Babel Plans

Trek de Laugavegur : entre paysages extrêmes et immersion en pleine nature

By Cindy Picard

Posté le 13 novembre 2018

Un parcours qui démarre à Landmannalaugar et se termine à Skogar : 90km à faire en 6 ou 7 jours en fonction de votre forme physique. 10 à 20km par jour, soit 3h et 6h de marche quotidienne... Rassurez-vous il est composé d’étapes pour vous permettre de vous arrêter en cours de parcours si vous le souhaitez. Ce trek est un aller simple. C’est à dire qu’à l’arrivée il faudra vous organisez pour réserver une navette, un bus, un taxi ou faire du stop afin de pouvoir regagner la capitale ou votre prochaine étape. Suivez-nous pour l’aventure !


Le départ

Pour accéder à la première étape de ce trek vous devrez prendre un bus. Vous traverserez pendant plusieurs heures des plaines désertiques avant d’arriver sur un campement au pied d’une montagne.

Ce campement est constitué d’un camping et d’un gîte. Si vous en avez le courage, une source d’eau chaude naturelle est située juste en face. Après avoir marché dans le froid sur une passerelle en bois, vous trouverez une piscine naturelle où coule une eau naturellement chaude. Détente garantie !

Vous pouvez décider de vous reposer et de rester au gîte afin de partir le lendemain matin ou bien, de démarrer immédiatement après votre arrivée sur place. Sachez que le camping à cet endroit n’est pas le plus confortable, ave des tentes posées sur un sol de terre duret caillouteux. Si vous restez pour la nuit, optez pour le gîte

Jour 1

Vous passerez tout d’abord par un champ de lave. Il est incroyable d’imaginer que ces rochers sont en réalité de la lave figée.

Soyez vigilant tout au long du trek pour suivre le balisage car les étendues sont grandes et on peut facilement se perdre. De plus, la météo en Islande change rapidement et radicalement, soyez équipé de vêtements chauds et résistants à la pluie.

Une fois le champ de lave passé, vous monterez un chemin pentu. Ce sera l’étape la plus difficile de la journée. Une fois arrivé en haut, profitez de la vue ! Derrière vous à quelques mètres, vous trouverez un gîte, Hrafntinnusker, les pieds dans la neige. Vous pourrez rester si vous avez réservé une chambre. Dans le cas contraire, vous pourrez seulement bénéficier de l’entrée chauffée pour vous asseoir et vous reposer s’il fait froid.

Si vous souhaitez camper, vous risquez de planter la tente dans la neige en fonction de la saison. Prévoyez alors une couverture de survie à poser au sol afin d’isoler au mieux votre logement du froid.

Jour 2

Il vous faudra défier les glaciers et traverser une rivière. Vous finirez votre journée par une longue descente sur le flan d’un volcan enneigé avant d’arriver sur un deuxième campement situé au bord du lac, Álftavatn. Détendez-vous, c’est terminé… pour aujourd’hui !

Jour 3

La plus petite journée du trek... mais pas la plus facile ! Dès le début de cette étape, vous traverserez une rivière étroite et profonde. Si vous ne vous en sentez pas le courage, attendez une Jeep. Si vous demandez gentiment, elle vous emmènera de l’autre côté. Encore quelques pas à faire et vous êtes arrivé au troisième refuge.

Les toilettes du refuge sont à l’extérieur. On réalise alors soudain l’étendue vierge et déserte qui nous entoure. Un moment magique. Le soir venu, jetez un œil dehors, le ciel est magnifique.

Jour 4

Un nouveau départ. Vous partez en direction des étendues désertes. Rien à perte de vue, excepté quelques buissons et des rivières, surmontées par des ponts cette fois. Profitez de ce terrain facile pour prendre des photos et rêvasser. Une fois cette partie terminée vous arriverez en haut d’un plateau. La vue est superbe. Prenez le temps de l’admirer. A quelques mètres plus bas, on aperçoit déjà le quatrième refuge.

Si vous avez l’occasion, passez la nuit ici. Le coin est bucolique et très agréable. Un charmant camping dans la verdure traversé par une rivière. Une cuisine extérieur est à votre disposition si vous résidez au camping.

Jour 5

Entre verdure et montagnes rocheuses... Vous finirez votre journée dans la forêt. Au bout du chemin, vous tomberez sur une clairière où chevaux et tentes de camping cohabitent. Amusante sensation que de tomber nez à nez avec des chevaux en liberté au réveil !

Attention... La route la plus proche est à 20km de marche. Si vous souhaitez vous arrêter là, c’est maintenant. Organisez-vous pour que l’on vienne vous chercher directement au camping sinon vous serez reparti pour 3h de marche environ.

Jour 6

Cette journée représente la dernière partie du trek et surement l’une des plus belles. Vous découvrirez les grandes chutes d’eau d’Islande. Vous pourrez même faire du camping sauvage si le cœur vous en dit. N’hésitez pas à demander conseil à chaque refuge.

Si vous décidez de continuer jusqu’au prochain et dernier refuge, celui de Skogar, vous pourrez camper au pied de la plus grande chute d’Islande et vous endormir avec le bruit de l’eau. Pour info, à ce camping l’eau chaude est payante (5€ pour 5min).

A cette dernière étape, vous trouverez une épicerie où vous pourrez faire quelque course. Cet endroit est également un bon endroit pour faire du stop et repartir vers la capitale.

Quelques conseils

A chaque étape vous trouverez des refuges où vous pourrez planter la tente ou dormir dans un gîte. Réservez à l’avance vos places en gîte, elles sont très prisées surtout en hiver quand il fait froid.

Il s’agit pour la plupart de dortoir avec salle de bain commune. Pour information, le prix d’un lit dans un gîte débute à partir de 70€/pers/nuit.

Par ailleurs, prévoyez des plats lyophilisés, ils sont pratiques et prennent peu de place dans un bagage car vous ne trouverez pas de nourriture sur le chemin.

Pour terminer votre séjour et avant de retourner à Reykjavik prendre votre avion de retour, arrêtez-vous pour jeter un oeil à l’épave d’avion sur la plage de Sólheimasandur, ainsi que la plage de sable noir à Reynisfjara.

Pour réserver les refuges, vous devez impérativement effectuer votre réservation par e-mail ([email protected]) ou par téléphone (+354 568 2533). Pour les refuges de Básar hut et Fimmvörðuháls hut, entre Þórsmörk et Skogar, la réservation s’effectue par téléphone au +354 562 1000.

Tous les détails sont disponibles sur les sites islandais suivants (disponible en anglais) :

- Fi, pour la portion entre Landmannalaugar et Þórsmörk

- Útivist*, pour la partie entre Þórsmörk et Skogar.*

Trek Laugavegur

Un parcours qui démarre à Landmannalaugar et se termine à Skogar : 90km à faire en 6 ou 7 jours en fonction de votre forme physique

Coordonnées

IS