Le spécialiste du voyage responsable

Auckland Sur la route avec Easy As Carpooling

Et si le voyageur responsable repensait ses déplacements ? Dans un pays quasi-démuni de transports en commun, difficile de s’en sortir sans son propre véhicule. Chacun s’achète alors une voiture ou en loue une le temps d’un voyage. Heureusement, depuis quelques mois, Easy As Carpooling a décidé d’inverser la tendance en créant la première initiative de co-voiturage en Nouvelle-Zélande. Rencontre à Auckland avec Mélisa, co-fondatrice du projet.

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis française, réalisatrice de documentaires et monteuse vidéo. Mon histoire avec la Nouvelle-Zélande a débuté en 2003, lorsque qu’avec mon copain, nous avons effectué un grand voyage en van sur les deux îles.

Un an de découverte et d’émerveillement permanent qui nous a rendus complètement accro à ce pays. On est revenu plusieurs fois avant de sauter le pas et de venir s’installer définitivement à Auckland en 2016. On se sent reconnaissant d’avoir été accueillis et de vivre ici, et on a vraiment envie de prendre soin de ce petit paradis.

Comment l’aventure Easy As Carpooling a débuté ? 

Tout a commencé autour d’un barbecue en décembre 2017. Ce soir-là, en discutant avec deux amis français vivant ici, nous réalisons qu’il n’existe pas de site de co-voiturage en Nouvelle-Zélande. Pourtant, ici, tout le monde souhaite préserver l’environnement et faire en sorte de diminuer son impact sur le territoire.

Par ailleurs, les kiwis sont très ouverts d’esprit et adorent partager, on s’est dit que c’était la parfaite combinaison. Nous avons rapidement créé une société et lancé tout de suite le développement du site internet. Après quelques mois, easyascarpooling.com était en ligne.

Quels sont les utilisateurs que vous ciblez ? Les résidents ou les touristes ?

Les deux ! On propose deux sortes de trajets: partager une voiture pour un road-trip, pour des distances plus ou moins longues et co-voiturer pour des déplacements courts et ponctuels, pour se rendre au travail par exemple. Nous offrons également des trajets « Ladies only », réservés aux femmes.

Etonnement, les néo-zélandais ne sont pas encore très intéressés par le co-voiturage pour leurs trajets quotidiens « maison/travail » comme on peut l’être en France. Pourtant dans les grandes villes comme Auckland, il y a de plus en plus d’embouteillages car trop de voitures individuelles. On compte beaucoup sur la saison touristique à venir.

Les voyageurs étrangers, la plupart européens, ont déjà l’habitude d’utiliser ce genre de service dans leurs pays d’origine alors qu’ici on est vraiment au début. On espère sensibiliser d’avantage les néo-zélandais à la culture quotidienne du co-voiturage.

Dans quelle mesure votre entreprise participe au développement d’un tourisme durable en Nouvelle-Zélande ?

D’un point de vue environnemental, nous nous inscrivons parfaitement dans une démarche durable. Nous souhaitons encourager le changement de mentalité autour du mode de déplacement prédominant ici. Il y a quelques transports en commun comme le bus, mais les places sont très limitées. En haute saison, tout est déjà réservé.

Le réseau ferroviaire est très peu développé et surtout très cher. La Nouvelle-Zélande est une île, personne ne vient avec son véhicule ici. Tout le monde loue ou achète une voiture ou un van sur place pour visiter le pays. Partager son véhicule permet de limiter le trafic automobile, donc les émissions de CO2 et la pollution.

Quels sont selon toi les avantages de co-voiturer lors d’un voyage en Nouvelle Zélande ?  

Pour les longs trajets, il est plus sympa de ne pas être tout seul non ? C’est une belle expérience sociale en tant que voyageur de rencontrer des kiwis, d’échanger avec d’autres voyageurs et de ne pas rester chacun dans son coin. En tant que passager, c’est aussi la possibilité de se reposer un peu pendant le trajet.

La plupart des voyageurs en Nouvelle-Zélande font à peu près le même circuit, il est donc très facile de se retrouver et de partager un bout de route ensemble. Par ailleurs, les activités touristiques sont assez chères alors autant économiser sur le transport. D’autant plus que le coût de l’essencea beaucoup augmenté et le prix des péages aussi. Easy As Carpooling permet de faire des rencontres, diminuer vos frais tout en participant à la réduction du trafic automobile sur les routes !

EASY AS CARPOOLING
Email : info@easyascarpooling.com
ARTICLE ÉCRIT PAR :
Rédactrice le
Laisser un commentaire