Société

À la rencontre des Vietnamiens, respect et partage

By Viatao

Posté le 2 avril 2012


Quelques conseils pour respecter les différences de culture des Vietnamiens

Que feriez-vous si une horde de touristes allumait un bâton d’encens à la communion de votre neveu et lui pinçait les joues pour lui porter chance ? Les différences de culture peuvent être parfois la source de nombreux malentendus. Sachez toutefois que les Vietnamiens ont beaucoup d’humour et que vos petites erreurs les feront souvent rire ! Ici, vous trouverez quelques conseils et bons plans pour aller à leur rencontre, échanger et partager de bons moments en leur compagnie.

En général, les Vietnamiens adorent poser pour une photo, surtout avec les numériques ! Néanmoins, il est préférable de demander l’autorisation avant de prendre une photo. Cela donne phonétiquement : "Sin fep toye choupin deuc krong ?".

Installez-vous sur un banc dans un parc et au bout de 5mn, un Vietnamien viendra sans doute entamer la conversation afin de pratiquer son anglais. Attendez-vous à toutes sortes de questions sur votre statut social !

Pensez à vous déchausser lorsque vous entrez dans un temple ou une pagode. De même, les épaules dénudées, les shorts courts et les chapeaux sont formellement interdits pour des questions de respect des ancêtres et des divinités honorés dans les temples et pagodes.

Quand vous serez logés chez l’habitant, assurez-vous qu’un guide interprète vous accompagne, cela évitera les malentendus et facilitera les relations. N’hésitez pas alors à engager la conversation, c’est là l’essence même d’un séjour chez l’habitant !

Les Vietnamiens honorent le culte des ancêtres au quotidien. Un culte bien plus ancien que toutes les autres religions que vous pourrez rencontrer au Vietnam. Lorsque vous serez en présence d’un autel dédié aux ancêtres, évitez de vous mettre de dos devant l’autel, d’avoir une posture inadaptée (assis les jambes allongées ou écartées en face de l’autel n’est pas recommandé). Evitez aussi de prendre un bâton d’encens et de l’allumer pour le déposer sur l’autel, seul un maître de cérémonie ou la famille a ce droit, vous devez d’abord leur demander la permission si vous souhaitez essayer.

Évitez de planter vos baguettes à la verticale dans votre bol de riz, c’est un symbole de mauvais œil. Ceci ne s’effectue que pour dire adieu à une personne décédée dans la famille et lui signifier qu’elle peut partir tranquille.

Pour saluer, préférez une poignée de main à l’européenne pour les hommes et un salut oral pour les femmes plutôt que de joindre les mains en prière. Cette salutation religieuse est réservée aux bonzes, les religieux bouddhistes.

Ne haussez pas le ton, même si vous refusez pour la dixième fois de monter dans un cyclo-pousse ! Pensez que la personne en face de vous n’a que ce moyen pour vivre.

Si vous entendez que toucher la tête et les cheveux des enfants porte malheur ou que le short est une tenue inappropriée même par fortes chaleurs car il pourrait choquer, sachez qu’il s’agit là de légendes urbaines ! Avec de l’intérêt, du bon sens et du respect, vous ferez à coups surs de très belles rencontres.

Bons plans pour des moments de partage avec le peuple vietnamien

À Hanoi, vous faites le marché le matin et l’après-midi, vous apprenez à cuisiner les basiques de la cuisine vietnamienne avec les étudiants : une occasion sans pareil pour échanger ! www.hoasuaschool.com.

Si vous avez du temps à offrir, les nombreux orphelinats de Kontum et de ses environs vous accueilleront les bras ouverts. Le père Huu par exemple, qui officie dans la superbe Cathédrale oecuménique de Kontum, recueille des enfants des ethnies Jarai et Bahnar et vous fera volontiers la visite. Gratuit, mais un petit don est le bienvenu.

La Compagnie Bourlingue, agence de tourisme solidaire et responsable, vous propose de découvrir de façon respectueuse toutes les beautés du Vietnam. 28 rue Duy Tu, Hanoi. 04 39 26 27 43. www.freewheelin-tours.com

Pour en savoir plus sur les guides de tourisme durable : www.viatao.com