un formulaire de demande (à retirer sur place) et passer un entretien avec le directeur.

Les tâches comprennent les soins aux tout-petits deux fois par jour, le matin et après 15h30, et la participation à la lessive. L’orphelinat est assez central, non loin de la vieille ville, dans la Saturday Walking Street.

www.baan-kingkaew-orphanage.org
75 Wualai Rd
Tel : (66 53) 275650

Bouquins - Best Friend Library

Bibliothèque de prêt à but non lucratif et centre d’informations sur le Myanmar, cet établissement vend aussi des livres, des vidéos et d’autres articles sur ce pays au bénéfice d’associations caritatives travaillant avec des réfugiés birmans et des enfants des rues.

http://www.thebestfriend.org/chiangmai/
302/2 Soi 13, Th Nimmanhaemin
Ouvert de 11h30 à 20h du lun au sam.

Faune - Elephant Nature Park

Khun Lek (Sangduen Chailert) a reçu de nombreuses récompenses pour sa réserve d’éléphants dans la vallée de Mae Taeng, à 60 km de Chiang Mai (1 heure 30 de route). Ce parc boisé procure un environnement semi-sauvage à des éléphants qui ont subi de mauvais traitements ou trop vieux pour travailler. Les visiteurs peuvent aider à les laver et à surveiller le troupeau, mais il n’y a ni spectacle ni promenade sur leur dos. Des bénévoles peuvent y travailler jusqu’à 4 semaines ; consultez le site Internet pour des détails.

www.elephantnaturepark.org
1 Th Ratchamankha
Tairfs : circuits 1/2 jours 2 500/5 800 B.

Cuisine - Chiang Mai Thai Cookery School

L’une des premières écoles de cuisine de Chiang Mai, elle organise ses cours dans un cadre rural en dehors de la ville. Elle propose aussi une “maîtrise” avec un menu thaï du Nord. Une partie des bénéfices contribue à l’éducation d’enfants défavorisés.

www.thaicookeryschool.com
47/2 Th Moon Muang
Tel: 053-206388, 053-206315
Email: [email protected]

Bien-être - Centre de massage de la prison de femmes de Chiang Mai

Les détenues de cette prison prodiguent d’excellents massages des pieds et du corps dans le cadre de leur programme de réinsertion. Celles qui travaillent dans le centre doivent retrouver la liberté dans les 6 mois. L’argent gagné leur est remis lors de leur sortie. D’autres programmes de réinsertion comprennent l’apprentissage de la couture et de la pâtisserie, dont vous trouverez les résultats dans le même bâtiment.

100 Th Ratwithi
Tarifs : massage pieds/traditionnel 150-180 B
Ouvert de 8h à 16h30

Resto - Royal Project Restaurant

Cet établissement du Projet royal, qui soutient diverses initiatives agricoles dans le pays, sert une bonne cuisine thaïlandaise. Il est prisé des familles locales et des membres de l’université, de l’autre côté de la rue. La carte privilégie les spécialités du Nord (dont certaines saisonnières) et propose des truites, une rareté dans un restaurant thaïlandais. Sur place, un supermarché haut de gamme vend des fruits et des légumes bio issus du Projet royal, ainsi que de la truite fumée conditionnée. Il se trouve en face du Huay Kaew Fitness Park et à côté de la CM Animal Quarantine Station.

Th Huay Kaew
Tarifs : plats 70-300 B
Ouvert de 9h à 18h

Emplettes - Des achats pour une bonne cause

Chiang Mai est la bonne conscience de la Thaïlande, en partie parce qu’elle accueille des réfugiés du Myanmar et des villageois de tribus montagnardes privés de la citoyenneté qui permet de bénéficier d’une instruction, de soins médicaux et d’emplois bien payés. Cette pauvreté flagrante pousse les habitants à l’action, d’où d’innombrables organisations non gouvernementales (ONG) qui aident à développer des sources légitimes de revenus.

La Dor Dek Gallery (Th Samlan) vend de l’artisanat réalisé par des enfants des rues qu’emploie la Volunteers for Children Development Foundation. Cette ONG gère un orphelinat et un programme de formation pour des enfants déplacés. Les bénéfices des ventes sont partagés entre l’enfant artisan, le fonds du programme éducatif et l’achat de fournitures. Sacs, porte-monnaie et cadeaux pour enfants sont particulièrement intéressants.

L’Adorn with Studio Naenna est la boutique d’un projet de tissage qui fournit un revenu viable à de jeunes villageoises du district de Chom Thong, leur évitant ainsi de quitter leurs familles pour travailler en ville. Le projet préserve aussi les techniques de tissage traditionnelles tout en limitant l’impact sur l’environnement par l’utilisation de fibres et de teintures naturelles.

La KukWan Gallery, la Sop Moei Arts, le Thai Tribal Crafts et le Hill-Tribe Products Promotion Centre vendent également les tissages de ces projets villageois.